It is currently 03 June 2020, 12:14

  • Administrator
  •  
    Le forum de Blind-Guardian.fr est fermé ! Plus d'informations sur cette annonce.
     

Setârehye Chab

Venez parler de tout (en évitant de trop flooder ;-))

Unread post Post #16 by Guillaume » 29 December 2007, 16:03

Bon, je viens de finir de lire tout ça et je t'avoue que je trouve ton récit assez intéressant :)
Néanmoins, la liaison entre les personnages n'est pas toujours évidente à faire, on s'y perd un peu parfois.
Le fait qu'il y ai de la technologie récente dans Neverland me fait bizarre aussi, la façon dont il est décrit au début laisse clairement penser à un monde d'une autre époque.

Sinon ça ne n'est pas grand chose mais tu utilise trop le mot nonobstant :D
"Merci du fond du cul !"

- "T'en as brouté des culs pour t’intégrer !"
- "La liste est longue mais c'est du distingué !"
- "Ma bite aussi !"


"J'ai l'estomac qui fait du yoyo autour de mon trou de balle"

"Avec moi les femmes c'est comme les gosses et les prises électriques, tant que j'ai pas mis les doigts dedans je veux savoir ce que ça fait"

"Croix de bois, croix de fer, si j'mens, j'me tape une p'tite bière"

"Tire ton cul à Calcutta !"

"Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk agh burzum-ishi krimpatul"

Last-FM Blind-Guardian.fr
User avatar
Guillaume
Barde Maître Des Lieux
Barde Maître Des Lieux
 
Gender: Male
Posts: 2809
Group: Administrators
Location: The Other Side

Unread post Post #17 by Hayastan » 31 December 2007, 10:38

Je sais, c'est un de mes mots préférés...
En effet, il n'y a pas que ça, mais je n'avais pas tout sur ma clé USB (en fait ça commence au chapitre 0 et ça finit au 40, ce qui peut expliquer le fait que mes chapitres soient courts)
Technologie récente?? Que veux-tu dire par là?
Alors suite (et fin) :

Chapitre 12 (Shodan, l'Aveugle sans l'être)

Ils avaient quitté Eltagon la veille. Marjane venait de recevoir un appel.
-C'était qui? s'enquit Brooke.
-Arvin. Il m'a raconté des choses bizarres... Qu'il était à Eldigon, retenu par un certain Beren, qui voulait qu'il l'aide à se battre contre Fëanor... rien pigé.
-Arvin, c'est un ami à toi? demanda Necia.
-C'est mon meilleur ami. On se connaît depuis toujours.
-Si Beren l'a en son contrôle, il ne pourra s'en réchapper, du moins vivant.
-Dis m'en plus sur ce Beren.
-C'est un Mage Blanc. Nous n'avons pas la même notion du bien et du mal que la vôtre. Les Mages Blancs, Rouges et Noirs sont trois ordres différents. Blanc est l'ordre le plus bas et Noir le plus élevé. Noldor est un Mage Noir, et Fëanor était un Mage Rouge, il est devenu Forgeron. Les gens croient Beren fou, mais sous cette apparence insane se cache un esprit vif et une âme malveillante. Si Arvin n'accomplit pas tous les ordres de Beren, il le tuera.
-Beren est un Gardien du Cercle, enchaîna Hawkmoon. Il possède l'Aveugle Setârehye. Et si Arvin possède le crystal indigo, alors Beren pourra le lui reprendre afin de libérer les pouvoirs de son Aveugle.
-Arvin m'a parlé d'un crystal bleu.
-Heureusement pour lui, Setârehye n'est pas un Aveugle réellement dangereux, bien qu'il soit capable de tuer par génocides. Je veux dire... il y a pire.
-Shodan? murmura Sammy.
-En effet. Comme tu l'as lu à Eltagon, Shodan était mon Aveugle. Enfin, c'est ce que je prétendais... Il a un corps de dragon, trois têtes de serpent, les yeux blancs et le pouvoir du Cercle. Nonobstant c'est un hybride.
-Un hybride d'hybrides?
-Un croisement entre un Aveugle(1) et un Hyôtori(2).
-Le genre aussi dangereux qu'un Aveugle mais trois fois plus puissant?
-Exact. Lors de la fusion des hybrides, Shodan a conservé en majeure partie l'apparence d'un Aveugle, mais également les dons des Hyôtoris. C'est grâce à Shodan que j'ai pu tuer les dieux de Fëanor. Ses pouvoirs sont considérables... et incoercibles. La situation est bien plus grave que je ne pensais... Fëanor s'est emparé de Shodan, il croit que ce n'est qu'un simple Aveugle. Il va libérer ses pouvoirs à l'aide du crystal, s'il parvient à le récupérer. S'il a ramené un Otherlander, alors il s'en servira pour espionner Beren. De son côté, Beren va se servir d'Arvin pour tuer Noldor. Mais les Mages sont immortels. Arvin est en grand danger... Si Beren fait...
Hawkmoon vit ses yeux blanchir.
-Hawkmoon, que vous arrive-t-il?
-Alors Arvin est en danger? s'écria Marjane. Il faut à tout prix aller en Eldigon et le sortir de là!
-Non, réfuta Hawkmoon qui s'était repris. Arvin se débrouillera sans nous. Nous devons nous hâter vers Melnibon. La guerre est toute proche. Valinor... Il se dresse face aux bataillons. Dirigeant son armée d'un air si sûr... Mais s'effondre... L'âme forgée se lèvera... Pauvre Cassandra! Sa corruption est à son paroxysme...
-Hawkmoon, que va-t-il leur arriver?
-Aucune importance.
-Valinor est mon père, Cassandra est ma mère. J'estime juste de savoir ce qui va se passer, grinça Sammy.
-Ma vision s'est éteinte après avoir vu... Quelqu'un va s'enfuir d'Eldigon. Mais va se blesser grièvement, à l'article de la mort l'espion de Fëanor le trouvera. Un Aveugle viendra les aider.
Les réflexions de Hawkmoon laissèrent Sammy sceptique.
-Cet homme, à quoi ressemble-t-il? s'enquit Marjane.
-Assez jeune, il porte un habit assez professionnel.
-Costard cravate?
-On dirait.
-C'est Arvin.
-Il ne mourra pas, sauf si l'Aveugle ne vient pas.
-Il faut aller l'aider!!
-Il s'en sortira très bien.
-Arvin?? se rit Marjane. Vous plaisantez? Il a beau être doué dans ses études, c'est un parfait crétin quand il s'agit de se débrouiller seul!
-Je pense que tu le sous-estimes.
-Je le connais mieux que vous!
-Tu ignores ce que j'ai vu.
-Vous pensez sérieusement connaître tout d'une personne seulement par une vision? répliqua Brooke.
-Et toi, tu juges une personne seulement à son regard?
-Vos visions vous ont corrompu, condamné et conduit à l'état d'âme errante! riposta Necia.
-Tu ignores et renies tes origines!
-Votre jugement ne pourra que vous porter atteinte un jour ou l'autre! affirma Marjane.
-Tu aimes Arvin à ce point?
-...non!
-N'ignores point ce que tu t'obstines si farouchement à démentir.
Puis, après quelques instants de silence, Hawkmoon déclara :
-Je reconnais être doué pour tous vous faire taire. Pouvons-nous avancer, maintenant?
-Par où allons-nous passer pour éviter la zone de conflit?
-Par la forêt. Faites attention une fois là-bas, il y a des Fenrils.
-Des sortes de petits renards très agressifs, commenta Sammy.
Ils marchèrent tout l'après-midi avant de parvenir à l'orée des arbres.

Il se réveilla dans une prison. Une lourde grille en fer le séparait du couloir. Les murs étaient en crystal. Beren se tenait debout en face.
-Je t’ai entendu converser près de l’entrée interdite. Alors je t’ai ensorcelé et ramené ici. Ainsi tu n’échapperas jamais à ma vigilance…
-Tu n’es qu’une ordure !
-Qui es-tu pour me juger ?
-Tu vas voir ce qu’il en coûte de s’en prendre à Arvin Khomeyni… Je vais sortir de là vite fait et te coller une grande baffe dans ta gueule !
-Quelle vulgarité. De toute façon, cette grille est ensorcelée ; à moins de lever l’enchantement, tu ne parviendras pas à la franchir.
-Je trouverai bien une solution, ne t’en fais pas.
-Je spécule qu’ainsi tu refuses ma proposition.
-Albatté… Ziyâd khend hasti, bitchâram(3)!
-Et en plus, il croit que je ne parle pas le persan, qui est la langue officielle de Neverland… La prochaine fois que tu oses m’injurier de vieux stupide, tu vas voir ce qu’il en coûte de s’en prendre à Beren d’Eldar.
-Oho ! J’ai peur…
-Tu peux, et si tu continues à être aussi vulgaire, tu vas être puni, Arvin.
-Oh, c’est bon ! je ne suis plus à la fac !
-Beren va t’ensorceler !! se rit le Mage en s’éloignant.
-Complètement taré, grinça Arvin envoyant son poing contre la paroi de crystal.
Une fissure apparut. L’éclatement du crystal avait alerté Beren, non loin de là.
-Non, Arvin ; non ! paniqua le Mage. Cette prison est en crystal, c’est un matériau extrêmement onéreux et fragile !
Mais Arvin continua de frapper la paroi, qui se brisa d’un grand coup.
-Tu n’oseras jamais sauter, menaça Beren. Tu es à trente mètres de hauteur.
Témérité ou fierté. Le choix ne fut pas difficile.
-Khodâhafez(4), Beren !
Et Arvin s’élança…
--
1 -> Hybride de dragon et de serpent (cf. Chapitre 4, Les Aveugles)
2 -> Littéralement "oiseau de glace" (termes japonais). Hybride à tête de dragon et corps d'oiseau
3 -> Bien sûr... Tu es trop stupide, mon vieux!
4 -> Au revoir[/quote]
Last edited by Hayastan on 31 December 2007, 10:48, edited 1 time in total.
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #18 by Hayastan » 31 December 2007, 10:39

