It is currently 03 June 2020, 11:16

  • Administrator
  •  
    Le forum de Blind-Guardian.fr est fermé ! Plus d'informations sur cette annonce.
     

Setârehye Chab

Venez parler de tout (en évitant de trop flooder ;-))

Setârehye Chab

Unread post Post #1 by Hayastan » 29 December 2007, 11:19

Et voilà, comme promis, je viens de finir mon premier roman...
Quelques notes avant de commencer :

Les noms des personnages et des régions de Neverland, ainsi que les termes Neverland, Otherland et des parties de récits, sont inspirées des chansons de Blind Guardian. J'ai cherché tout d'abord à rédiger un livre en me basant sur leurs textes, puis j'ai ensuite eu l'idée de croiser les deux mondes. Par la suite j'ai fait des recherches sur les sources d'inspiration d'Hansi Kürsch. Si vous voyez des ressemblances avec d'autres auteurs, n'y voyez pas de plagiat, ceci est purement fortuit. Lorsque j'ai recopié des extraits de leurs chansons, j'ai toujours annoté les références pour ceux qui seraient intéressés par les musiques.
La version originale (celle que j'ai distribuée à ma classe) contenait des notes de bas de page. Comme sur Internet je n'arrive pas à les poster avec le texte, j'ai mis les numéros entre parenthèses et les notes associées à la fin du chapitre.

Voilà, bonne lecture^^
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #2 by Hayastan » 29 December 2007, 11:19

Chapitre 0 (Avalon)

Le fleuve Elvenab reluisait sous l'éclat de l'astre flamboyant et courait gaiement dans la plaine où il formait un petit delta, avant de se déverser dans l'océan Daryab. L'eau, plus pure que le crystal des vitraux de la grande maison au bord du fleuve, d'une pureté aveuglante lorsqu' illuminée par le soleil. La plaine, d'une herbe vert clair, parsemée de petites fleurs bleues et violettes, entourée de montagnes boisées de conifères au sud, s'ouvrant sur la mer au nord, était accessible par les terres via un passage souterrain s'enfonçant profondément sous la chaîne de montagnes. Quelques villes s'épanouissant de part et d'autre du fleuve. Silverate en était la resplendissante capitale. Là, on pouvait trouver des produits divers, des condiments du monde entier, des étoffes, de la soie, de l'or, des pierres précieuses, etc. Les habitants de cette contrée faisaient commerce principalement avec les peuples maritimes. Les voyageurs étaient nombreux à s'y rendre. Ils s'en revenaient chez eux et propageaient leurs découvertes, la sympathie et l'hospitalité des autochtones, la variété des biens possédés, la magnificence du paysage, la richesse de la vallée... Des relations entre la contrée isolée et le monde extérieur se créaient ainsi. Le pays était tranquille. Chacun vaquait à ses occupations de son côté. Des enfants jouaient au ballon dans la rue. Les vendeurs haranguaient la foule. Une femme balayait son perron. Un homme tondait sa pelouse. Un groupe de personnes âgées se promenaient le long du ruisseau. Telle était la vie en ce pays-là. Bienvenue en Avalon.

À Silverate, les jeunes étudiants allaient en cours l'après-midi, ce qui leur laissait le matin de libre. L'un d'entre eux, l'oeil vif, l'oreille aux aguets, partit hors de la ville très tôt et longea le fleuve. Il arriva aux colonnes de crystal qui délimitaient l'entrée d'Avalon vers la mer.
Un homme vêtu d'une cape marron était assis sur la plage. L'étudiant tenta de s'approcher discrètement. Il n'était pas rare que ce genre d'individus vadrouille à Avalon. L'homme était un voyageur. Le jeune homme tenta de s'approcher davantage. Incompréhensible. Il était d'usage que les voyageurs se présentent à la capitale et qu'un habitant leur propose le gîte et le couvert en échange de marchandises ou de services. Pourquoi celui-là n'était-il pas venu à la ville? Pourquoi restait-il isolé des autres?
L'homme se leva brusquement et se retourna. L'étudiant était découvert. Avant que le voyageur fasse un geste, il avait déjà détalé vers Silverate.
Une femme attendait sur le palier, l'oeil inquiet. Elle avait noué ses longs cheveux noirs avec un ruban de soie turquoise, et portait une longue robe teintée de reflets bleus. Elle se nommait Cassandra. À la vue de l'étudiant qui revenait de son escapade, elle l'interpella.
-Sammy!
Sammy s'approcha. Tentant de la rassurer, il s'expliqua :
-Je faisais juste un tour sur la plage.
-Fais attention, tu sais bien ce qu'on raconte. On trouve des rôdeurs partout de nos jours. Il faut s'en méfier. Je n'aime pas que tu sortes de Silverate, et tu le sais très bien. Maintenant, file.
Sammy partit vers le camp militaire de la ville. S'adressant à l'un des soldats réunis devant l'entrée :
-Que veux-tu, petit?
-Je souhaiterais parler à Valinor.
-Ha, ha... qui es-tu?
-Je suis son fils, c'est important.
-Suis-moi.
Le soldat le conduisit à travers le campement jusqu'à la tente où se réunissait l'élite des guerriers.
-Valinor, y'a ton fils qui demande à te parler.
-Sammy, tout va bien?
-J'ai quelque chose à te dire.
Valinor ferma la tente et dit :
-Vas-y, personne ne nous entendra.
-Je suis allé sur la plage ce matin.
-Sammy! Tu sais très bien que ta mère n'aime pas te voir fureter dans la plaine!
-Prends au moins la peine de m'écouter! J'ai vu un homme. Il portait une cape marron. Je suis sûr que c'est un voyageur.
-Nonobstant?
-Il ne s'est pas rendu directement à la ville, ce n'est pas normal.
-J'en parlerai à mon supérieur, merci de m'avoir averti. Maintenant, file en cours.
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #3 by Hayastan » 29 December 2007, 11:20

Chapitre 1 (Ispahan)

Dans une rue étroite, posant son sac, elle sortit son PDA et envoya un message d'alerte à son amie australienne, à sept mille kilomètres de là où elle était. Les autorités sont venues à son domicile perquisitionner. Elle a tout juste eu le temps de sauver son PC portable, son PDA et deux clés USB. Elle avait à peine émis le message que son amie la rappela deux minutes plus tard.
-Ils t'ont attrapée?
-Non, je me suis réfugiée dans une ruelle, mais ils ne vont pas tarder. Il faut que je parte. J'ai pu sauver mon PC et quelques autres trucs.
-Que vas-tu faire, maintenant?
-Je ne sais pas, sûrement aller me réfugier dans une ville voisine.
-Ils te chercheront partout. Il faut que tu partes. Marji, je connais bien la police. Ces mecs-là, ils ne seront satisfaits que lorsqu'ils t'auront.
-Et aller où? En Irak? En Afghanistan?
-Je sais... Bon, et à supposer que tu évites les contrôles, tu ne peux pas partir en avion?
-Tu te fous de moi? J'ai pas d'argent!
-Bon, essaie de te planquer un maximum, je vais voir ce que je peux faire.
-Merci, Brooke. A plus tard!
Marjane contrôla la rue et courut jusqu'aux portes de la ville. Elle n'en était jamais sortie auparavant. Mais si elle restait, elle mettait sa vie en danger. Ces hommes la retrouveraient. Ce qu'elle avait fait avait porté atteinte à deux des plus grandes firmes du monde.
-Adieu, Ispahan.
Et elle s'élança hors de la ville.

Elle avait à peine de quoi manger et boire dans son sac. Elle avait préféré quitter Ispahan au plus vite avant qu'ils ne la retrouvent. Elle n'avait que ce choix ; errer sur les routes en attendant que Brooke la rappelle. Elle prit la route du nord vers Téhéran.
Sortant son PC portable, elle l'alluma. Aussitôt l'écran d'accueil se mit en mode vocal :
"Welcome to Blindation!(1)"
Marjane sélectionna sa propre session. Elle rentra son mot de passe. Lors de l'ouverture de la session, elle ferma l'accès au menu Démarrer de gauche. Elle ouvrit le menu Démarrer de droite et sélectionna AIDA32 dans la liste des programmes. Une fois le programme ouvert, elle regarda les informations du système d'exploitation.
"OS name : Blindation
OS language : English (Australia)
OS version : 1.0.0.0
Root folder : C:\BlindOS
Owner declared : FSC
Organization declared : Blindation Inc Corporation"
-Et voilà, Blindation, à cause de toi je me retrouve contrainte de fuir.
Avant qu'elle n'eût le temps de refermer le PC, son PDA sonna :
-Marji, t'es où?
-Je vais bientôt arriver à Qom.
-C'est loin de Tabriz?
-Un peu ouais. Je vais passer par Téhéran. Quel rapport avec Tabriz? Oh non... me dis pas que tu es là-bas?
-Si. Bon, alors on fait comment?
-Ne bouge pas j'arrive, acheva Marjane en raccrochant.
Elle ne fit que passer à Qom pour se racheter de quoi survivre et dormit un peu avant de reprendre la route vers la capitale.