Chapitre 13 (Setârehye Chab)

Akira s’était fait projeter dans le désert Eldarien. Il activa l’option de sa canne lui permettant de localiser les populations. Il se fit immédiatement attirer quelques mètres plus loin. D’après les brèves analyses que lui fournissait sa canne, un corps blessé gisait à terre.
-Je…suis…vivant…
-Est-ce vous, Beren ?
-Beren ? Le vieux fêlé ? Il a essayé de me tuer…
-Qui êtes-vous.
-Je te retourne… la question…
-Akira Murasaki, je suis envoyé par Fëanor pour espionner Beren.
-Je vois pas qui c’est, Fëanor. Mais on dirait un nom de méchant. En tout cas, moi, je ne suis pas Beren. Je me nomme Arvin Khomeyni. Et Beren me retenait prisonnier.
-Tout va bien ?
-Bien sûr! Je viens de faire une chute de trente mètres de haut, je me suis fracassé la gueule contre du crystal à l’atterrissage, je baigne littéralement dans mon propre sang. On ne pourrait rêver mieux…
-Puis-je vous aider ?
-Oui, aide-moi à fuir d’ici.
-Je suis désolé, monsieur Khomeyni, je ne peux pas fuir. Si je n’exécute pas les ordres de Fëanor, il tuera ma petite sœur !
-Ils disent tous la même chose, mais n’osent jamais agir. Et appelle-moi Arvin.
-Vous m’avez l’air sérieusement blessé, Arvin ; c’est déjà un miracle que vous soyez vivant ! Ne voulez-vous pas vous reposer ?
-Non, ça va aller, merci. On va se débrouiller. On s’en sortira, Akira, ne t’en fais pas. Et ne me vouvoie plus à l'avenir.
-Mais je ne sais pas où on est ! En plus je suis aveugle.
-Super, ça m’aide beaucoup. Aide-moi à me relever. On va commencer par s’éloigner d’Eldigon. On va vers le sud-ouest, Akira.

L’iris émeraude d’Hawkmoon disparut et ses yeux devinrent d’un blanc uniforme.
-Allez, il a encore une vision ! grinça Necia.
-Ca lui arrive souvent ?
-Pas mal, ouais. Moi aussi, ça m’arrive. Mais moins souvent.
-Tous les autochtones en Neverland ont-ils des visions ? s’enquit Marjane.
-Pas moi, répondit Sammy. Ni mon père. Mais ma mère, elle, ça lui est déjà arrivé.
Hawkmoon se reprit et s’adressa à Marjane :
-Arvin est en danger de mort.
-Comment ?
-il s’est évadé de la prison de Beren. Il a fait une chute mortelle de trente mètres de haut.
-Comment le savez-vous ?
-Je viens de le voir à l’instant. Ma vision n’a jamais été aussi claire. Il a été rejoint par un autre homme, qui se déplace avec un bout de métal.
-Arvin est vivant ?
-Plus pour très longtemps.
-Mais enfin ! N’y a-t-il pas une solution ??
-Tout à l’heure, j’ai parlé d’envoyer un Aveugle là-bas. Sammy, il va falloir confier cette mission à Bedoune. On ne peut pas se permettre de laisser mourir l’ami de Marjane, du moins pas maintenant…
-C’est sine qua non ? insista Sammy.
-Oui, et le plus vite possible serait préférable. Si Arvin en venait à mourir parce que tu aurais trop tardé à envoyer ton Aveugle sur place, je te tue. C’est un élément essentiel à la poursuite du cours de notre quête.
-Bedoune, susurra Sammy. Il faut que tu ailles en Eldar. Là-bas, tu trouveras un homme grièvement blessé. Tu dois lui venir en aide…
-Et me le ramener, ainsi que l’autre au bout de métal, ajouta Hawkmoon.
-Et me le ramener, ainsi que l’autre au bout de métal, termina Sammy.
Bedoune déploya ses ailes et s’envola vers l’ouest.
-Il faudra bien qu'il meure.
-Bedoune? s'inquiéta Sammy.
-Non, Arvin.
-Comment?
-Il mourra dans la guerre qui opposera Araman et la Plaine.
-Mais il ne sait pas se battre!!
-C'est pour ça qu'il succombera.
-J'empêcherai Arvin d'y aller!! sanglota Marjane. Je ne veux pas le perdre...
-Tu n'as pas le choix. Nous allons attendre que Bedoune revienne avant d'entrer dans la forêt.

-C'est quoi, ça? s'enquit Arvin en désignant la créature qui venait d'atterrir.
-Ca ressemble à quoi?
-Un monstre.
-Pourriez-vous être plus précis?
-Corps de dragon, tête de serpent, les yeux blancs et petit de taille, comme un chien ou un agneau.
-Ce doit être un Aveugle.
-Un quoi?
-Un Aveugle. Fëanor m'en a parle.
L'Aveugle en question s'approcha d'Arvin. Il siffla et le paralysa dans un bloc de glace. La créature incanta de nouveau et la glace se brisa. Toutes ses blessures avaient disparu.
-Comment a-t-il...? Je ne sais pas si tu comprends ce que je dis, reprit Arvin en s'adressant à la créature. En tout cas, merci à toi.
L'Aveugle posa une patte sur la main d'Arvin et l'autre sur la main d'Akira, qui se firent happer instantanément...

-C'est pas vrai!! J'en ai marre d'atterrir comme une merde!! jura Arvin.
-Bedoune, t'es là? appela une voix.
-C'est moi que t'appelles Bedoune?
-Excuse-moi, tu saurais pas où est mon Aveugle, monsieur?
-Comment je suis arrivé là?
-Arvin!! T'es vivant!
-Qui est-ce? s'enquit Khomeyni avant de se laisser emporter dans une étreinte. Marjane??
-En personne.
Ils se remirent tous deux de l'émotion de leurs retrouvailles, et tous les regards se portèrent sur Akira.
-Je suis peut-être aveugle, mais je sais très bien que vous me fixez tous.
-Arvin, qui est-ce? s'enquit Marjane.
-Akira. Je l'ai rencontré en fuyant Eldigon.
-Ca te gênerait de te présenter? requit Marjane à Akira.
-Je suis Akira Murasaki ; j'ai 19 ans et je viens de Sapporo, au Japon. Je suis un excellent programmeur. J'ai d'ailleurs contribué au développement d'un système d'exploitation supposé surpasser Windows et Linux, je...
-Attends une minute, l'interrompit Marjane. Ce système d'exploitation, quel est son nom?
-Blindation. Je l'ai créé pour une amie iranienne. FSC, ou un truc comme ça. Un nom bien étrange...
-Ca veut dire "Fragster(1) Setârehye Chab(2)", susurra Marjane. C'est donc toi qui as élaboré les codes de mon système?
-Vous êtes FSC?
-Je n'arrive pas à croire que ce soit un aveugle qui m'ait conçu un OS(3) sans aucune faille.
-Et... c'est quoi votre vrai nom?
-Marjane. Je suis d'Ispahan.
-Marjane... Et... Blindation marche bien?
-Tu n'as pas idée de tout le fric que je me fais! Cet OS, c'est une vraie mine d'or...
-Non! Je veux dire... Vous n'avez pas eu de problèmes dans le système?
-Non. Tout est parfait. Tu as utilise quels langages de programmation?
-Kobol et Perl.
-Tu dois être très doue en programmation... souffla Marjane d'un air admiratif.
-Je suis encore vivant! fit remarquer Arvin.
-Il n'aime pas te voir te focaliser sur d'autres que lui, siffla Necia a Marjane.
-Maintenant que nous sommes tous là, annonça Hawkmoon. Nous entrons.
La forêt de Tanelorn possédait bien des variétés de feuillus divers, dont les teintes des feuilles variaient du vert pâle au pourpre, en passant par le jaune et l'orange. De temps à autre, une créature, dont le pelage, gris clair teinte d'un clair indigo, était long et abondant. Ils semblaient à de petits renards.
-Nous allons ensuite gravir la montagne, nota Hawkmoon. Ce ne sera pas facile.
-Si c'est pour ça que tu m'as fait venir, pourquoi ne pas m'avoir laissé crever chez le vieux barjo? répliqua Arvin.
-Tu le sauras en temps voulu...
Et, sans crier gare, l'une des créatures bondit hors d'un buisson et se rua sur Sammy, qui sortit sa dague et s'en servit pour défense. Bedoune cracha et la créature s'embrasa dans un tourbillon de flammes. L'attaque avait alerté ses congénères. L'Aveugle siffla, poussa un cri menaçant et électrisa deux autres Fenrils. Le reste de la meute détala incontinent.
-Mais enfin, Bedoune, qu'est-ce qu'il t'a pris?
-Ne jamais laisser un Aveugle faire usage de ses pouvoirs, sauf en cas d'urgence, commenta Hawkmoon. Tu crois que les Gardiens d'Aveugles sont là uniquement pour faire baisser le taux de chômage?
Le silence se fit dans la forêt. Le sol trembla, le ciel noircit, le vent se leva ; une tornade apparut et balaya Tanelorn. L'orage gronda et vint frapper le sol. Les cimes des arbres prirent feu ; la pluie et la grêle vinrent calmer le début d'incendie.
Le courroux de Bedoune n'avait duré que quelques minutes, mais cela suffisait à tous pour comprendre les déclarations d'Hawkmoon.
-Bedoune, tu ne dois pas faire usage de tes pouvoirs! s'écria Sammy en fixant les yeux blancs de la créature. Attends qu'on arrive en Melnibon... Je suis navré, Hawkmoon ; je n'ai pas pu le contrôler.
-On ne peut pas contrôler un Aveugle, c'est théoriquement impossible. Je dirais même que c'est l'Aveugle qui a tendance à contrôler son Gardien. Les Gardiens les plus puissants sont incapables de maîtriser de telles créatures. Même Beren et Setârehye. Même Ilian et Bedoune. Même Fëanor et Shodan.
-Même Marjane et Arvin... ironisa Brooke, faisant rire le groupe.
-Navré de t'apprendre que je n'ai rien en commun avec ça, rétorqua Arvin en désignant Bedoune.
-Toutes façons il est incontrôlable ; quoi qu'on dise il a toujours une connerie de réserve, renchérit Marjane.
-Merci du compliment, toujours aussi aimable...
-C'est très grave, s'interposa Hawkmoon afin de couper court à leur conversation. Bedoune est un Aveugle lié au Cercle, Setârehye et Shodan aussi. Lorsque l'un d'entre eux fait usage de ses pouvoirs, cela se ressent à travers le Cercle.
-Pourquoi ils ont tous des noms persans? s'enquit Arvin.
-C'est le principal idiome emprunté à l'Otherland. Et cesse de m'interrompre lorsque je parle, c'est une marque d'insolence! s'énerva Hawkmoon.
-Quelle est la différence entre un Aveugle normal et un Aveugle du Cercle? interrogea Sammy.
-J'y viens, si le silence peut être possible, et à condition que vous continuiez à avancer alors que je parle.
--
1 -> Spécialiste des systèmes informatiques
2 -> Etoile du soir/de la nuit
3 -> Operating System = système d'exploitation
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #19 by Hayastan » 31 December 2007, 10:40