-Psst, tu veux un OS mieux que Vista et Linux?
Marjane s'était cachée dans un coin et sifflait les passants afin de tenter de vendre quelques copies illégales.
-Eh, moi ça m'intéresse. C'est quoi?
-Blindation. Tiens, voilà ton CD. T'as qu'à le mettre dans un lecteur formaté et ça se fera tout seul.
-Je te dois combien?
-Cent quatre-vingt mille rials(2).
-Eh! C'est pas donné!
-Vista c'est dix fois plus cher.
-Va pour cent quatre-vingt mille rials.
-Merci. Ne t'attarde pas!
Marjane passa quelques jours à Téhéran à vendre quelques CD, se restaurer un peu avant de repartir vers Tabriz rejoindre Brooke. Pourvu qu'elle ait un plan infaillible!
--
(1) -> Bienvenue dans Blindation (=blindness, aveuglement)
(2) -> A peu près 15 euros
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #4 by Hayastan » 29 December 2007, 11:21

Chapitre 2 (Hawkmoon)

Il n'était pas rare que des voyageurs se fassent conteurs lors de veillées en Avalon. Sammy et ses parents ne rataient jamais ces veillées-là.
-Bonsoir, Sammy. Ca a été les cours?
-Ouais.
-Ce soir j'ai entendu dire qu'un conteur allait présenter son histoire sur la place centrale.
-Super.
-Ca ne va pas?
-Si si, ça va très bien.
Et c'est ainsi que Sammy, Cassandra et Valinor se réunirent avec les autres habitants de la ville.
-Père, susurra Sammy, c'est lui, le voyageur.
-Tu vois qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter, lui répondit Valinor.
Le voyageur, en plus de sa cape marron, portait un diadème noir autour du front.
-Je fus appelé Erekse, je suis aussi puissant que Elric, mais aussi corrompu que Corum. Mon nom est Hawkmoon(1). Je ne suis pas Mage, mais je fus béni par l'immortalité. Je ne saurais vous dire mon âge. Laissez-moi vous décrire mon histoire. Je vous dirai tout, bien que je doive reconnaître que j'en sais peu. C'est un secret appartenant au passé et au futur. Je fus projeté dans le passé et vis le futur roi, son couronnement, ainsi que sa fin. Je connus son nom longtemps avant son existence. C'est lui qui sortira l'épée hors du rocher. Une nouvelle ère s'établira. Et moi, j'attendrai, afin de couronner le futur roi. Passons à ma propre histoire. Lors d'un de mes voyages, j'ai pu lire des runes sur un rocher. C'était un serment. Qui citait la ruine de ce monde petit à petit. Comme vous le savez, depuis la résurrection de Noldor par Fëanor, c'est le temps d'une période bien sombre. Des choses étranges surgissent. Le fruit de la conquête de ce monde par ses pouvoirs, voila l'objectif de Noldor que je découvris lors d'un périple en Araman. Vous entendrez des rumeurs. Vraies, fausses, que sais-je? La vérité demeure en Tanelorn. Et cette guerre sera éternelle, ne se finira jamais. Le but de mon voyage est de mettre les populations en garde contre Noldor et Fëanor. Je ne peux demeurer, je ne suis pas un sédentaire. Je fus banni et condamné pour avoir entendu le souffle de la corne de Fëanor dans les territoires Aramanéens interdits et aussi pour avoir tué certaines divinités, parmi elles le dieu de la folie Aesma(2), la déesse de la maladie Agas(3) et le dieu des ténèbres Angra Mainyuh(4). Les dieux ne sont jamais vraiment morts, mais lorsqu'ils ressusciteront, leur courroux sera infrangible et incoercible. Je suis ainsi damné pour toujours. Merci à vous de m'avoir écouté si attentivement. Adieu.

On frappa à la porte de la maison de Sammy.
-Valinor, tu vas ouvrir?
-Que puis-je pour vous?
-Je dois voir Sammy.
-Vous le connaissez?
-Je dois voir Sammy. C'est important.
-Je vous en prie, Hawkmoon, il est dans sa chambre. Vous désirez quelque chose?
-Non, merci.
Hawkmoon gravit les marches et entra dans la chambre du jeune homme.
-Sammy?
-Que faites-vous ici, monsieur Hawkmoon?
-Je ne pouvais pas me fier à mes visions à cent pour cent. Nonobstant quand je t'ai vu ce matin... Je savais que c'était toi.
-De quoi parlez-vous?
-Si tu as bien écouté mon histoire, tu sauras que c'est toi dont il s'agissait.
-Le futur roi?
Hawkmoon acquiesça.
-Ne prends que le strict nécessaire dans ton sac, je descends parler à tes parents.
Tout en réunissant quelques affaires, Sammy n'en revenait pas. Il étudiait à l'université les créatures dans le but de devenir éleveur à l'avenir, et voilà qu'un destin royal l'attendait! Il eut tôt fait de boucler son sac et de descendre.
Cassandra était en larmes, Valinor impassible comme à son habitude.
-Sammy, lui dit sa mère en tendant une poche. Voici de quoi te nourrir et t'abreuver. C'est peu, alors économise.
-Voici une dague, continua son père. Ce fut la première que je possédai en partant de la maison pour la première fois. Prends-la.
Et, dans une dernière étreinte, Sammy et Hawkmoon sortirent de Silverate. Ils longèrent le fleuve et s'arrêtèrent sur la plage.
-Alors tu connais mon destin? Que va-t-il m'arriver?
-Je ne peux te le dire, je vis ta destinée mais toi seul en es le maître. J'ose espérer nonobstant que tu possèdes certaines connaissances.
-Bien sûr! J'étudie les créatures.
-Les créatures? Peux-tu me faire un aperçu de tes connaissances en la matière?
-Pour éviter qu'un dragon ne vous attaque, il suffit de ne pas le regarder directement. C'est pour eux un signe de respect. Les Frelven sont des hybrides de nymphes et d'elfes qui défendent des trésors cachés, on dit d'eux qu'ils ne peuvent pas être tués.
-Pas mal. Nous longerons les montagnes Avalonnaises et franchirons le tunnel. Voici notre première quête : nous irons ensemble trouver la vérité. La quête vers Tanelorn.
--
(1) -> Littéralement : Faucon de la lune
(2) -> Dieu perse
(3) -> Déesse perse
(4) -> Dieu perse
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #5 by Hayastan » 29 December 2007, 11:21

Chapitre 3 (Fugitives)

-Bon, voilà, tu n'as pas bougé de Tabriz j'espère?
-Non.
-Je pars de Téhéran. Je serai là dans quelques jours.
-Alors à plus tard.
Marjane rangea son PDA et sortit de la ville, prenant la route vers le nord-ouest. A chaque fois qu'elle arrivait dans une ville, elle se cachait pour vendre des copies de CD. Elle gagnait suffisamment pour survivre. Elle analysait son système d'exploitation en profondeur. Grâce à l'aide d'un de ses amis programmeur, son projet ne comportait aucune faille.
Marjane avait toujours rêvé de gloire. C'était une sorte de hacker, un fragster, un groupe qui avait bien du mal à s'imposer et qui ne comportait que quelques membres.
Cinq jours plus tard, elle arriva à Tabriz. Elle retourna la ville entière avant de trouver son amie, cachée dans le coin d'une ruelle.
-Brooke??
-En chair et en os. Comment vas-tu, Marjane?
-Ca peut aller, je me débrouille pour survivre.
-J'espère que tu as assez d'argent. On retourne à Téhéran.
-A pied? Ah non! Je marche déjà depuis Ispahan.
-Un miracle.
-Comment?
-C'est un miracle que tu sois encore libre, après plus de vingt jours de marche ils ne t'ont pas encore retrouvée.
-Alors, que va-t-on faire?
-D'abord, aller à Téhéran. Ensuite, on passera à la partie B de mon plan.
-Ca n'aurait pas été plus simple que tu viennes me rejoindre directement à Téhéran?
-Je ne pense pas. Allez, en route!

Les deux amies marchèrent jusqu'à Zanjan ou elles firent une halte.
-Je vais aller nous acheter de quoi manger.
-Parfait, moi je vais tenter de vendre quelques CD.
-Non, Marji. Il faut faire gaffe.
Le temps que Brooke partit acheter de quoi survivre quelques jours, Marjane prit un foulard dans son sac et s'en couvrit la tête pour passer plus inaperçue.
-Super le look! rit Brooke en revenant.
-Je ne suis pas musulmane, je ne crois même pas en dieu, mais c'est plus pratique, ça passe partout.
-T'es obligée de mettre ça?
-On est en Iran, Brooke.
-J'avais remarqué, merci. Bon, alors on fait du stop?
-Et si quelqu'un nous reconnaît? A l'heure qu'il est, je suis sûre qu'ils ont fait placarder des avis de recherche partout dans Ispahan!
-Je plaisantais, on continue à pied jusqu'à Qazvin, on se reposera un peu là-bas. Après, on ira à Téhéran.
Brooke et Marjane dénichèrent un coin pour dormir un peu avant de reprendre la route. Encore quatre cent kilomètres avant d'atteindre Téhéran... Si elle était encore vivante.
Marjane avait eu l'idée de marcher assez loin de la route pour éviter de se faire repérer. Ainsi elles pouvaient faire plus de haltes sans que personne ne les dérange. Vu sous cet angle, la route jusqu'à Téhéran promettait d'être tranquille.
Si jamais elles atteignent Téhéran...
Les deux jours à Qazvin se passèrent sans trop d'encombres. Marjane avait été obligée de vendre les trois derniers CD qu'elle avait afin de gagner davantage, car elles étaient à court d'argent. Elles refirent un petit stock de provisions et dormaient dans les ruelles sombres. Lorsqu'on est en fuite, on privilégie la discrétion, et ça, Marjane et Brooke l'avaient aussitôt compris. Deux cents kilomètres de plus et elles pourront partir tranquilles. Ce dont elles ne se doutent pas, c'est qu'un autre plan viendra contrecarrer celui de Brooke.

Cela faisait un mois que Marjane avait fui Ispahan. Sa ville lui manquait, mais elle n'avait pas d'autre choix. Elles avaient longuement marché. Parties de Qazvin la veille, et mis à part quelques brèves haltes, elles tracèrent vers la capitale.
Elles n'étaient qu'à trente kilomètres de leur objectif. Elles marchaient dans les rues d'une ville lorsque Marjane dérapa sur un crystal rouge foncé.
-Brooke, viens voir!
-C'est quoi?
-Un diamant rouge.
-C'est gravé dessus. Il y a écrit "Suse - 542 av-jc"
-Ce diamant vient de Suse? C'est relativement loin!
Trop occupées à contempler leur trouvaille, elles ne se rendirent pas compte qu'elles étaient observées.
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #6 by Hayastan » 29 December 2007, 11:22

Chapitre 4 (Les Aveugles)

Sammy et Hawkmoon venaient de franchir le tunnel qui séparait Avalon de Tanelorn.
-Nous allons vers Eltagon, la capitale.
-Vous savez où c'est?
-Justement, j'ai la vague impression que nous nous sommes légèrement égarés.
-Vous voulez dire qu'on est perdus?
-On n'est jamais perdu. J'ai entendu un système pour retrouver son chemin à Tanelorn, Araman et Eldar, mais je ne m'en souviens plus.
Hawkmoon nota également la présence d'un autre hybride, un dragon à tête de serpent de la taille d'un agneau.
-Tu connais ces créatures?
-Il existe deux types de ces créatures, l'un aux yeux rouges et l'autre aux yeux blancs, récita Sammy comme une encyclopédie. Ceux aux yeux rouges sont dangereux, ils sont manipulés par Noldor, il ne faut pas les toucher, car ils ont été ensorcelés, et sont protégés par un maléfice. Ceux aux yeux blancs, en revanche...
L'hybride dormait paisiblement dans la plaine. Sammy s'approcha.
-Que fais-tu?
-Silence.
Sammy secoua légèrement l'hybride, qui ouvrit un oeil. Il soupira de soulagement en reconnaissant l'oeil blanc.
-Eh, tout doux, je ne te veux pas de mal, susurra-t-il en oubliant que la créature ne le voyait pas. Approchez-vous, Hawkmoon. Apportez-moi le livre dans mon sac.
-C'est quoi, cette chose?
-Là, ordonna Sammy. Hawkmoon, posez une main sur son dos et l'autre sur sa tête afin qu'il ne s'échappe pas.
Sammy fouilla dans son livre jusqu'à l'illustration représentant la créature.
-Je ne comprends pas, où est son Gardien?
-Tu veux dire que ce genre de créatures se garde?
-Evidemment! Il n'y a que quatre types de créatures ayant besoin de Gardiens, nonobstant j'en connais peu sur eux : les Dragons ; les Ahriman, des petits démons, les mêmes qu'icelui mais aux yeux rouges ; les bêtes d'élevages et notre hybride. Hawkmoon, vous avez déjà entendu des choses sur les Gardiens d'Aveugles?
-Très peu. C'est un Aveugle?
-Exactement. Et il va nous aider.
-Alors c'est ça le système pour retrouver son chemin?
-Les gardiens sont près des villes. Les Aveugles sont des créatures se fiant uniquement à leur instinct, ils peuvent ainsi retrouver la trace de leur Gardien.
-Etonnant. Et comment sauras-tu s'il appartient à Eltagon?
-Sa bague. Les créatures possédant un Gardien sont baguées. Ce sceau, sont-ce les armoiries d'Eltagon?
-C'est exact. Et que faisons-nous, maintenant que nous avons une piste?
-Quand on est perdu, il faut toujours suivre les Aveugles. Après, la ville n'est pas loin. On l'a appris il y a quelques jours.
-Tu veux dire qu'il suffit de suivre cette chose pour retrouver la ville?
-Bien sûr!
-Une chose qui est incapable de voir où elle se dirige?
-T'en fais pas, il sait où est son gardien, il n'a qu'à suivre le lien qui l'unit à lui.
-Eh bien, s'il n'y a que ça...
Sammy s'agenouilla, attrapa l'Aveugle sous les ailes et lui susurra :
-Ne mord pas. Là, calme-toi, lui dit-il tout en lui caressant le dessus de la tête avec un doigt. Tu vas devoir retourner auprès de ton Gardien. Il doit se faire du souci à ton sujet.
Puis il le reposa à terre.
-Viens, Hawkmoon, on y va.

L'Aveugle trottinait devant les deux hommes. Ils mirent seulement quelques heures à atteindre les plages qui bordaient Tanelorn. L'hybride s'arrêta devant une cabane et siffla. Un vieil homme orné d'une cape rouge foncée et d'un pendentif frontal assorti vint à lui. Sammy et Hawkmoon s'apprêtaient à repartir discrètement lorsque le gardien les rappela :
-Eh! C'est vous qui avez trouvé l'Aveugle qui me manquait?
-Euh... en quelque sorte... hésita Sammy. Nous voulions joindre Eltagon.
-Vous avez bien fait. Je vous en prie, entrez.
La cabane du Gardien était modeste. Deux pièces seulement : celle où le Gardien vivait et l'autre où il retenait les hybrides.
-Je vous sers quelque chose?
-Non merci.
Sammy avait appris que l'hospitalité, bien que tentant, se refusait toujours.
-Toi, dit le Gardien en désignant Sammy. Tu es d'Avalon?
-Comment le savez-vous?
-Il n'y a que les Avalonnais qui refusent de boire chez un étranger.
-Vous gardez des Aveugles, certes. Est-ce là votre unique occupation? s'enquit Hawkmoon.
-En effet. L'Etat de Tanelorn me paie très cher pour ça. Qu'un ou deux s'échappent, certes, ils reviennent toujours. Mais supposons qu'il n'y ait pas de Gardien. Les Aveugles vivraient en liberté. Ce serait chose bien terrible.
-Je sais, j'ai assisté à l'époque où les Aveugles n'avaient pas de Gardien, il y a longtemps. Comment imaginer que de si petites créatures puissent avoir des pouvoirs aussi puissants?
-Les Aveugles ont des pouvoirs?
-Bien sûr, petit.
-On nous l'a pas appris!
-Tu t'intéresses aux créatures?
-J'étudie pour être éleveur.
-Très intéressant. Tu pourrais être Gardien, ça revient au même et c'est mieux payé.
-Pourquoi pas? Ouais, pourquoi pas?
-Et toi, reprit le Gardien. Qui es-tu?
-Je suis Hawkmoon. Et toi, Gardien, quel est ton nom?
-Ilian. Comment se fait-il que tu aies assisté au temps où les Aveugles vivaient libres alors que tu sembles plus jeune que moi?
-Tout d'abord, sachez que les Aveugles n'ont pas toujours été aussi petits. A l'époque dont je vous parle, ils avaient la taille de dragons et plusieurs têtes de serpent. Des créatures effroyables. C'est avec le temps qu'ils ont perdu de leur corpulence, puis réduits à l'esclavage. Nonobstant ils n'en ont rien perdu de leurs pouvoirs, bien qu'enfouis au plus profond de leur âme. Regardez cet Aveugle que vous gardez près de vous : il a deux mille cinq cent quatre ans. Je le sais car je lis dans ses yeux. Libérer leur pouvoir serait... percutant. Viens là, toi, siffla Hawkmoon en s'adressant à l'hybride. Vous allez avoir l'opportunité de voir les pouvoirs que renferment les Aveugles pour la première et la dernière fois de votre vie...
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #7 by Hayastan » 29 December 2007, 11:23

Chapitre 5 (Karaj)

-Vos papiers, mesdemoiselles?
Les autorités. Marjane espérait ne jamais leur avoir affaire après sa fuite!
Brooke montra sa carte d'identité.
-Et vous?
-Je... j'ai oublié ma carte d'identité à la maison, hésita Marjane, ce qui n'était pas faux.
-Vous vivez où?
Face à un tel affront, il valait mieux mentir.
-Bushehr.
-A plus de mille kilomètres?
-Ben...
-Que faites-vous à Karaj?
-Je visite.
-Vous visitez?
-C'est ça.
-Y'a rien à voir! Sérieusement, reprenons : que faites-vous à Karaj?
-Je vous l'ai dit : je visite. Je suis étudiante dans l'immobilier.
-Je sais que vous n'êtes pas de Bushehr.
-Comment?
-Vous viviez à Ispahan jusqu'à ce que vous fussiez contrainte de fuir! Et si vous êtes à Karaj aujourd'hui, c'est parce que vous êtes une fugitive. Vous êtes à présent en état d'arrestation.
Brooke avait posé sa main sur l'épaule de Marjane, qui tenait toujours le crystal. Le policier s'approcha d'elles pour les menotter, mais elles furent projetées loin, bien trop loin pour dire où...

Les deux fugitives atterrirent brutalement dans une plaine verdoyante.
-On est où, maintenant?
-Sûrement pas à Karaj.
-Tu n'as aucune idée?
-Non. Toi non plus, je suppose?
-Non plus. Cet endroit ne me dit rien. Regarde autour de toi!
-Dorosteh, indjâ nemibaladam va in hargez didan(1).
-D'accord, tu m'aides pas trop là.
-Je sais...
-Et ça, c'est quoi? s'enquit Brooke en désignant un hybride mi-dragon, mi-serpent.
-Jamais vu ça avant. Nemidounam(2).
-Je t'en supplie, Marjane, si tu veux qu'on s'y retrouve, évite de parler iranien, je n'y comprends que dalle!
-Désolée, c'est l'habitude.
-Regarde ton sac si ton PDA fonctionne encore.
Marjane sortit son PDA de son sac et tenta d'émettre un appel vers Ispahan.
-Je n'arrive pas à appeler vers l'Iran.
-Bien, dit Brooke en sortant son cellulaire. Essaie de me joindre.
Marjane composa son numéro. Le cellulaire de Brooke sonna.
-C'est parfait pour rester en contact en cas de problème. On ferait mieux d'avancer.
-Et l'hybride, on en fait quoi?
-Tu veux dire qu'il serait susceptible d'appartenir à quelqu'un? Regarde autour de toi : c'est désert.
-Pas tellement. On voit les sommets de ce qui semble être une ville.
L'hybride se leva soudain. Il ouvrit ses grands yeux blancs et s'immobilisa.
-Oh non, il nous a repérées!
-Non, attends.
Brooke envoya une pierre en l'air. L'hybride ne broncha pas.
-Je ne sais pas, mais je pense qu'il est aveugle.
-Bon, ça nous laisse un avantage s'il essaie de nous attaquer. On ferait mieux de se diriger vers cette ville, là-bas.
-Bonne idée, peut-être que des gens pourront nous renseigner.
-S'ils parlent notre langue...
-Espère toujours.
--
(1) -> C'est vrai, je ne connais pas cet endroit et je ne l'ai jamais vu
(2) -> Je ne sais pas
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #8 by Hayastan » 29 December 2007, 11:23