Chapitre 14 (Les Aveugles du Cercle)

-Comme vous le savez, les Aveugles du Cercle sont au nombre de trois ; Setârehye garde le lien Eldar - Australie, Bedoune garde le lien Tanelorn - Perse...
-Non, Iran, corrigea Arvin.
-Perse ou Iran, c'est pareil, rétorqua Hawkmoon, feintant ignorer sa remarque. Bref, et Shodan garde le lien Araman - Japon.
-Et quel est le rapport avec le fait que Bedoune se soit servi de ses pouvoirs? interrogea Sammy.
-J'allais y venir. L'incantation que ton Aveugle a utilisée s'est ressentie à travers tout le Cercle, cela signifie ainsi que Setârehye et Shodan l'ont également ressentie. Donc, Beren et Fëanor sont au courant de notre position exacte. Bedoune ne voit pas, nonobstant il sait aisément déterminer qui est avec lui ; et plus encore, son Gardien. Ton pendentif frontal est devenu rouge foncé, au cas où tu ne l'aurais pas noté. Cela signifie que le lien entre Ilian et Bedoune est brisé présentement, et que désormais il est lié à toi. Ce lien est infrangible jusqu'à ce que tu te sentes prêt à confier la tache de Gardien à une autre personne. Le pendentif frontal des Gardiens du Cercle, de la même couleur que le crystal du Cercle, est la représentation du lien entre le Gardien et son Aveugle. Regarde : Shodan a beau être contrôlé par Fëanor, il est encore lié a moi.
-Mais je ne veux pas me séparer de Bedoune! Et jamais je le ferai!
-Tu seras bien obligé ; contrairement à moi, tu n'es pas immortel.
Sammy montra un air dépité.
-Et comment savez-vous que votre Aveugle est lié à vous ou pas?
-C'est vrai, tu n'y vois pas, Akira, compatit Hawkmoon. Il existe un système de couleur entre les crystals et les pendentifs permettant de déterminer les liens. Le pendentif liant un Aveugle doit être de la même couleur que son crystal associé. Les couleurs signifiant que l'Aveugle et le Gardien ne sont plus liés sont ; respectivement pour ; Setârehye le rouge pastel, Bedoune le bleu pâle, Shodan le vert clair.
Les pouvoirs des Aveugles se déclenchent en Tanelorn, Eldar et Araman ; grâce à une fusion de leurs sentiments et de leur volonté. Bedoune était très en colère quand le Fenril a attaqué Sammy, alors il a tout uniment voulu défendre son Gardien. Pour nous, Gardiens -ou ex-Gardiens- du Cercle, nos Aveugles sont comme nos propres Gardiens. Ils sont nos protecteurs.
"Hawkmoon avait un don inné de conteur", songea Sammy regardant autour de lui. Tout le monde s'était tu tout en fixant l'ex-Gardien, y compris Arvin.
-Les Aveugles sont des créatures mystérieuses, complexes ; nonobstant fascinantes, poursuivit Hawkmoon. Leurs pouvoirs consistent en reproduire les forces naturelles ; et, bien sûr, l'ouverture du Cercle. Ils invoquent chaque élément de manières différentes. Il existe six grandes catégories d'Aveugles : de feu, de glace -qui est la plus courante-, de foudre, de vent, de métal, de ténèbres -cette dernière catégorie est également appelée Ahrimans. Les Ahrimans sont des Aveugles non-hybrides, comme de petits dragons, aux yeux rouges, mais toujours privés du don de vue. Les Aveugles du Cercle sont une combinaison de ces six éléments, c'est pourquoi ils surpassent en puissance. Il existe une seule exception : Shodan. Il est de tous les éléments, il a l'apparence d'un Aveugle, les yeux blancs, nonobstant il possède l'un des principaux pouvoirs des Hyôtoris : le don de double-vue. Shodan est un Aveugle possédant une excellente vue, et c'est la seule exception.
-Les Aveugles comme Bedoune ne voient pas?
-D'après toi, Arvin? Pourquoi avons-nous nommé ces créatures des "Aveugles"? Parce que ce sont des hybrides?
-Ne vous en faites pas, Hawkmoon ; intervint Marjane. Il fait toujours des remarques pertinentes. Stupides, mais pertinentes.
-Marjane, écoute plutôt l'histoire du monsieur, ironisa Arvin.
-Je t'aurai, un jour, tu verras...
-Je peux reprendre mes explications, si personne ne s'en voit molesté? trancha Hawkmoon. Marjane, c'est bon? Arvin, tu penses te retenir de parler? Personne n'a de commentaires en particulier?
Personne n'osa dire quoi que ce soit.

-Les Gardiens du Cercle étaient -et sont toujours- presque aussi redoutés que leurs Aveugles, poursuivit Hawkmoon comme si non-interrompu. Nos trois noms -Erekse, Beren, Ilian- étaient synonymes d'extermination et d'oppression. Nous étions précurseurs de perte et agonie. L'aveuglement! et la peur! assujettissant les peuples! Nous étions des tueurs. Entendre l'enfant mourant pleurer, c'est une bien douce musique à nos oreilles. Nous nous divertissions, en donnant de fausses illusions aux enfants afin d'augmenter leurs craintes. Etant immortels ; nous laissions la douceur de la mort, attaquant farouchement, s'en prenant aux populations, nous bercer dans nos rêves les plus obscurs. Nous nous armions, afin de simuler la douleur physique au tréfonds de nos assaillants. Pour une raison inconnue, nous avions tous trois des visions, des sortes de flashs, -récurrentes, pour la plupart. Et nous savions ainsi comment agir. Nonobstant… Un jour, nous ressentîmes un nouveau sentiment, jamais connu jadis, comme si demeurait un autre Gardien, surpassant notre puissance.
Nous étions nous-mêmes une sorte de Cercle, nous battant main dans la main. Mais un jour... Beren a conclu un rituel sombre avec Fëanor, comme une malédiction. Et depuis, il n'est plus jamais le même...
-C'est depuis cette "malédiction" que Beren a perdu la boule? s'enquit Khomeyni.
-Arvin, je te serai gré de ne me plus interrompre! lança Hawkmoon pour toute réponse.
-Mais... J'essaie juste de savoir!
-Si tu écoutais ce que je disais, tu aurais la réponse. Je viens de le dire!!
-Alors c'est ça?
-Albatté(1)!!
-Et ensuite? Après la malédiction de Fëanor?
-Cela témoignait que je devais partir. Il y avait un signe pour l'un des Gardiens d'Aveugles. Et c'était moi. Le signe qui me démarquait des autres, c'était les propensions de Shodan. J'ai ainsi trahi mon peuple et tout l'Araman. Et Fëanor a pris ma place. Nonobstant, il n'est pas lié à Shodan, et ne l'a jamais été, car je n'ai pas brisé le lien avec mon Aveugle. Et je ne le briserai jamais.
Sammy s'était tu, fixant Bedoune. Les Aveugles avaient beau être des créatures dangereuses, elles n'en demeuraient pas moins attachantes ; et, tout d'un coup, la vie ne vous parait plus rien sans eux. Hawkmoon était toujours lié à son Aveugle, et il le sera toujours. Sammy, lui, n'avait pas cette chance. Il n'était pas immortel. Mais il ne voulait pas rompre le lien avec son Aveugle. Nonobstant, se remémorant un passage du livre noir qu'il avait pris à Eltagon, si le lien avec son Aveugle n'était pas rompu à sa mort, alors son Aveugle demeurera seul. Et il n'y a pas chose plus terrible pour ce genre de créatures que de se retrouver sans personne. Hawkmoon avait lu ce que Sammy ressentait, car lui aussi se mit à fixer Bedoune, ses grands yeux émeraudes se perdant au tréfonds de sa vision.
--
1 -> Bien sûr!
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #20 by Hayastan » 31 December 2007, 10:40

Chapitre 15 (Ahura Mazda, ou les champs délaissés)