Chapitre 6 (Bedoune)

Hawkmoon prit une baguette de bois, la mit dans le feu et s'en servit comme une torche. Il l'agita sous l'hybride de façon à former un symbole particulier. L'Aveugle ne voyait pas le symbole, nonobstant il le ressentait. Il poussa un cri entre le chant et le hurlement.
-C'était quoi, ça? s'enquit Ilian.
-Une invocation. Je ne sais pas ce qu'il a réveillé, mais j'espère que ce n'est pas l'un des dieux que... non, ça ne fait rien.
-L'un des dieux que vous avez réduit à néant? Je suis au courant, les rumeurs circulent vite.
-Nous saurons bien vite ce qu'il a éveillé.
-Quel est ton nom, jeune homme? reprit Ilian.
-Sammy.
-Eh bien, Sammy, tu vas avoir à charge ta première créature. J'ai dans mon élevage un Aveugle relativement chétif, et les autres ne cessent de l'importuner. Je préfère te le confier tout en accordant mon entière confiance à tes compétences d'éleveur plutôt que de le laisser se consumer ici. Un lien entre la créature et son Gardien se crée à l'aide d'une bague et du pendentif qui la lie. Mon diadème est relié à la bague de tous mes hybrides. J'ai bagué icelui, mais pas avec mon propre pendentif. Passe-le autour de ton front, il se colorera.
Le pendentif prit une teinte bleu pâle.
-Bien, très bien. Ne quitte jamais ce pendentif, ou alors ton Aveugle échappera à ton contrôle, ce que je ne te souhaite en aucun cas.
-Il a un nom?
-Be-dou-ne
-Bedoune(1)? Ce n'est pas un mot courant ici.
-Ce mot appartient à une langue parlée dans l'autre monde, mais je ne me souviens pas laquelle. Je ne sais même pas ce que cela signifie. Partez, maintenant.
Eltagon était bâtie au bord de la mer Tanelab et donnait sur l'archipel de Tanelorn.
-Sammy, surveille Bedoune. Il s'échappe.
-Oh, non... Bedoune, reviens ici!! Eh! Je ne pensais pas qu'il courrait si vite!

Brooke et Marjane étaient toujours face à l'hybride.
-Il est bagué.
-Un symbole bien étrange...
-Tu penses que ça a un rapport avec le crystal que j'ai trouvé?
-Tu penses que c'est grâce à ce crystal que nous sommes ici?
-Grâce à ce crystal? Marjane, on est perdues au beau milieu de nulle part!
-Mais les autorités ne pourront plus nous avoir.
-Peut-être... Tu es vraiment sûre qu'on n'est pas en Iran?
-J'en ai suffisamment vu pour le reconfirmer.
Tout en s'asseyant, Marjane continua :
-Et ici, Blindation est en sécurité. Personne ne pourra...
Brooke l'interrompit brusquement.
-J'ai entendu quelqu'un appeler.
Tout en tendant l'oreille, elles reconnurent en effet un appel.
-Bedoune!! Allez, reviens, ce n'est pas drôle!
-Bedoune? Qui aurait pu nommer je-ne-sais-quoi ainsi? nota Marjane en pouffant de rire.
-C'est un mot persan?
-Ca veut dire "sans", le contraire de "avec".
-Ah, d'accord.
Marjane s'avança et vit un garçon d'environ quelques années de moins qu'elle s'avancer. Lorsqu'il la vit, il attaqua directement par :
-Tu n'aurais pas vu un Aveugle en train de se balader dans la plaine? Il porte une bague aux armoiries d'Eltagon et répond au nom de "Bedoune".
-Euh... de quoi de quoi?? hésita Marjane. Qui est aveugle? Enfin, je veux dire... c'est qui pour toi?
-Tu ne sais pas ce que c'est? Ah! s'exclama-t-il en reconnaissant l'hybride.
Il se dirigea vers la créature et lui susurra :
-Ca va pas, Bedoune? Tu ne dois pas t'éloigner de moi!
-C'est ça, un Aveugle?
-Oui, bien sûr! Vous voyez sa bague? Elle porte le symbole d'Eltagon, la capitale de Tanelorn, le territoire sur lequel nous sommes actuellement.
-Pourquoi l'as-tu appelé Bedoune? Tu sais ce que ça signifie?
-Non, le Gardien qui me l'a confié m'a seulement expliqué qu'il avait entendu ce mot dans une langue de l'autre monde.
-Et en plus il rajoute des gardiens... Tanelorn?? Je pige que dalle. Bref, "bedoune", c'est comme "bi", c'est le contraire de "bâ". Bi et bedoune signifient sans, et bâ signifie avec. C'est du persan.
-La langue parlée en Perse? J'ai un peu étudié sur l'autre monde... Ah, au fait je m'appelle Sammy. Je suis Avalonnais.
-Moi c'est Brooke, je suis australienne.
-Et moi Marjane. Je suis iranienne. Et le pays dont tu parles, la Perse, on dit plus Perse mais Iran depuis dix-neuf cent trente-cinq.
-Sammy! Tu n'as rien?
-Je vous présente mon guide, Hawkmoon.
-Qui sont ces filles, Sammy?
-Je viens de les rencontrer, Marjane est d'Iran et Brooke est de...
-Australie.
-Ah, oui, c'est vrai. Et voici Hawkmoon. Il est d'un endroit inconnu, mais il a parcouru le monde entier. Et en plus, il est immortel! Il a assisté à toutes les ères : celle où Noldor avait le pouvoir, celle où les Aveugles se révoltaient contre le peuple, celle des découvertes de Beren en Eldar, le renversement politique d'Elric, les complots de Fëanor...
-Excuse-moi, mais on ne comprend rien. On a atterri ici brusquement. On était à Karaj, on voulait retourner à Téhéran, mais ce crystal nous a entraînées ici avant de se faire attraper par les flics.
-Et voila ce qui arrive quand on laisse un Aveugle se servir de ses pouvoirs à sa guise, commenta Hawkmoon.
-Ah parce qu'en plus, ils ont des pouvoirs?
-Ils ont un pouvoir particulier : celui d'ouvrir le Cercle. Il y a longtemps, après leur révolte, et peu après qu'ils fussent assujettis, nous fermions le Cercle dans l'aveuglement et le déclin. C'était le règne de Fëanor. Nous fermions le Cercle pour qu'il n'ait pas accès à l'autre monde.
--
1 -> Sans
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #9 by Hayastan » 29 December 2007, 11:26

Chapitre 7 (Le Cercle)

Tout en s'asseyant dans la plaine, Marjane demanda :
-Ca vous gênerait de nous résumer un peu? On n'est pas d'ici.
-Il existe dans l'univers deux mondes où règne la vie : Otherland et Neverland. Otherland est le nom que l'on donne à votre monde. Ce fut le premier des deux mondes à développer la vie. L'évolution nous montre bien de surprenantes choses. Quelques millions d'années après l'apparition de la vie en Otherland, Neverland commença lui aussi à développer la vie. Un lien se créa entre les deux planètes lorsque les civilisations des deux mondes se furent suffisamment développées. Ce lien se fit nommer le Cercle. Les hommes de l'Otherland n'ont jamais été immortels, mais certaines races en Neverland oui. Les Mages, les Aveugles, les Frelven, et moi, je suis sûrement une exception. D'autres races, comme les Dragons ou les Forgerons, vivent éternellement, mais on peut les tuer, même si c'est très difficile. Etant donné que vous en savez suffisamment sur Otherland vu que c'est votre monde, je vais vous décrire Neverland. Il existe trois continents : la Plaine, les Glaces et le Désert. Le Désert comporte l'Eldar, la province du Mage blanc Beren, et d'autres terres inconnues, très peu explorées, que l'on nomme "les champs rouges de personne". Les Glaces sont également appelées Araman. Elles appartiennent à Noldor le Mage noir et son bras droit, le Forgeron Fëanor. En Araman, malgré les basses températures, on peut y trouver un gigantesque lac de feu. Nous sommes actuellement dans la Plaine. C'est le continent le plus habité de Neverland, il est divisé en cinq contrées : Avalon, Tanelorn, Melnibon, Thebân, Wastelands. Après, il existe quatre océans : l'Eldyab borde l'Eldar occidental, Daryab se trouve entre Araman et la Plaine. De l'autre coté d'Araman, c'est l'Arâyab. Le dernier, celui qui borde Tanelorn, c'est Tanelab. Il existe également deux fleuves : L'Elvenab, qui traverse tout l'Avalon et qui se jette en delta dans la Daryab, et le Melnyab, qui traverse le Melnibon et se divise en deux branches, l'une qui va en Thebân et l'autre en Wastelands.
-Parlez-nous davantage de ce Cercle.
-Comme je vous l'ai dit, le Cercle est le seul lien qui existe entre Otherland et Neverland. Il possède trois points de liaisons : Eldigon (Eldar) et Sapporo (Japon), Noldegor (Araman) et Cairns (Australie), Eltagon (Tanelorn) et Suse (Iran). Le possesseur de l'un des trois crystals peut ouvrir une partie du cercle.
-Mais j'ai trouvé ce crystal à Karaj! Ce n'est pas du tout à côté de Suse! Déjà que les vestiges de Suse sont à l'ouest d'Ispahan, comment a-t-il pu se retrouver là?
-Je n'en sais rien.
-Et que faut-il pour activer l'autre partie du Cercle?
Hawkmoon jeta un coup d'oeil à Bedoune et répondit simplement :
-Un Aveugle.
-Comment? pouffa Brooke. Ne me faites pas croire que de si petites créatures sont capables d'ouvrir un truc aussi puissant!
-Lorsqu'un Aveugle invoque le Cercle, une des deux parties s'ouvre. Ca dépend de là où ils se trouvent. Ces petites créatures, comme tu dis, sont capables de grandes choses. Les trois liens en Neverland vers le Cercle sont en Eldar, Tanelorn et Araman. C'est pourquoi les pouvoirs des Aveugles ne peuvent être actifs que dans ces trois contrées-là.
-Ce qui veut dire?
-Qu'il est impossible pour un Aveugle de faire usage de ses pouvoirs en Avalon, Melnibon, Thebân, Wastelands ou dans les "Champs rouges de personne".
-Supposons que ce crystal soit celui qui active le lien Tanelorn - Iran, cela veut dire que si cet Aveugle déclenche ses pouvoirs en Tanelorn, Eldar ou Araman et qu'il invoque mon crystal, je pourrais rouvrir le Cercle?
-Seulement en Tanelorn. Un crystal n'est associé qu'à un lieu. Si le crystal rouge est en Eldar, alors tu ne pourras pas ouvrir le Cercle. Le crystal indigo sera donc nécessaire. Et en Araman, c'est le crystal noir qui active le Cercle. Bien entendu, il faut également qu'un Aveugle invoque le Cercle. Dans ce cas, il faut inciter l'Aveugle à l'invoquer. Ce sont des créatures immortelles, nonobstant craintives et qui se rappellent encore la dernière fois que le Cercle a été ouvert, du temps de Noldor. Un Aveugle seul n'invoquera jamais le Cercle, de crainte que Noldor reprenne le contrôle de Neverland.
-Donc, si on force cet Aveugle à invoquer le Cercle avec mon crystal rouge, je pourrais retourner en Iran?
-Théoriquement, oui. Mais tu n'as pas le potentiel pour y survivre...
-C'est-à-dire?
-Tu verras plus tard. D'autres questions?
-Non.
-Alors en route. Il nous faut aller vers Eltagon. Nous avons de nombreuses choses à y découvrir.

Sur le chemin, Marjane demanda à Sammy :
-Et toi, tu joues quel rôle dans cette histoire?
-Hawkmoon m'a dit que je serai le futur roi.
-Le futur roi?
-En ce moment c'est Elric. Il est roi de la Plaine. La capitale de la Plaine est ainsi Elirate, la ville d'origine d'Elric. Lorsque je serai roi, la capitale de la Plaine ne sera plus Elirate mais Silverate car c'est ma ville d'origine.
-Vous avez tous des noms bizarres...
-Et toi, comment t'en es arrivée là?
-J'ai commis un très grave délit. J'ai fui mon appartement avant que les autorités viennent pour saisir mes biens. Je viens d'Ispahan. J'ai dû fuir ma ville. Je suis montée me réfugier à Qom, puis à Téhéran et c'est là que Brooke m'a rappelée pour me dire qu'elle était venue à Tabriz pour m'aider à fuir l'Iran. Je l'ai donc rejoint, on est descendues vers le sud-est. De Zanjan, on a rejoint Qazvin, puis Karaj. C'est là que j'ai trouvé le crystal et que j'ai manqué de me faire prendre. Par chance, j'ai été transportée ici avant qu'ils ne m'attrapent.
-Quel genre de délit?
-Je suis hacker. Je suis également une excellente programmeuse et j'ai créé un système d'exploitation surpassant Windows, Mac et Linux.
-L'informatique?
-Ca existe chez vous?
-Seulement à Tanelorn et Melnibon, moins en Avalon. Mais nous n'avons pas le même genre d'ordinateurs. Et ensuite?
-Ce système, par sa fiabilité et sa puissance, je l'ai nommé Blindation et je vendais des copies illégales. Mais la rumeur parvint jusqu'à Microsoft et Apple, deux firmes informatiques, et jugeant que je portais atteinte à leur commerce, ils ont décidé de me traîner en justice. Je recevais des lettres de menace tous les jours. Tôt ou tard, il aurait bien fallu que je parte.
-Suffit les bavardages, les jeunes! annonça Hawkmoon. On arrive à Eltagon.
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #10 by Hayastan » 29 December 2007, 11:27

Chapitre 8 (Séfidé Chahr)

-Bienvenue à Eltagon ! annonça Hawkmoon. Vous êtes devant la capitale de Tanelorn. On la surnomme "Séfidé Chahr(1)" en raison de ses maisons recouvertes d’albâtre.
-Séfidé Chahr, "la ville blanche" en persan.
-Ca va, Marjane ?
-Ispahan se faisait également surnommer ainsi.
-On est souvent nostalgique lorsque contraint de fuir sa ville ou son pays. Mais pense plutôt à Eltagon ! N’est-ce pas une ville magnifique ?
-Elle ne vaut pas Ispahan. On la surnommait également "la cité du soleil" ou encore "la moitié du monde". C’est la plus belle ville d’Iran, et de mon avis la plus belle ville du monde.
-Je n’en doute pas, compatit Hawkmoon tandis qu’ils passaient les portes de la ville. Je connais ça depuis toujours, on reste attaché à sa patrie quand on est loin.
-Je croyais que tu étais ravie d’avoir quitté l’Iran ? s’étonna Brooke.
-Seulement pour éviter les autorités.
-Nous allons à la grande bibliothèque de Tanelorn. Là-bas, vous trouverez tout ce que vous avez toujours voulu savoir.
-Ma destinée aussi ? s’enquit Sammy.
-Non, je parlais de faits déjà produits, ou de légendes. On ne peut pas écrire le futur.
Hawkmoon n’en dit pas plus et les entraîna à travers les rues de la cité, jusqu'à un grand bâtiment de style temple grec, avec écrit en lettres d’or "Cité-Librairie d’Eltagon et de Tanelorn". Il les fit entrer et les incita à aller feuilleter divers ouvrages.
Sammy se rendit au rayon "légendes". Un livre noir et apparemment très vieux attira son attention. Il le prit et partit s’asseoir à une table.
Une illustration d’un homme, portant un pendentif frontal noir et tenant un crystal de la même couleur, se tenant debout avec un hybride d’au moins deux fois la taille d’un dragon et doté de trois têtes de serpent, faisait face à un texte d’une calligraphie ancienne. Un Gardien et son Aveugle, d’après les connaissances de Sammy, se remémorant les paroles d’Hawkmoon dans la cabane d’Ilian.
"Erekse, félon Gardien du Cercle Araman.
Le Cercle, point de liaison entre Neverland et Otherland, possède trois Gardiens. Beren, possesseur du crystal indigo et de l’Aveugle Setârehye(2), est Gardien du Cercle Eldar. Ilian, possesseur du crystal rouge et de l’Aveugle Bedoune, est Gardien du Cercle Tanelorn. Erekse, possesseur du crystal noir et de l’Aveugle Shodan(3), est Gardien du Cercle Araman.
Noldor dirige tout Neverland et assujettit toutes les créatures, y compris les Aveugles ; se remémorant les terres enflammées Aramanéennes, devenues Glaces par les pouvoirs des Aveugles. La période de déclin qu’on n’eût jamais connue de toute l’histoire de Neverland. Beren conquiert les "champs rouges de personne", et il est rumeur d’un complot contre Noldor.
Erekse, Gardien du Cercle sous les ordres de Fëanor, a trahi son peuple et a fui avec son Aveugle vers l’Otherland ; puis est revenu et a assassiné trois des dieux dirigés par Fëanor.
Erekse fut aussitôt damné et condamné à errer…"
-Hawkmoon !! appela Sammy.
-Tu as trouvé quelque chose ?
-Vous êtes Gardien du Cercle Araman ?
Hawkmoon vit ses yeux blanchir.
-Vous avez un Aveugle ? Shodan, c’est ça ? Alors vous étiez aux ordres de Fëanor !
-Comment tu l’as su ?
-Vous aviez dit, dans votre histoire à Silverate, que l’on vous avait appelé Erekse en un temps.
-En effet, je suis le Gardien du Cercle Araman.
-Et votre Aveugle? Où est votre Aveugle?
-Il est allé se perdre dans les "champs rouges de personne".
-Mais vous ne devez pas vous séparer de votre Aveugle! Et s’il libérait ses pouvoirs? Vous rendez-vous compte du danger que cela représente? Vous n’aviez donc pas écouté Ilian? Il ne faut surtout pas laisser ce genre de créatures en liberté!!
-Je pense surtout que tu as compris quelque chose de très important en lisant cette légende.
-Comment…?
-Ilian avait vu l’actuel possesseur du crystal rouge, c’est pour ça qu’il t’a confié Bedoune. Tu as l’Aveugle et Marjane a le crystal. Vous êtes les nouveaux Gardiens du Cercle Tanelorn.
-Non…!!! Je n’ai rien demandé à personne, moi!
-Tout ce que je peux te dire, c’est que cela apparaissait dans ma vision.
-Bien que le fait de devenir roi soit prestigieux, je n’en ai rien demandé! C’est un métier trop compliqué! et je suis bien trop jeune! Tout ce que je veux, c’est être éleveur, rien d’autre!