-C'est quoi, le topic de maintenant? s'enquit Arvin afin de rompre le silence.
-La religion de Neverland, grinça Hawkmoon d'un regard sceptique. Arvin, tu es sûr de ne pas m'interrompre pendant que je parle?
-Je vais essayer.
Hawkmoon lui jeta un coup d'oeil menaçant.
-Kheyli khoub, ageh bedounam(1).
-Bien. Alors, deux grandes différences existent entre les deux mondes. La première est au niveau du langage. Tout d'abord, nous sommes bien plus formels que certains d'entre vous, et ne nous risquons point à commenter tout ce qui nous entoure en public, expliqua Hawkmoon avec un regard très soutenu sur Arvin. Ensuite, notre langue officielle est le persan, mais les plus hauts responsables parlent l'anglais, nonobstant cela demeure encore une option pour les étudiants, comme pour vous les langues mortes. Notre monde n'est pas aussi vaste que le vôtre, avoir plusieurs langues nous est inutile, poursuivit Hawkmoon toujours en focalisant son regard sur Arvin.
-Ca veut dire qu'ici je sers à rien?
-C'est à peu près ça. Bref, et la deuxième grande différence, c'est que, contrairement à vous, nous n'avons qu'une et une seule religion. En Otherland, des études ont prouvé qu'il existe plusieurs religions, monothéistes et polythéistes. Notre pratique à nous, c'est que notre religion est celle de l'ancienne Perse, donc polythéiste. Arvin, toi qui parais très littéraire, en connais-tu sur la mythologie perse?
-A part Ahura Mazda ; non, pas vraiment.
-La religion perse est donc la seule et unique de Neverland, à une différence près.
Les grands yeux verts d'Hawkmoon étincelèrent d'un éclat malveillant. Bedoune s'agita près de Sammy.
-Ici, les dieux existent vraiment, articula l'ex-Gardien accentuant chaque syllabe.
-Bien sûr, et mon arrière grand-père, c'est l'ayatollah Ruhullah Khomeyni? siffla Arvin.
-Ton arrière grand-père est en effet Ruhullah Khomeyni, affirma Marjane.
-Ah oui, c'est vrai.
-Tu ne le crois pas? intervint Akira. Pour m'envoyer en Eldar, Fëanor a invoqué le dieu du vent!
-Pour mettre mes deux histoires en relation, poursuivit Hawkmoon l'air de rien. Les Aveugles, supérieurs aux dieux, peuvent les invoquer et les assujettir.
-Comment un Aveugle peut-il surpasser un dieu?
-Les dieux vivent éternellement, ressuscitent, mais peuvent être tués. Les Aveugles sont immortels ; et, tout comme les Frelven et les Mages, ils ne peuvent pas être tués.
-Ca fait quoi si j'essaie? s'enquit Sammy en sortant sa dague.
-Tu sais ce qu'on dit chez moi? Essaie pas de tuer un Aveugle si tu veux pas clamser.
-Toutes façons je ne m'en prendrai jamais à Bedoune, confirma Sammy en rangeant sa dague.
-Les dieux se servent de leurs pouvoirs afin de faire vivre ce monde. Combinant leurs propensions à celles des Aveugles, ils pourraient détruire le Cercle. Je vous ai dit que les Aveugles avaient le pouvoir d'ouvrir le Cercle. Les dieux, quant à eux, ont le pouvoir de protéger Neverland. Du temps de Noldor, lors de la guerre contre l'Eldar, les guerriers se battaient au coeur du Cercle ; et tout le Japon a été ravagé. Araman était intact. Les dieux ont agi sur le Cercle, faisant en sorte que la guerre eut lieu du coté du Cercle Otherland. Ainsi, nous sommes protégés des ravages de la guerre.
-Mais pas notre monde.
-Arvin, je vais te... oh! Laisse tomber. Bref, le Grand Dieu, Ahura Mazda, réside aux Red fields of none. C'est de là que je viens. Ahura Mazda protège mon peuple, afin que personne ne vienne nous déranger.
-Les Red fields of none sont inhabités, réfuta Necia. Des forces maléfiques hantent ces terres, ce qui explique leur teinte ocre.
-Un peuple vit dans un village reculé, très loin d'Eldar et de la zone militaire de Beren, près du lac de crystal ; affirma Hawkmoon.
-J'ai lu bien des légendes là-dessus. Ce lac apporte la corruption à quiconque s'y baigne.
-Tu as déjà nagé dans ce lac, Necia.
Les yeux émeraude de Necia se mirent à briller, puis ses iris et pupilles se fondirent dans un blanc profond, le même que celui des yeux de Bedoune.
Elle n'avait que deux ans. Un homme la tenait dans une vaste étendue d'eau.
-Vas-y, Necia ; essaie de nager.
Des enfants jouaient sur la plage. Une petite ville se dressait au bord du lac. Une femme, blonde, le teint très clair, aux grands yeux gris, très belle, vint sur la rive du lac.
-Tu viens avec nous, Arda? appela l'homme qui tenait Necia.
Arda les rejoint et déclara :
-J'ai pris ma décision, Erekse.
-Tu es sûre?
-C'est le mieux pour Necia. Nous devons le faire. Elle ne peut pas rester ici! Nous devons la...
La vision s'éteint brusquement.
-Non!!
Necia se reprit.
-Tout va bien? s'enquit Hawkmoon.
-Que faisais-je dans ce lac avec toi et cette femme?
-Tu y as déjà été.
-Que tout cela signifie donc?
-Tu le comprendras à Elirate. Je ne peux te dire qu'une chose : Elric n'est pas, et n'a jamais été ton père...
--
1 -> Très bien, si je peux
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #21 by Hayastan » 31 December 2007, 10:42

Chapitre 16 (Le lieu caché)

-Personne sauf moi n'est parti, et je clamerai ton nom... Devenu fou, non! Ce que je crains le plus, je l'ai affronté et c'est la vérité. Celui au... chanta Hawkmoon.
-C'est quoi, cette chanson? s'enquit Sammy.
-L'hymne officiel chez moi, celui des Red fields of none. "Mène la maison bénie(1)".
-Ah parce que vous avez un hymne? requit Arvin.
-Oui, bien sûr! Aveugle mes yeux, et je peux encore voir à travers la brume, tout à la fin. Là-bas, je ferai face à ce que je crains le plus. Aveugle mes yeux... Mais tout m'importe peu maintenant. J'enterrerai ma mort et continuerai jusqu'au bout! Je n'abandonnerai pas! Je me tournerai vers les Champs rouges de personne...
-J'ai déjà entendu cette chanson quelque part, susurra Necia. Mais c'était il y a très longtemps...
Gravissant la montagne, gardant un oeil vers le sommet. Hawkmoon les avait prévenus, et Sammy n'eut fait que l'approuver : quelques dragons vivaient dans les hauteurs de Tanelorn.
-Comment se nomment les autres hymnes?
-L'hymne Avalonnais est "l'Ame Forgée(2)", répondit Sammy. Et celui de Tanelorn, c'est "La quête pour Tanelorn(3)".
-L'hymne officiel d'Eldar se nomme tout uniment "Pour l'Eldar(4)" ; celui de Melnibon "La jeune fille et le ménestrel chevalier(5)" ; celui de Thebân "Champ de bataille(6)" et celui d'Araman... En fait, il y'en a deux principaux : celui de Noldegor est "Noldor, l'hiver mort règne(7)", et celui de Fëalarte "La Malédiction de Fëanor(8)". Enfin, l'hymne des tribus nomades en Araman est "Le temps s'arrête sur la colline de fer(9)", et celui des Wastelands "Déchirures sanglantes(10)", informa Necia.
-Tu en as appris beaucoup, avec le vieux Elric! nota Hawkmoon.
-Non, mais j'ai beaucoup voyagé.
-Tu n'es quand même pas allée en Araman?
-J'ai vécu deux mois avec une famille nomade, et j'ai visité Fëalarte, j'ai prétendu aller en voyage d'études en Avalon.
-Sympa, les noms des hymnes, ironisa Arvin. Je préfère de loin notre bon vieux soroud-é jomouri-é eslami-é(11,12)...
-Tu l'ouvres encore une fois et je te l'éclate!! hurla Hawkmoon.
Arvin eut un mouvement de recul. Les yeux d'Hawkmoon flamboyèrent plus farouchement que jamais.
-Je n'ai jamais connu personne qui soit aussi informel, et d'une telle insolence!! Il te le faut savoir, Arvin ; même ceux qui sont du genre à ouvrir leur gueule la ferment en public!! C'est une marque de respect, et cela prouve que tu as reçu une bonne éducation! Dans le cas contraire...
-Tu veux dire que je suis mal élevé? Que je suis de mauvaise famille ; moi, Arvin Khomeyni, arrière-petit-fils de l'Ayatollah Ruhullah Khomeyni, qui a dirigé l'Iran de dix-neuf cent soixante dix-neuf à dix-neuf cent quatre-vingt-neuf?? Regarde où ta corruption t'a donc mené avant de juger autrui, Hawkmoon ; car tu n'es que la moitié d'une âme errante présentement!
Hawkmoon n'osa rien ajouter.
-Je t'en supplie, Arvin ; laisse tomber! implora Marjane.
-Il a insulté ma famille, ce résidu de...!
Hawkmoon et Arvin se lancèrent des regards torves, électrisants, jusqu'à ce que Brooke regardât autour d'elle.
-Attendez... Où est Akira?
Une griffe descendit et vint s'écraser sur le chemin de haute montagne face à eux. Encore quelques secondes et le dragon se dressait fièrement devant eux, tenant Akira entre les griffes de sa patte avant droite.
Sammy siffla et fixa le dragon droit dans les yeux, en témoignage de respect ; tenant Bedoune dans ses bras afin qu'il ne s'échappe, car l'Aveugle s'agitait violemment à l'approche de l'imposante créature. Sammy se concentra, pensant "relâche cet homme, relâche-le!" tout fixant les yeux d'or du dragon. Akira se fit libérer incontinent, et le dragon déploya ses ailes. Le temps de ciller et il avait disparu.
-Que s'est-il passé? articula Akira.
-Tu t'es fait attraper par un dragon, tu t'es fait libérer grâce à Sammy ; indiqua Hawkmoon.
-Merci à vous, Sammy.
-Comment en sais-tu autant sur les dragons? s'enquit Necia.
-Je suis étudiant en dracologie et tuphologie(13).
-Les dragons te passionnent?
-Ce sont de fabuleuses créatures...