De son côté, Marjane avait déniché un livre gravé du titre "Otherland". Elle parcourut l’index et alla à Perse.
"Le Cercle de Tanelorn vers le monde persan a toujours été protégé par Ilian et Bedoune. Afin que personne n’accède à l’autre monde, Bedoune demeura en Neverland tandis que le crystal fut placé à Suse. […]. Le crystal fut découvert par des archéologues qui s’empressèrent de le ramener à Ispahan, la capitale de la Perse."
-Quelles conneries… souffla Marjane. D’abord c’est l’Iran ; et la capitale, c’est plus Ispahan mais Téhéran !
-Ce livre est ancien ; mais merci pour l’info.
Marjane se retourna. Une jeune fille d’environ seize ans se tenait derrière elle.
-Regarde, quelqu’un a noté des mots dans le livre !
Marjane jeta un coup d’œil en bas de la page.
"Le crystal fut aperçu pour la dernière fois à Karaj dix années plus tôt."
-Dix années plus tôt ? Mais… L’Iran avait déjà instauré une république islamique(4)! et c’est l’année où Ahmadinejad(5) s’est fait élire président!
-Tu es… ?
-Marjane. Et toi ?
-Necia, fille d’Elric, roi de la Plaine.
-Que fais-tu en Tanelorn ?
-Tu es iranienne ?
-Tu n’es pas censée être en Melnibon ?
-Tu parles le persan couramment ?
-Cesse de répondre à mes questions par d’autres.
-La vie de château ne me plait pas, alors je traîne un peu partout.
-Oui, je suis iranienne et je parle le persan couramment.
-Marjane, on s’en va ! appela Hawkmoon. Attends une minute… Necia, que fais-tu en Tanelorn ? Retourne chez ton père !
-Je peux venir avec vous ?
Le temps que Hawkmoon et Necia négociaient ; Sammy cacha le petit livre noir dans son sac, tandis que Marjane arracha la page griffonnée à l’encre rouge foncé.
-Necia nous accompagne. On part.
-Pour aller où ?
-On va éviter la zone de conflit entre Tanelorn et Melnibon. On va passer par la forêt.
Le bibliothécaire les interpella au moment de sortir.
-Vous, jeune homme. Que je ne vois revoie plus dans mon établissement avec cette chose, siffla le vieil homme à Sammy tout en désignant Bedoune.
-Mais les créatures sont autorisées dans l’établissement ! protesta Sammy en désignant le panneau.
-Pas les créatures dangereuses, répliqua l’Ancien en remontrant le panneau.
-Mais ce n’est qu’un Aveugle ! Ce n’est pas comme si j’avais ramené un Dragon ou une Succube(6)!
-Justement, ne saviez-vous pas que les Aveugles étaient considérés comme des créatures dangereuses ?
-Je suis navré de vous apprendre que l’on ne nous l’avait pas communiqué. J’étudiais en Avalon, je regrette que notre région n’ait pas un niveau culturel aussi développé que le vôtre. Viens, Bedoune, on s’en va.
Ils ressortirent de la bibliothèque. Hawkmoon, Sammy et Necia partirent à l’armurerie et refirent leurs stocks de provisions, tandis que Marjane et Brooke se promenaient dans la cité.
-Je me demande comment ça doit être en Iran. A l’heure qu’il est, je dois être recherchée dans tout le pays !
-Je me demande si je pourrais aller en Eldar et nous expédier en Australie.
-C’était ça, ton plan B ?
-Je ne connais même pas ce monde !
-Le troisième pays du Cercle, c’est le Japon, n’est-ce pas ?
--
1 -> La ville blanche, l'un des surnoms d'Ispahan
2 -> Etoile
3 -> Devenir
4 -> L'Iran est une théocratie
5 -> Président iranien élu en 2005
6 -> Flammes métamorphes
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #11 by Hayastan » 29 December 2007, 11:27

Chapitre 9 (Akira)

Fonçant à travers la neige givrant les routes sur sa moto, espérant que personne ne l’aurait pris avant lui. Il se précipitait chez ses parents. A dix-sept ans, cela faisait un an qu’il vivait seul dans un appartement en centre-ville. La porte était fermée. Lorsqu’il passa la clé à la serrure, elle ne s’ouvrit pas. Il força la porte et rentra. Il se précipita dans sa chambre. L’unité centrale de son PC était grande ouverte. Ils lui avaient pris son disque dur. Toutes les données, interdites, et extrêmement confidentielles. Retournant dans le couloir, il dérapa sur le sol en se dirigeant vers la chambre de ses parents. Du sang. Il suivit la traînée écarlate avant de déboucher sur leur cerisier dans le jardin. Les corps de ses deux parents avaient été sauvagement pendus à une branche de l’arbre. Farouchement, d’une intensité outrageuse, ils avaient profondément entaillé les corps, ce qui expliquait les traces au sol. Ils étaient apparemment vidés de sang. Trop percuté pour pleurer ou hurler, il enleva ses lunettes noires afin de mieux visualiser la scène.
-Reiko ! Reiko, où est-tu ?
-Je suis là, Akira, susurra sa sœur sanglotant en sortant d’un placard. Des hommes sont entrés, ils sont montés dans ta chambre. Puis ils s’en sont pris à papa et maman. Ils m’ont retrouvée et…
-Qu’est-ce qu’ils t’ont fait ?
-Ils m’ont… ils m’ont attrapée et…
-Ils t’ont agressée ? Ils t’ont violée ?
Reiko acquiesça. Elle avait à peine quatorze ans ! Ce n’était pas un âge où l’on avait à subir tant de traumatismes…
-Les salauds… grinça Akira en serrant sa sœur pour tenter de la rassurer.
-Je veux papa et maman ! Ils sont où ?
Akira jeta un coup d’œil au cerisier.
-Pourquoi tu regardes dehors ?
-Ne regarde surtout pas.
-Mais… protesta Reiko en regardant l’arbre à son tour. Non… !! Ils ne sont pas morts ! ils ne sont pas morts !!!
-Reiko, arrête de regarder dans cette direction.
-Pourquoi ?
-Ils sont encore ici. Ils nous guettent.
Brusquement, sans crier gare, un puissant laser vint frapper la maison. Akira couvrit les yeux de Reiko et chercha du regard d’où il provenait. Un autre rayon vint percer la rétine de ses yeux. Et il ne vit plus rien.
-Akira !!
-J’y vois plus rien…
-Que s’est-il passé ?
-Ces hommes sont la gangrène de ce monde. Par leur faute, papa et maman sont morts. Tu as été violée. Et je suis aveugle.

Il ne l’oubliera jamais. Cela faisait maintenant deux ans qu’Akira avait vu mourir ses parents et souffrir sa sœur avant de perdre la vue. Il vivait avec sa jeune sœur dans un appartement en plein centre-ville de Sapporo. Grâce aux dernières technologies, il vivait à peu près normalement. Il avait beaucoup de mal à trouver du travail en raison de son handicap, nonobstant il fut accepté -après avoir fait appel à plusieurs reprises- à l'université d'informatique et d'électronique. Les deux domaines dans lesquelles il excellait. Il construisait des modèles très complexes de circuits électroniques. Mais le plus important qu'il eût jamais possédé fut de très loin de précieuses données sur Microsoft, qu'il avait perdues deux ans plus tôt, lorsqu'ils étaient rentrés chez ses parents et les avaient tués, avant de voler le disque dur. Des renseignements suffisant pour faire s'effondrer la firme détenant le monopole de l'informatique.
Ce jour-là, Akira se rendait en cours, comme tous les matins ; lorsque sa canne heurta un objet. Se baissant pour le ramasser, il en déduisit que cela devait être un caillou finement taillé, une sorte de crystal. Akira le mit dans sa poche et poursuivit son chemin vers l'université.

-Sois sympa, Akira, t'as pas un bon code pour l'évaluation de mercredi sur le langage Perl?
-Je t'enverrai ça ce soir, Takeshi.
-Merci, t'es trop sympa! Tu me sauves la vie!
-Mais ne vas pas raconter à tout le monde que ça vient de moi. Si on te demande, tu diras que c'est toi qui l'as fait. Et pourquoi tu ne le fais pas tout seul?
-Je suis nul en programmation.
-Alors pourquoi tu as pris informatique?
-Je veux être webmaster/infographe(1). La programmation, je m'en fiche pas mal.
-Si tu veux être webmaster, ce sera difficile de t'en passer. Apprends au moins tout ce qui est HTML(2), Java, JavaScript(3), CSS(4), VisualBasic(5), et aussi un peu de CGI(6) si tu veux bosser dans les serveurs.
-Quel intérêt des serveurs?
-Sans serveur, tu ne peux pas héberger ton website. Ne me dis pas que tu comptes offrir à tes futurs clients des sites crées online avec un minable éditeur texte et une template(7) prédéfinie!
-Bien sûr que non...
-Bon, je te ferai du Perl(8), mais que du Perl, si j'ajoute du C++(9) on saura que c'est moi.
Akira avait beau être aveugle, il n'en demeurait pas moins un programmeur hors-pair.
Il adorait combiner différents langages de programmation. Deux lignes de Java parfaitement incrustées dans du code VBA(10); alterner le Kobol(11) et le Turbo-Pascal(12); combiner du C++ et du Perl...
Il avait passé la plupart de ses soirées à élaborer du code Kobol et Perl pour une amie iranienne, rencontrée sur un forum informatique. Il ne parlait pas persan et elle parlait encore moins japonais, mais ils parvenaient tous deux à converser en anglais. Elle développait un système d'exploitation supposé écraser à la fois Windows(13) et Linux(14). Il lui souhaitait toutes ses chances.
Akira rentra deux lignes de code Kobol et appliqua le programme. Tout marchait à merveille. Excepté le professeur qui ne jugeait pas le handicap d'Akira bien embarrassant pour faire son travail.
-Monsieur Murasaki, le fait que vous soyez aveugle ne vous attribue point de traitement de faveur. Combien de fois vous ai-je dit, redit, répété et rerépété que je ne tolérais en aucun cas les combinaisons de différents langages de programmation?
-Mais le programme est plus rapide et consomme bien moins de RAM(15) que si j'avais écrit tout mon programme en Perl!
-J'en ai rien à faire, votre principale obligation ici est de faire tout ce que je vous dit. Aveugle ou pas, vous n'êtes qu'un étudiant parmi d'autres, du moins pour moi. Peut-être que Mlle Yamaguchi tolère vos excès de fantaisie, mais certainement pas moi.
Le professeur s'éloigna. Akira sentit soudain la poche de son pantalon s'alourdir. Plongeant la main dedans, il en sortit le crystal qu'il avait trouvé sur le chemin. Il était très lourd. Avant qu'il eût fait le moindre geste, Akira se fit projeter au travers de l'univers spatio-temporel...
--
1-> Webmaster : concepteur de websites. Infographie : traitement de l'image.
2 -> Langage de programmation destine à créer des pages Web
3 -> Servent surtout à animer des images, du texte, à créer des pages dynamiques, etc...
4 -> Feuilles de style HTML
5 -> Langage de programmation fonctionnant à l'aide de macros, principalement utilisé dans Excel et autres applications Office.
6 -> Langage de programmation des serveurs
7 -> Mot anglais : modèle
8 -> Langage de programmation utilisé dans les logiciels
9 -> Langage servant de complément (en plus du langage C) au langage HTML
10 -> Visual Basic for Application
11 -> Ancien langage de programmation, très peu utilisé aujourd'hui, l'un des langages utilisés pour programmer Linux. Rares sont ceux qui savent programmer en Kobol de nos jours
12 -> Langage surtout destiné à créer des malewares, autre langage utilisé pour créer Linux
13 -> Système d'exploitation de Microsoft
14 -> Système d'exploitation OpenSource (gratuit et libre) créé en langage Unix, combinant du Kobol, du Turbo-Pascal et du C++
15 -> Random Access Memory, mémoire vive de l'ordinateur
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #12 by Hayastan » 29 December 2007, 11:31

Chapitre 10 (Arvin)

Il n'avait pas eu tort de choisir Cairns. C'était une ville bien sympathique sur la côte du Queensland. Il étudiait en langues et avait choisi l'Australie pour son voyage d'études, supposé durer six mois. Il se promenait dans les rues lorsque son cellulaire sonna.
-Oui?
-Ah, Arvin! Faut que tu m'aides, là! Si tu savais, je suis dans une merde...
-Ah ; salut, Marjane. Que t'arrive-t-il? Le recteur de la fac te traîne en conseil de discipline? Mais qu'as-tu donc fait? Taguer les murs? Comment? Tenue trop provocante? Insultes au recteur en personne? Non... Là, Marjinam, tu me déçois beaucoup...
-Mais pas du tout!! Les autorités m'ont envoyé un avis de perquisition, alors je suis partie.
-Tu es toute seule?
-Non, avec Brooke.
-Vous êtes où?
-A Karaj. On va retourner à Téhéran et prendre un avion pour Cairns. Ca te gênerait de nous héberger?
-Oh! quel dommage... ironisa Arvin. Quoique... deux filles chez moi... hum... Marjinam, c'est ton jour de chance! Ne t'en fais pas, Arvin hast indjâ barât(1).
-Merci! merci beaucoup!
-Des que tu seras là, tu feras le ménage ; c'est la zone, ici. Et quand je dis la zone, je veux dire méga bordel, les chaussettes qui traînent dans le salon, la cuisine dans un état comment c'est pas permis, etc...
-Ziyâd khend hasti(2).
-Merci du compliment, mais c'est ma condition, acheva Arvin en raccrochant.
Quasiment tout s'enseignait à l'université d'Ispahan. Marjane étudiait en troisième année d'informatique, tandis qu'Arvin étudiait les langues. A l'issue de son semestre passé en Australie, et une fois de retour à Ispahan, il devra normalement obtenir son diplôme.
Il était supposé trouver un emploi et remettre un compte-rendu à Ispahan. Pour le moment, rien ne se présentait. Il longea la plage pour rentrer à son appartement. Un éclat attira son attention. Il se pencha et vit un crystal indigo profondément incrusté dans le sable. Le ramassant, il s'en retourna chez lui.

Il ouvrit son PC portable et se connecta à Gmail -le service de messagerie de Google- afin de consulter ses mails. Deux mails de la réclame de ses fournisseurs informatique favoris, et un mail de son meilleur ami Siavash. Il cliqua sur Répondre et entra :
"Salam Siavash,
Tchetori beh Iran(3)?
Ici c'est génial, j'ai trouvé un petit studio super sympa à côté de la plage avec vue sur la mer, en plus y'a des filles qui vont se prendre des bains de minuit, je ne t'explique pas la vue que j'ai!!! wow! T'hallucinerais si t'étais là!!
J'ai toujours pas de travail, comme ça au moins je peux glander toute la journée, ziyâd khoub hast(4)!!
Ah! Ouais, au fait, j'ai eu Marji au téléphone, elle va venir chez moi, je ne sais pas ce qu'elle a fait mais ça m'a l'air très, très grave... Tu n'en sais pas plus??
A plus -ou à de suite si t'es connecté-
Arvin.
PS : j'ai trouvé un diamant sur la plage en revenant ; je suis méga top riche!!!!"
Il envoya son email et ressortit le crystal. Deux minutes plus tard, il actualisa sa page. La réponse de Siavash avait été immédiate :
"Salut Arvin,
Ici aussi, c'est pépère... Trop de pot pour les filles qui vont se baigner la nuit, comment j'aimerais trop être à ta place!! Y'a que les crétins qui ont toujours de la chance...
Bref tu ferais mieux de te dépêcher de trouver un boulot sinon pour le compte-rendu tu vas te faire lyncher et t'auras pas ta licence...
Marjane?? Elle est partie d'Ispahan, les autorités sont venues chez elle, apparemment elle faisait un grand trafic informatique, car ils ont trouvé un CD avec marqué dessus "Blindation", apparemment elle a dû en faire des copies mais toutes les détruire ou les prendre avec elle, enfin c'est ce qui court sur le campus...
Bref, je ne vais pas te déranger davantage, tu m'as l'air bien occupé...
A plus j'espère,
Siavash."
Et Arvin répondit brièvement par :
"Merci pour le compliment -mais je ne suis pas si crétin que ça, je parle quand même quinze langues couramment alors réfléchis avant de parler-, et si tu t'imagines que je mate par la fenêtre tu te mets le doigt là où je pense...
Marjane aurait fait du plagiat alors?? Blindation? C'est quoi?
A plus"
La réponse de Siavash ne se fit pas attendre :
"D'après les autorités, et aussi toujours d'après les rumeurs qui courent sur le campus, Blindation serait un système d'exploitation qui surpasserait Windows et Linux réunis, mais je ne pense pas que Marjane l'ait créé toute seule... Elle a dû se faire aider, elle sait très peu programmer... De plus le système ne présente aucune faille, alors celui qui l'a aidée doit être un programmeur de très haut niveau. Microsoft voulait la traîner en justice. Forcément, avec le vieux Vista et leur très récent Windows Lite qui présente un nombre incalculable de failles, nonobstant qu'ils possèdent toujours le monopole de l'informatique. J'espère qu'elle est en sûreté. Tu ferais mieux de revenir ici, je n'aime pas trop les rumeurs qui courent. D'après eux, chaque habitation va être fouillée de fond en comble pour tenter de la retrouver. Voilà, je n'en sais pas plus.
Chab bekheyr(5)..."
Il reprit le crystal et vit gravé dessus : "Pauvre Setârehye! Fëanor sait-il que Shodan est un Aveugle sans l'être? Et Erekse, pourquoi l'a-t-il laissé aux red fields of none?". Des inscriptions incompréhensibles. Setârehye signifiait étoile, tout comme une partie du nom d'utilisateur de Marjane. Shodan est le verbe devenir en persan. Quant à Fëanor et Erekse, ce doivent être des noms propres. Et pourquoi ont-ils écrit Aveugle avec une majuscule? Et que sont les red fields of none?
Le crystal se mit à vibrer. Le décor se fondit dans une sorte de trou noir. Arvin se fit projeter au loin, si loin qu'il en ignorait où. Reconnaissant le désert autour de lui, il se crut en Iran. Une ville se dressait au loin. Une ville bien étrange. Et à cet instant, réaliste : Arvin n'était pas en Iran...
--
1-> Arvin est là pour toi
2 -> Tu es trop stupide
3 -> Comment ça va en Iran?
4 -> C'est trop bien!!
5 -> Bonne nuit
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #13 by Hayastan » 29 December 2007, 11:32

Chapitre 11 (Fëanor et Beren)

L'ambiance était glaciale, le sol en pierre dure. Akira tâtonna autour de lui : sa canne avait disparu. Il s'avança et heurta une grille en fer.
-Ca y'est, tu es réveillé?
-Qui êtes-vous?
-Je suis le Gardien du Cercle Araman. Tu as trouvé mon crystal, et tu t'es retrouvé ici à la suite de l'invocation de Shodan.
-Où est ma canne?
-Tu veux dire le bout de métal que tu avais en arrivant? Je l'ai chez moi pour analyses.
-Je vous serais gré de me la rendre, sans elle je ne peux pas me déplacer. Je suis aveugle.
-Tu es un Aveugle? Tu ne le sembles point nonobstant tes propos.
-Je suis non-voyant si vous préférez.
Cette réflexion, plus le quiproquo, firent éclater l'homme de rire.
-Bien.
Il fit un geste et sa canne apparut.
-Si cela t'est vraiment utile...
-Que me voulez-vous?
-D'abord savoir si tu es avec Beren.
-Comment?
-Le Mage blanc, Beren, d'Eldar, es-tu de son côté ?
-Non! Je n'ai rien à voir avec... attendez! Si Beren, comme vous dites, est un Mage blanc ; cela signifie qu'il représente le bien. Et si vous êtes contre lui, alors vous êtes le mal!
-Non... Mon vénérable seigneur Noldor est un Mage noir, mais nous ne sommes pas le mal.
-Alors qu'êtes-vous donc?
-Nous sommes la vérité. La barrière entre le réel et l'aveuglement. Nous exposons la réalité telle qu'elle est, et non pas telle que les gens souhaitent la voir. Je me nomme Fëanor et je suis au service du grand et vénérable Noldor.
Fëanor claqua du doigt, des bruits de pas retentirent dans le couloir.
-Corum! Préviens Arda de signaler à Noldor qu'il a un invité.
-Qui donc, votre Seigneurie?
-Quel est ton nom, Otherlander?
-Akira Murasaki.
-Un aveugle dénommé Akira Murasaki.
-Qu'est-ce donc un Otherlander?
-Les hommes qui vivent en Otherland, votre monde, expliqua Fëanor tout en libérant Akira de sa geôle. Tu vas être reçu par le grand et vénérable seigneur Noldor. Suis-moi.