Arrivés au sommet du mont, une vaste étendue vert foncé au loin, turquoise plus près.
-Il y a une forêt par ici?
-On nomme cet endroit "le Lieu Caché", nota Hawkmoon. C'est ici que j'ai trouvé le serment, dont j'ai parlé dans mon histoire à Silverate. La moitié qui est toujours visible est écrite en persan ; ça, j'ai pu le lire. Nonobstant... Je ne me souviens plus comment s'y prendre pour afficher l'autre moitié. Un homme me l'avait dit, mais j'ai oublié.
Tout en parlant, ils avaient descendu quelques mètres. En un point précis, Hawkmoon les fit s'arrêter et incanta.
-Aussi taré que Beren, remarqua Arvin.
Ils se firent happer et atterrirent au bord d'un lac.
-Eh, Hawkmoon! T'aurais pu faire gaffe à l'atterrissage!
-Tes commentaires m'insupportent!! Tenez, c'est là, le serment.
Une dalle taillée dans du corindon se dressait devant le lac. Des inscriptions en persan la recouvraient.
-C’est quoi, ça ? requit Arvin désignant d’autres inscriptions.
-Je ne sais pas, je n’y eus pas prêté attention.
-C’est du sanscrit.
-Comment tu sais ça, toi ? siffla Hawkmoon d’un œil sceptique.
-C’est gravé en sanscrit, l’ancienne langue sacrée, l’ancêtre du persan et de l’hindi, expliqua Arvin. On dirait des instructions. La partie plate de la pierre, là où c’est pas gravé ; je ne suis pas sûr mais je pense que les runes sanscrites disent comment la révéler!
-Comment sais-tu tout ça, toi qui es si insolent?
Apparemment, pour Hawkmoon, les bonnes manières témoignaient le savoir, ce qu’Arvin s’efforça de démentir :
-Je parle et j’écris couramment trois langues mortes ; latin, sanscrit, grec ancien –et moderne- ; et quinze langues vivantes : persan, anglais, allemand, français, espagnol, italien, portugais, russe, chinois, japonais, arabe, hébreu, coréen, hindi, hollandais. Je suis en train d’apprendre quelques autres langues vivantes dans mon temps libre. Ce n’est pas par mon insolence que je fusse ignare.
-Si tu es si doué, tu vas pouvoir nous le traduire…
-Prendre de l’onde du lac dans le creux des mains, incanter Ahura Mazda tout en déversant l’eau sur la pierre.
-Merci, Arvin.
Hawkmoon s’agenouilla devant le lac et ramena ses mains afin d’y recueillir l’eau du lac, puis il revint face au serment et invoqua Ahura Mazda, répandant l’eau sur la pierre.
Ils se firent happer de nouveau. Atterrissant dans une plaine ocre.
-Arvin, tu es sûr d’avoir lu le serment correctement?
-Je n’ai fait que le lire, ce n’est pas de ma faute ! T’avais qu’à pas exécuter ce qu’il y avait marqué!!
-Je retire ce que j’ai dit. Tu es formidable!!
-C’est à moi qu’il parle?
-Bien sûr, Arvin! C’est le seul endroit où je peux demeurer libre! Bienvenue chez moi… Bienvenue aux Red fields of none!!
--
1 -> Carry The Blessed Home, Blind Guardian, A Twist In The Myth, 2006
2 -> The Soulforged, Blind Guardian, A Night At The Opera, 2002
3 -> The Quest For Tanelorn, Blind Guardian, Somewhere Far Beyond, 1992
4 -> The Eldar, Blind Guardian, Nightfall In The Middle-Earth, 1998
5 -> The Maiden And The Minstrel Knight, Blind Guardian, A Night At The Opera, 2002
6 -> Battlefield, Blind Guardian, A Night At The Opera, 2002
7 -> Noldor, Dead Winter Reigns, Blind Guardian, Nightfall In The Middle-Earth, 1998
8 -> The Curse Of Fëanor, Blind Guardian, Nightfall In The Middle-Earth, 1998
9 -> Time Stands Still At The Iron Hill, Blind Guardian, Nightfall In The Middle-Earth, 1998
10 -> Blood Tears, Blind Guardian, Nightfall In The Middle-Earth, 1998
11 -> En chantant la République Islamique
12 -> Hymne national iranien
13 -> Science qui étudie les Aveugles, en Neverland. Mot composé de tuphlos (aveugle en grec ancien) et du suffixe -logie (suffixe indiquant une discipline, une science)
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #22 by Hayastan » 31 December 2007, 10:42

Chapitre 17 (Fëalarte)

-Où est-ce que je suis? Qui est-ce?
-Tais-toi! siffla une voix.
-Qui est là?
-J'ai eu vent de l'identité de l'Otherlander capturé par Beren. Il se nomme Arvin Khomeyni. Dis-m'en plus à son sujet.
-Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.
-Menteur! Qui es-tu?
-Siavash Khastani. Je suis étudiant à l'université d'Ispahan.
-Dis-m'en plus à son sujet.
-Je ne connais aucun Arvin.
-Menteur! répéta l'homme. Il prononça quelques mots d'une langue ancienne. Siavash se mit à saigner.
-C'est bon! Je vous dirai tout. Arvin est un ami à moi, on est ensembles à la fac! Il est étudiant en langues, il veut être traducteur! Ne me tuez pas, je vous en supplie!
-Si tu le connais, tu dois également connaître ses propensions...
-Comment?
-Ses capacités, si tu préfères.
-Merci bien, je sais ce que le terme propension signifie. Mais je ne vois pas quelles sont les siennes.
-Réfléchis ; en quoi est-il le meilleur?
Siavash réfléchit un moment et dit :
-Il parle 18 langues couramment.
-Est-ce tout?
-Oui, c'est un parfait crétin! Il m'a même affirmé qu'il vivait encore chez ses parents!
L'homme n'en dit pas plus et claqua des doigts. Un autre homme apparut, tenant une jeune fille d'apparence asiatique.
-Transfère-la, Corum.
Le dénommé Corum ouvrit le cachot dans lequel Siavash était enfermé, puis y jeta la fille.
-Attendez de voir ce qu'Akira va vous faire en revenant!!
Les deux hommes disparurent. Siavash s'enquit :
-Qui sont ces hommes? Et qui es-tu?
-Le grand se nomme Fëanor, et l'autre Corum, mais je n'en sais pas plus. Moi, je suis Reiko Murasaki.
-Qui est Akira?
-C'est mon grand frère. Fëanor l'a emmené à son seigneur Noldor, ou un truc comme ça. Mais vous, qui êtes-vous?
-Siavash Khastani, je suis iranien et je viens d'Ispahan. Tu peux me tutoyer, Reiko.
-Moi, je suis de Sapporo, au Japon.
-Ce Fëanor a dû m'emprisonner pour récolter des informations sur mon entourage. Mais pourquoi s'intéresse-t-il tant à Arvin? susurra Siavash comme pour lui-même.
-J'espère qu'il ne fera aucun mal à Akira, c'est tout ce qu'il me reste!
-Comment ça?
-Nos parents se sont fait tuer par des hommes qui ont volé d'importantes données appartenant à mon frère. C'était il y a deux ans. Après avoir découvert les corps de mes parents, mon frère est devenu aveugle.
-Tu as vu bien des sales choses...
-Et toi? Où étais-tu avant?
-Moi? J'étais étudiant en médecine. Avec mes deux meilleurs amis -Marjane, étudiante en informatique ; Arvin, étudiant en langues-, on restait en contact, mais on n'était pas au même endroit. Marjane, elle, était vers Téhéran, elle fuyait les autorités. Quant à Arvin, il était en voyage d'études à Cairns.
L'ambiance retomba dans le cachot. Puis, Reiko rompit le silence :
-Siavash?
-Oui?
-Tu crois qu'on va rester ici à jamais?
-Je n'en sais rien...