Tout en s'approchant, il voyait la ville plus distinctement. Elle semblait flotter sur l'eau. En regardant davantage, il réalisa qu'elle était construite entre la plage et des montagnes péninsulaires.
La silhouette d'un vieil homme vêtu d'une robe blanche s'avança et le prit par le bras. Il se sentit de nouveau projeté. Ils avaient atterri dans une pièce de crystal. L'homme qui l'avait emmené ici s'enquit :
-Quel est ton nom?
-Arvin Khomeyni.
-Donne-moi le crystal, Arvin.
-Le crystal?
-Celui qui t'a emmené dans ce monde.
-Je ne comprends pas ce que tu dis.
-Tu as un crystal indigo sur toi?
-En effet.
-C'est de ce crystal que je parle.
-Ce... hésita Arvin en mirant le crystal. Mais comment j'ai fait pour atterrir ici grâce à seulement ça?
-Donne-le moi.
-Bien, très bien... Qui es-tu?
-Beren, le Mage blanc, seigneur d'Eldar. Je suis navré de ce qui t'occure. Je ne voulais pas te mettre en danger, Arvin ; mais je devais impérativement récupérer mon crystal. Ainsi je libérerai le pouvoir de Setârehye et me défendrai contre Noldor.
-Quel danger? Je ne voulais pas venir ici, moi! En plus je pige rien à ce que tu dis... Je veux retourner en Iran et passer ma licence en langues!!
-Tant que tu es là, je souhaiterais que tu m'aides à vaincre Fëanor. Je vais te laisser découvrir Eldigon, puis ce soir je te ramènerai ici afin de t'exposer mon projet. Pars, maintenant.
Arvin ne se fit pas prier. Marchant dans la ville de crystal, il sortit son PDA et composa le numéro de Marjane.
-Oui?
-Salut, Marjane!
-Arvin??
-En personne.
-T'arrives à m'appeler?
-Bien sûr! C'est... étonnant... Je pensais que je n'aurais plus de réseau.
-Tu t'es perdu??
-Non, enfin... En quelque sorte...
-Tu es où?
-J'ai trouvé un diamant sur la plage. Un diamant bleu. Ou plutôt indigo. Et je me suis fait transporter ailleurs. Là je suis dans une ville dirigée par un vieux, il se nomme Beren. La ville c'est Eldigon.
-Neverland? T'es en Neverland? Alors c'est pour ça que tu arrives à me joindre!! Moi aussi, j'ai essayé d'appeler vers l'Iran ça marchait pas!
-Tu es aussi en Neverland?
-Ouais, à Eltagon, en Tanelorn. Je suis avec Brooke et des gens de là-bas.
-Marjane, ce Beren veut que je l'aide à vaincre un certain Fëanor. Je suis capable de parler quinze langues couramment, plus trois langues mortes, mais je n'ai jamais dirigé une armée! J'en ai assez souffert quand j'ai fait mon service militaire. Marjinam, où est située Eldigon par rapport à Tanelorn?
-Elle est en Eldar. Les deux continents sont séparés par l'océan.
-Ecoute-moi, susurra Arvin pour ne pas être entendu. Je vais explorer la ville. Ce soir, Beren va me convoquer. D'ici là, j'aurai eu le temps de trouver une issue. Et cette nuit, je me tire en douce.
-Tu vas t'enfuir d'un endroit pour errer dans un continent que tu ne connais même pas? Sois réaliste, Arvin ; tu arrives à t'égarer à Ispahan alors que tu y vis depuis vingt-cinq ans ; penses-tu parvenir à te repérer par rapport à un endroit inconnu?
-Ca vaut la peine d'essayer. Je refuse de me faire exploiter par divooneh(1).
-Fais attention. A plus tard.
-Attends...
-Oui?
-J'ai eu Siavash sur Gmail.
-Ah! Il va bien?
-Ouais, mais il m'a parlé d'une chose étrange. Marjane, dis m'en plus sur "Blindation".
-A plus, Arvin.
Marjane venait de raccrocher. Arvin se jura de trouver le moyen de quitter cet endroit, puis de rejoindre Tanelorn pour retrouver Marjane et tout lui faire avouer.
L'ardent soleil frappait le crystal, tantôt opaque, tantôt translucide, en aveuglait les pupilles. Levant les yeux au ciel, il aperçut le dôme reluisant de teintes nacrées et turquoises au-dessus de la place centrale, d'où partaient des escaliers de toutes parts. Il pouvait toujours tenter de fuir par les montagnes. C'était la seule entrée non-gardée. S'y dirigeant, il vit un panneau marqué "Entrée condamnée. Propriété des Red Fields Of None". L'entrée était scellée. Arvin se sentit faiblir. Il ne se rendit pas compte d'une présence toute proche. Il s'effondra à terre. Et perdit conscience.

Akira s'inclina.
-Avance-toi.
-Hajimemashite, Akira desu. Dozo yoroshiku(2), articula Akira en saluant à la japonaise.
-Où a-t-on pu t'enseigner telle manière de saluer un seigneur?
-C'est une marque de respect au Japon
-Hum... Bienvenue à toi en Araman. Je suis le seigneur Noldor. Nous sommes actuellement dans la capitale Aramanéenne, Noldegor. Bien que Arda fût très claire dans ses explications, je ne vois pas en quoi tu es un Aveugle.
-Si je peux me permettre, vénérable seigneur Noldor, le terme non-voyant correspondrait mieux à son cas, intervint Fëanor.
-Bien, très bien...
-Que désignez vous par "Aveugle"?
-Un hybride de dragon et de serpent, de la taille d'un chien, aux yeux blancs qui ne peuvent pas voir, d'où leur appellation. Ainsi tu viens du Japon? Un pays très formel, d'un peuple témoignant d'un grand respect envers autrui.
-Je vous remercie de vos louanges à mon peuple, seigneur Noldor.
-Si je t'ai convoqué ici, c'est pour que tu me remettes le crystal.
-Quel crystal?
-Celui que tu as dans ta poche.
Akira sortit le crystal trouvé dans la rue à Sapporo et le tendit. Fëanor s'en empara avidement et le tendit à Noldor.
-Erekse n'aurait pas dû laisser Shodan sans surveillance... On ne doit jamais se séparer de son Aveugle, et surtout pas un Aveugle du Cercle. Et, grâce à ce crystal, je vais pouvoir éveiller ses pouvoirs. Akira? Tu es non-voyant, certes. Mais es-tu capable de te débrouiller seul?
-Tant que j'ai ma canne, oui.
-Je vais t'envoyer en Eldar, et je voudrais que tu récoltes des informations sur Beren.
-Qu'est-ce que j'y gagne?
-Tu n'as pas le choix, surtout.
Noldor se lia mentalement aux cachots.
-Alors, petite?
La voix d'une jeune fille sanglota en écho dans la salle.
-Akira?? Où est Akira?? Je veux sortir de là et rentrer à la maison!!
-Reiko!! Que lui avez-vous fait?
-Si tu n'accomplis pas mes ordres, je la tue.
-Je vous en supplie ; mes parents ont été tués il y a deux ans, je suis aveugle, Reiko est ma petite soeur et c'est ma seule raison de vivre! Je vous en supplie... s'il vous plaît... suffoqua Akira. Ne la tuez pas...
-Alors?
-C'est bon, envoyez-moi là-bas. Mais après, moi et Reiko rentreront chez nous à Sapporo.
-Evidemment... répondit Fëanor d'une voix sadique.
Fëanor invoqua le dieu du vent Vâyou(3) et Akira fut de nouveau projeté.
--
1-> Fou
2 -> Enchanté, je suis Akira. Ravi de faire votre connaissance.
3 -> Dieu perse
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #14 by Guillaume » 29 December 2007, 12:30

Je lirai tout ça très bientôt et j'essaierai de te faire un avis constructif sur ton oeuvre :)
"Merci du fond du cul !"

- "T'en as brouté des culs pour t’intégrer !"
- "La liste est longue mais c'est du distingué !"
- "Ma bite aussi !"


"J'ai l'estomac qui fait du yoyo autour de mon trou de balle"

"Avec moi les femmes c'est comme les gosses et les prises électriques, tant que j'ai pas mis les doigts dedans je veux savoir ce que ça fait"

"Croix de bois, croix de fer, si j'mens, j'me tape une p'tite bière"

"Tire ton cul à Calcutta !"

"Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul"

Last-FM Blind-Guardian.fr
User avatar
Guillaume
Barde Maître Des Lieux
Barde Maître Des Lieux
 
Gender: Male
Posts: 2809
Group: Administrators
Location: The Other Side

Unread post Post #15 by Fenril » 29 December 2007, 12:40

De même, juste une remarque d'apparence, les chapitres sont très courts je trouve! Quand j'écrivais, je me rappelle en avoir fait des plus longs, après c'est un choix personnel que tu fais. Personellement je préfère lire des chapitres plus longs, j'ai plus l'impression d'homogénéité.
Enfin je redonnerai mon avis quand je l'aurai lu, sinon, c'est pas fini là j'imagine, si (il me semble que t'avais parlé de plus de chapitres, donc je pense pas.)
"Bards you are,
Bards will be and
Bards you have always been!!!"
Blind Guardian - Nightfall in Middle-Earth Cover


Finntroll France / Eluveitie France / Forum
User avatar
Fenril
Barde Modérateur
Barde Modérateur
 
Gender: Male
Posts: 510
Group: Global moderators
Location: Strasbourg

Next page

Return to Divers

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 4 guests

cron
x

#{title}

#{text}