Un Aveugle d'apparence chétive tendait le cou vers le morceau de chair qu'agitait le vieil homme.
-Tu la veux, la bonne viande, Setârehye?
Une femme fit brusquement irruption dans la pièce.
-Encore à torturer cette pauvre Aveugle? Vous ne pouvez donc la laisser tranquille? Ce sont des créatures extrêmement sensibles!
-Voyons, Adsartha, n'as-tu pas appris à frapper avant d'entrer? Que veux-tu?
-Je ne l'ai trouvé nulle part, seigneur Beren. Votre Otherlander s'en est allé.
-C'est impossible, répondit calmement Beren. Il a fait une chute de trente mètres de hauteur ; il doit être grièvement blessé. Il n'aurait pu aller nulle part, et encore moins passer la zone militaire qui donne sur les Red fields of none.
-Setârehye a repéré sa position. Il est dans la forêt de Tanelorn.
-Non! Il n'était pas apte à aller jusque-là! Adsartha, j'ai vu Arvin briser les murs de crystal et tomber dans le désert du haut d'Eldigon! Il était à l'article de la mort ; il n'a pas pu survivre!!
-Apparemment si, rétorqua Adsartha. "Arvin", si tel est son nom, est bel et bien en Tanelorn.
-Si Setârehye l'a localisé, cela signifie qu'un Aveugle du Cercle a fait usage de ses pouvoirs. Bedoune, probablement. Mais pourquoi Ilian se risquerait-il dans la forêt Tanelornaise?
-Bedoune a changé de Gardien. Nous essayons de déterminer qui c'est.
-Bien. Quand vous aurez l'identité du Gardien de Bedoune, vous retrouverez Arvin et me le ramènerez.
-Mort ou vif?
-Vivant, bien entendu. S'il est capable de parler plusieurs langues couramment, alors saura-t-il parler le sanscrit?
-Pourquoi le sanscrit a-t-il une si grande importance à vous?
-Le serment caché. Des inscriptions en persan, que je peux lire. Et des inscriptions en sanscrit, que je ne peux pas lire. Mais Arvin, lui, pourrait les lire! Je tiens ces renseignements de... moi-même!! Je peux lire les consciences, et ainsi les propensions. Arvin parle couramment dix-huit langues, dont trois langues mortes!! Il doit forcément parler le sanscrit! Alors, ma belle Adsartha ; tu vas me le ramener, je l'entraînerai dans le lieu secret, et il me lira le serment.
-Mais tout ce que vous connaissez de cet endroit réside dans un livre de légendes!
-Je pense qu'Arvin y a déjà été.
-Et après vous être servi de lui pour découvrir le lieu secret et lire le serment, que ferez-vous?
-Je tuerai Arvin et je vaincrai Fëanor et Noldor. Puis, je régnerai sur Araman, me ferai sacrer Mage Noir, et m'emparerai des Red fields of none. Erekse et Shodan ne pourront rien y faire!! se réjouit Beren.
-Il avait pas tort, le Arvin. Vous êtes vraiment taré, Beren, siffla Adsartha ressortant. Au fait, je ne ferai pas davantage patienter cet Aveugle si j'étais vous.
Beren éclata de rire à la pensée de son plan supposé infaillible, et poussa un cri de douleur quand l'Aveugle lui mordit le poignet afin d'attraper son morceau de viande.

Des toits métalliques, des bâtisses en fer et en briques, recouvertes de givre, se dressaient au beau milieu d'une plaine enneigée, au creux d'une chaîne de montagnes de givre, faisant face à un immense lac de lave. Pas d'éclat du Soleil dans cette plaine ; la nuit y était constante ; et, bien que les reflets du gel aveuglaient, la seule source de clarté demeurait le lac. Un homme se tenait face à l'entrée de la ville. Il était grand, le teint exsangue par l'extrême froideur du continent, ses grands yeux gris rutilant d'un ardent éclat. Sa longue chevelure brune flottait violemment dans la froidure de l'aquilon, qui rabattait son ample cape noire. Il s'appuyait sur un bâton de marche, portait un énorme rubis au bout d'une chaîne d'argent, et un large bouclier noir et or. Son sabre, désigné plus familièrement sous le nom de Stormbringer, était accroché à sa ceinture, de même que son équipement de voyage. Son visage était ravagé par des profondes entailles, carbonisées, d'où s'écoulait un flot de sang tachant l'étendue argentée d'un pourpre soutenu. A son entrée dans la cité, tout comme les autochtones restés dehors le fixaient, il lança un regard comminatoire et chacun détourna les yeux. Il entra dans une imposante boutique au milieu de la place centrale.
-Seigneur Fëanor, grand autocrate de notre glorieuse cité Fëalarte, vous n'avez pas bonne mine, susurra l'homme au comptoir mirant le cruor souillant le sol.
-Ferme-la, Rivéda! Et donne-moi un remède contre les brûlures d'Aveugles!
-Vous avez blessé un Aveugle? Ou bien est-ce un Aveugle qui vous a blessé, vous?
-Regarde-moi et réfléchis deux secondes. C'est pour moi, bien sûr!! Cela ne se voit-il donc pas? Es-tu amblyope, Rivéda? Je me suis fait igner par Shodan, j'en viens à répandre mon sang à travers tout l'Araman jusque dans Fëalarte, ma propre ville, et c'est moi qui vais blesser des Aveugles?
Rivéda partit chercher un onguent, qu'il étala sur les brûlures de Fëanor.
-Cette saleté d'Aveugle est incoercible!! J'allais pour contrôler la position d'Akira chez Noldor, et j'en reviens dans un état épouvantable!
-Seul Erekse était capable de le maîtriser, Seigneur Fëanor. Avez-vous appris de bonnes nouvelles à Noldegor?
-Rien. Ils ne s'en tireront pas comme ça. Il semblerait que Bedoune, l'Aveugle du Cercle Tanelorn, ait fait usage de ses pouvoirs. Son Gardien ne serait plus Ilian ; l'Otherlander capturé par Beren, Arvin Khomeyni, serait avec lui, ainsi que Erekse et Akira. Présentement, Akira a trahi Noldor et il me faut retrouver Erekse. Tant que j'y pense, tu veilleras à ce que Corum exécute mes ordres.
Fëanor se retourna et sortit.
-Comme d'habitude, vous ne payez pas? l'interpella Rivéda.
Fëanor envoya deux crystals sur le comptoir et s'en alla. Une fois retourné en sa demeure, Corum s'enquit :
-Seigneur Fëanor, puis-je connaître vos intentions de maintenant?
-Surveille l'homme et la fille dans le cachot, Corum, et interroge-les, ordonna Fëanor prenant son bâton de marche et jetant sa cape sur ses épaules. Je pars en reconnaissance en Avalon pour le grand et vénérable Seigneur Noldor.
-Je me ferais un grand honneur que de vous assister, Seigneur Fëanor.
-Je t'ai ordonné de surveiller mes prisonniers!! tonna Fëanor. Hors de ma vue!
Corum disparut, et Fëanor sortit. Son bouclier à la main, s'appuyant sur son bâton, il traversa Fëalarte, et s'engagea entre les glaciers d'Araman.
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #23 by Hayastan » 31 December 2007, 10:43

Chapitre 18 (Melnibon)

-Où sommes-nous? s'enquit Marjane.
-Dans la Plaine, apparemment en Melnibon, répondit Sammy.
-Où sont les autres?
-Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c'est qu'Arvin a mal lu le serment.
-Arvin ne se trompe jamais!! défendit Marjane. Je l'ai déjà vu traduire d'anciens textes bien plus complexes que ça!
-Alors il a menti à Hawkmoon.
-S'il avait menti, alors le fait que nous fussions tous les trois projetés en Melnibon n'aurait pas occuré.
-Marjane, on sait tous que tu aimes beaucoup Arvin, ce qui te permet de ne pas être réaliste sur notre situation, riposta Brooke.
-Et peut-être que les runes en sanscrit n'indiquaient pas comment révéler la partie cachée!!
-Ne t'obstine pas, Marji ; Arvin nous a caché quelque chose, j'en suis sure.
-Tu te fondes sur quoi?
Brooke se tut. Sammy désigna une ville aux toits dorés non-loin de la.
-Elirate. On n'a qu'à y aller. En revanche, compte tenu de la dictature imposée par Elric, nous allons devoir la jouer discret. Si on nous demande, nous sommes des ménestrels.
-Pourquoi?
-Je viens de le dire, on doit rester discrets. On ne sait jamais, ici, ils n'aiment pas trop les Otherlander.
Ils passèrent les portes de la cité. Sammy les entraîna dans "The bard's tavern(1)", un pub réputé pour ses poètes et ses ménestrels. Le barman s'enquit :
-Toi, quel est ton nom?
-Morgoth, mentit Sammy.
-Tu es un poète?
-Non, un ménestrel.
-Tu sais chanter, je suppose?
-...
Avant que Sammy eût dit quoi que ce soit, le barman l'entraîna sur la scène.
-Accueillez Morgoth!
Sammy se tut, n'osant rien dire.
-Vas-y, chante!
-C'est une blague?
-Il sait chanter, le Morgoth?
-Allez!!
Oppressé par la foule huant, Sammy se reprit et entama :
-Croiras-tu en une telle nuit? Une telle nuit, quand les rêves se réalisent. Croiras-tu en une telle histoire? Une vague d'extase! Nous faisons l'éloge de l'ancien savoir. Viens vers le feu ardent et regarde-moi dans les ombres! Regarde-moi dans les ombres! Les chansons que je chanterai, de runes et d'anneaux, passe-moi simplement ma harpe, et cette nuit devient un mythe. Rien ne semble réel, tu ressentiras très vite que le monde dans lequel on vit est celui d'un scalde(2). Rêve dans les ombres! Rêve dans les ombres(3)...
"Sammy se débrouille vraiment bien!" songea Marjane alors qu'il entamait l'hymne Avalonnais.
-Pour un prix convenable, j'ai banni la gentillesse de mon coeur. L'esprit de toute vérité et beauté mis en jeu de mon désir... Le siège de la vie est vide et froid. Vous me semblez tous cadavéreux... Je détruirai l'extase du nouvel âge, et bienvenue à toi précieuse nuit!...(4)
Au bout de quarante minutes, ils ressortirent du pub.
-Tu as super bien chanté, Sammy!
-Ici, je suis Morgoth. Marjane sera Cassandra et Brooke sera Arda.
-Qui sont réellement Morgoth, Cassandra et Arda?
-Morgoth, c'est mon nom de naissance, mais tout le monde m'appelle Sammy. Quant à Cassandra, c'est ma mère ; et Arda, la servante de Noldor. Venez, nous allons faire le tour de la ville.
Tout devint brusquement noir, et ils perdirent tous trois conscience.

-Quel est le motif de votre intrusion en Melnibon, étrangers? hurla Elric.
-Roi Elric, s'agenouilla Sammy. Je me nomme Morgoth. Et voici Cassandra et Arda. Nous sommes des ménestrels.
-Cassandra, comment est Valinor? s'enquit Elric. Cessez vos mensonges!
-Grand Roi Elric, aux glorieuses victoires, guerrier tout-puissant... entama Sammy.
-Et les flatteries aussi! D'ou venez-vous?
-Mes soeurs, désigna Sammy montrant Marjane et Brooke, étaient à la maison à Eltagon. Moi, j'étais à Silverate pour affaires.
-Bien. Puis-je savoir ce que vous faites en Melnibon?
Sammy soutint le regard du Roi, tout comme il l'eut fait avec le dragon, expliquant :
-Nos parents nous attendent en Thebân ; nous partons les rejoindre.
-Thebân... Les terres sacrées! Laissez-moi vous faire grâce d'une escorte afin de vous y conduire. Vous allez descendre le fleuve Melnyab. Les forêts sont très dangereuses ; on y trouve des Succubes, des Fenrils et des Gobelins.
Elric les conduisit hors d'Elirate, près du fleuve, ou une embarcation les attendait. Bedoune était attaché par une corde et retenu par un garde. Il portait une muselière et ses ailes étaient liées. Ses grands yeux blancs semblaient rutiler.
-T'étais là, Bedoune!! Mais enfin... pourquoi l'avoir attaché?
-Réglementations de base sur les créatures dangereuses.
-Mais c'est un Aveugle du Cercle!! Ce n'est quand même pas un Ahriman!
-Les Aveugles, qu'ils soient Ahrimans, ou autres éléments, sont les créatures les plus dangereuses qu'il soit.
Sammy n'ajouta rien. Ils montèrent dans la barque et se laissèrent emporter.
--
1 -> La taverne du poète
2 -> Poète scandinave, en opposition avec barde (poète germanique)
3 -> Skalds And Shadows, Blind Guardian, A Twist In The Myth, 2006
4 -> Extraits de The Soulforged
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #24 by Hayastan » 31 December 2007, 10:44

Chapitre 19 (Erkshator)

-Aux Red fields of none?
-Franchement, Arvin ; suivit Hawkmoon. Tu t'es trompé en lisant le serment?
-Bien sur que non! J'ai lu ce qu'il y avait marqué! Je ne me trompe jamais quand il s'agit du domaine linguistique!!
-Et arrogant, qui plus est, siffla Hawkmoon d'un oeil sceptique.
-Bon, d'accord, les inscriptions ne disaient pas comment révéler la partie cachée ; mais je n'avais aucune idée de ce qui allait se produire!!
-Et tu as voulu voir ce qui se produirait si j'exécutais les runes?
-En partie. Mais je voulais aussi t'induire en erreur. Pour te faire payer car tu m'as critiqué ouvertement sans raison valable.
-Tu es génial, Arvin. Franchement, je ne m'attendais pas à ce que tu réfléchisses autant. On est paumés au beau milieu de nulle part, couillon!!! hurla Hawkmoon.
-Je croyais qu'on était aux Red fields of none, tu as dit que tu en étais originaire. C'est toi qu'il faut blâmer si on est paumés. C'est toi qu'il faut traiter de couillon!!
"Self-control..." pensa Hawkmoon.
-Je retire ce que j'ai dit. T'es vraiment qu'un con!! Tu penses qu'à emmerder le monde, et après tu t'étonnes que l'on te méprise!!! invectiva Hawkmoon, oubliant ses notions de bonnes manières et de respect envers autrui. T'es qu'un bon a rien, tu sais rien foutre, et tu ne sauras jamais rien!! Tu es arrogant, insolent, impudent, tu penses qu'à ta gueule comme s'il n'y avait que toi sur Terre!!
-Tu vas me dire ce que viens faire la notion d'égoïsme alors que tu me trouves mal élevé? T'es complètement hors-sujet, pauvre type!
-C'en est trop!!! tonna l'ex-Gardien.
-Bien, comme tu voudras...
Arvin jeta un oeil à l'horizon, puis aux sommets des montagnes derrière eux, et poursuivit :
-Bon, tu connais quoi des Red fields of none.
-Erkshator, ma ville natale.
-C'est tout?
-Je vais te... Merci de la fermer, Arvin, c'est un conseil qu'il te faudrait suivre si tu tiens à ta vie.
-Erkshator... Bon, et bien allons-y. J'espère que tu as un excellent sens de l'orientation...
-Pas toi?
-Moi?? se rit Arvin. Premièrement, je suis dans un monde dont j'ignorais totalement l'existence jusqu'à présent. De plus, j'ai vécu vingt-cinq ans à Ispahan et j'arrive encore à m'égarer quand je vais à la fac!
-Alors on n'est pas tirés d'affaire. Si seulement on pouvait suivre un Aveugle!
-Pourquoi on ne le fait pas?
-Y'a pas d'Aveugles ici!! Ces terres sont supposées être inhabitées, qui aurait l'idée d'aller y retenir des hybrides?
-Je ne connais rien à votre monde.
-Mais enfin, ce n'est pas compliqué! Y'a rien à comprendre! Pourquoi c'est toujours moi qui me coltine les crétins de service?
-Excuse-moi ; mais parlant dix-huit langues couramment, je suis loin d'être un crétin, réfuta Arvin.
-Tu n'as pourtant pas l'air doué, déplora Hawkmoon.
-Toi, tu l'es pour flatter les gens, siffla Arvin d'un oeil sceptique.
-Pourrais-tu cesser tout commentaire? s'emporta Hawkmoon.
-Faudra t'y faire. A force, on s'y habitue.
Hawkmoon se tut et commença à marcher.
-Eh! Où tu vas?
-Je vais vers l'ouest ; une fois près de la cote, nous irons vers le nord.

-Thebân, les terres sacrées, susurra Necia. Tout va bien, Akira?
-Oui. On est seuls?
-Je ne vois pas les autres. Arvin s'est trompé en lisant le serment.
-Je ne pense pas, il avait l'air de savoir ce qu'il faisait.
-Ou alors, il nous a mentis.
-S'il nous avait mentis, on n'aurait pas atterri là.
-D'ou te fondes-tu, Akira? Il aurait pu nous dire n'importe quoi!
-Il n'aurait pas pu l'inventer. Le type de rite qu'a exécuté Hawkmoon n'existe pas dans notre monde. Ce que je pense, c'est qu'Arvin n'a lu qu'une partie des runes en sanscrit du serment. Il a lu la partie du serment qui permettait de révéler l'intégrité de la stèle pour lui-même, sans la dire à Hawkmoon.
-Tu penses qu'il aurait pu faire ça?
-Chez nous, le savoir et les bonnes manières ne vont pas ensembles. Ce n'est pas parce qu'Arvin se comporte de façon vulgaire qu'il est forcément con! défendit Akira.
-Si tu le dis...
-Pour en revenir à notre situation, savez-vous ou nous sommes?
-En Thebân.
-Pouvez-vous m'en dire plus sur cet endroit?
-Je n'y ai pas beaucoup voyagé. Nonobstant j'ai beaucoup étudié en sciences sociales, car Thebân est imposé au programme en Melnibon, à cause de la dictature d'Elric.
-Mais Elric n'est-il pas ton père?
-C'est ce que je pensais. Nonobstant, après ma vision dans la forêt de Tanelorn, j'en doute.
-Tu n'as pas idée de tes véritables origines.
-Non. Bref, mes connaissances en sciences sociales font que j'en connais pas mal sur cet endroit. On le surnomme "Hallowed Lands(1)". On dit que quelques prophètes y résident ; mais, lors de mon séjour, je n'en ai vu aucun. Sinon, beaucoup de prêtres et de moines vivent ici. C'est un petit désert, comme une part d'Eldar. Beaucoup de temples y furent construits. Nous allons tenter d'en trouver un. Viens, Akira.
Necia le prit par la main et l'entraîna à travers les terres arides.

-Aveugle mes yeux, et je peux encore voir à travers la brume, tout a la fin... Dis que je suis fou, je sais. Je t'ai ouvert mon coeur et mon âme, fils. L'innocent blême est coupable! Bien que je pleure dans la consternation, je suivrai le déclin ; j'avancerai... chanta Hawkmoon. Ca va, Arvin?
-Tu peux fermer ta gueule et m'attendre? Je suis pas comme toi, je n'ai pas l'habitude de marcher. Les bagnoles n'existent donc pas chez vous?
-Des bagnoles?
-Des voitures, si tu préfères. Les machines, avec des roues, un volant, qui marchent avec de l'essence et un moteur, expliqua Arvin de la même manière que s'il était face à un enfant de trois ans.
-Jamais entendu parler.
Arvin sortit son PDA et montra la photo d'une décapotable bleue marine.
-C'est ça, une voiture. Et encore, celle-là, c'est une voiture de luxe. C'est une Porsche.
-C'est une voiture? Vraiment? Tu es sur? Quelle étrange chose!
-Puisque je te le dis! C'est la mienne, mais j'étais à Cairns avant d'atterrir ici. J'ai donc du la laisser à Ispahan.
-Là, désigna Hawkmoon. Seule ville des Red fields of none, ma ville. J'en suis le fondateur. Erkshator.
Hawkmoon entraîna Arvin vers la ville. Des lors qu'ils passèrent les colonnes à l'entrée de la cité, tous les regards se portèrent sur eux. Un homme, assez âgé, s'avança :
-Bienvenue à toi, Erekosë.
-Bonjour, Thorin.
-Que viens-tu à Erkshator? N'as-tu pas une quête que d'accomplir?
-J'ai retrouvé le futur roi et le guidai. Nonobstant nous fûmes pris dans un clivage.
-Viens, rentrons.
Les maisons d'Erkshator étaient relativement modestes ; rien à voir avec la grandeur et la magnificence d'Eldigon. Le dénommé Thorin les invita à s'asseoir dans les fauteuils du salon.
-Je suis enchanté de te revoir, Erekse. Mais... Ne t'avais-je pas déconseillé d'emmener des étrangers aux Red fields of none?
-L'étranger, il a un nom!
-Quelle est donc cette manière de parler?
-Il est assez insolent, ne t'en fais pas. Il se nomme Arvin... je sais pas quoi.
-Khomeyni, comme l'ayatollah qui a dirigé l'Iran après le shah, grinça Arvin.
-En effet, insolent... Et à part répondre vulgairement et faire des commentaires en tout genre, tu sais faire autre chose?
-Je sais parler dix-huit langues couramment, dont trois langues mortes.
-Je ne sais pas si je dois y croire ; tu sembles si mal élevé...
-Je suis parti de chez moi très tôt. Je me suis fait émanciper à quatorze ans. On a beau dire que je suis un crétin, je sais parfaitement me débrouiller tout seul. Ca fait déjà onze ans que j'ai mon propre appartement. En revanche, je reconnais que mon sens de l'orientation est à déplorer, mais ce n'est pas une preuve de crétinisme. La question n'est donc pas si je suis bien ou mal élevé, mais la façon dont je l'ai été. Et vu que j'ai vécu quasiment la moitié de ma vie seul ; je pense surtout que vos propos ne conviennent pas à ma situation. Des l'âge de quatorze ans, il m'a fallu trouver du travail tout en poursuivant mes études. Si je ne travaillais pas, je n'aurais pas pu payer mon loyer, ni mes factures. Vous n'avez peut-être pas ou peu de notions d'impôts ; mais quand vous êtes lâché seul, livré à vous-même, vous comprenez très vite que sans travail, pas d'argent, pas de toit, et rien à manger. J'aurais pu finir plus d'une fois à la rue! Alors regardez le monde à travers mes yeux ; et, si vous cumulez le temps consacré à mon travail et le temps consacré à mes études, plus le fait que je vive seul, alors vous essaierez de trouver et le temps et les moyens d'apprendre les bonnes manières.
-Etonnant... Je suis Thorin, père d'Erekosë, ou plus communément appelé Erekse.
Autant les arguments d'Arvin avaient convaincu Thorin, autant Hawkmoon demeurait sceptique.
-Tu l'as répétée combien de fois, ta tirade?
-Je te demande pardon?
-C'est bon, j'ai compris ; tu as tout inventé afin que l'on culpabilisât à t'ouïr.
-Pas du tout! s'indigna Arvin. Va en Iran, vas-y, et tu verras si c'est facile de survivre... Trouve un travail, va à l'université et organise-toi!! Tu verras ce que je vis, si mes dires ne te conviennent pas!
-On m'a appris que les personnes malpolies ne possédaient pas le moindre savoir, réfuta Hawkmoon. Tu as peut-être eu la vie dure, Arvin. Tu en as sûrement souffert. Mais je m'en fiche complètement. Tant que tu ne m'auras pas prouvé que tu étais capable de te bien conduire en public, alors pour moi tu ne seras qu'un incapable.
-Tout ne tourne pas autour des bonnes manières, il te le faut savoir, Hawkmoon ; rétorqua Arvin, reprenant les paroles de l'ex-Gardien.
-C'est de ça justement que je voulais parler!! hurla Hawkmoon.
-Ne t'énerves point, Erekse ; calmit Thorin. Arvin a raison ; nous devrions revoir nos dogmes.
-Nos dogmes dictés par le grand Ahura Mazda?? Thorin, tu ne parles pas sérieusement?
-Je sais que tu es très attaché à nos terres et à tes origines, nonobstant... Il te le faut comprendre. Arvin vit dans un univers qui évolue variablement et diversement! Nous, on n'a pas évolué. Il serait intéressant pour lui de comparer l'histoire des deux mondes. Erekse, toi qui es un si bon conteur ; raconte-lui donc l'histoire de Neverland.
-Je te préviens, tu fermes ta gueule! menaça Hawkmoon. Mais, Thorin, il est si stupide qu'il n'y comprendrait rien!
-Plus tu me diras de la fermer et plus je l'ouvrirai, prévint Arvin. Alors explique et je verrai si je comprends ou non.
--
1 -> Les Terres Sacrées
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #25 by Hayastan » 31 December 2007, 10:45

Chapitre 20 (L'histoire de Neverland)

-L'histoire de Neverland est vaste. J'ai lu sur celle d'Otherland que vous, avez une histoire très large en Eurasie, et plus courte en Amérique. Ici, chaque continent, chaque région, a sa propre histoire. L'enseignement en Neverland comporte une partie histoire et géographie, que nous appelons sciences sociales. L'histoire étudiée est divisée en deux parties : la majeure, qui est l'histoire de la région dans laquelle vous êtes ; et la mineure, c'est vous qui choisissez la région. Il n'y a qu'en Araman et en Eldar, où le régime est plus autoritaire, qu'ils n'étudient que leur propre histoire -sauf peut-être à Fëalarte, ou Fëanor impose en plus l'étude de sa propre ville, plus une région au choix dans la Plaine. Elric, en Melnibon, se comporte quasiment pareil ; excepté qu'il impose Melnibon en majeure et Thebân en mineure. L'histoire de Thebân est, de notoriété générale, la plus ennuyeuse de tout Neverland. La région la plus ouverte demeure Avalon, où les écoles proposent Avalon en majeure, une autre région en mineure et une troisième en option. Bien entendu, l'histoire des Red fields of none n'est enseignée nulle part ailleurs qu'à Erkshator. Les gens croient que nos terres sont maléfiques et inhabitées...
-Mais on se demande quand même d'où tu sors...
-Je t'en supplie, Arvin ; cesse de...
-Laisse-le, coupa Thorin. Il ne connaît pas ton monde ; il a le droit de savoir! Et il est normal qu'il s'interroge sur les origines de chacun d'entre nous...
-Mais je te l'avais dit que c'est un crétin!
-Tu vas voir ce qu'il va te faire, le crétin... siffla Arvin jetant un regard torve à Hawkmoon.
-Je te demande pardon?
-Rien, continue.
-Thorin, je ne pourrai me retenir de le trucider plus longtemps. Bref, je vais commencer par l'histoire de Neverland en général.
-J'ai toujours eu horreur de l'histoire, mais bon... Vu que tu racontes très bien, allons-y.
La flatterie fonctionne toujours. Hawkmoon n'avait pas relevé la remarque d'Arvin.
-Les Red fields of none sont demeurés longtemps inhabités. Afin de mieux nous situer, je vais t'en expliquer plus sur la mesure du temps ici. Nous partons de l'année 0(1), là où les premiers êtres humains apparurent. Nous en sommes actuellement à l'année 4627. Nous divisons chaque année en dix mois. Chaque mois comporte trente jours, et sont divisés en trois périodes de dix jours chacune ; cela correspond plus ou moins à vos semaines(2). Nous exprimons la date avec le jour de la période, le numéro de période, le numéro de mois, l'année. Par exemple ; aujourd'hui, nous sommes le 3/2/7/4627. Cela signifie que nous en sommes au troisième jour de la deuxième période du septième mois de l'année 4627.
Arvin jeta un coup d'oeil à son PDA qui, curieusement, ne s'était pas déchargé.
-En Otherland, on est le treize juillet deux mil quinze, nota Arvin. Et, avez-vous des saisons?
-Oui, mais elles ne sont valables que pour la Plaine et les Red fields of none. En Araman, il y a la saison de gel et la saison de lave ; et en Eldar, la saison de sable et la saison de l'eau. Mais ici... Les mois 1 et 2 correspondent à votre automne, que nous nommons "la saison des Aveugles". Les mois 3, 4 et 5 correspondent à votre hiver, que nous nommons "la saison de Fëanor". Les mois 6 et 7 correspondent à votre printemps, que nous nommons "la saison de Crystal". Enfin ; les mois 8, 9 et 10 correspondent à votre été, que nous nommons "la saison de Beren". Je vais vous citer quelques dates présentement. En l'an 0, des populations avaient investi les régions correspondant à Tanelorn et Melnibon. Dans le même temps, quelques nomades évoluaient en Araman, qui était alors à l'époque des terres arides, enflammées. Une tribu Aramanéenne vint en Avalon par les mers, traversant la Daryab. L'année 125, d'autres populations se développaient en Eldar, qui alors était Glaces. Quelques tribus en Tanelibon(3) passèrent les montagnes et s'établirent en Wastelands, où vivaient maints dragons. C'est en Wastelands que l'on découvrit les premiers Aveugles. Lorsque Beren fit ses découvertes sur les propensions des Aveugles, qu'il publia en 874, il y eut l'idée d'assujettir de telles créatures. A l'époque, les Aveugles étaient aussi grands que des dragons, et possédaient plusieurs têtes de serpent. C'est à force de croisements entre eux que leur sang s'est appauvri, et qu'ils ont évolué ainsi. L'année 1241, Noldor prit le contrôle d'Araman. En 1523 ; Ilian, Beren et moi-même, passions un accord afin de nous déterminer Gardiens d'Aveugles et protecteurs du Cercle. C'est là que les Aveugles se révoltèrent, gelèrent Araman, embrasèrent Eldar, et commirent le plus grand génocide de toute l'histoire de Neverland. Beren fondit Eldigon afin de réunir toutes les tribus Eldariennes en 1575. Le tunnel souterrain reliant Avalon à Tanelibon fut inauguré en 1608, après quatre ans de travaux. Deux ans plus tard, Tanelibon se scinda en deux, en ce qu'on connaît aujourd'hui sous les noms de Tanelorn et de Melnibon. A l'aube du troisième millénaire, des prêtres et des prophètes de tous les lieux émigrèrent vers Thebân. Puis, en 2210, Noldor déclara la guerre à Beren, pour intrusion d'espions Eldariens à Noldegor. L'année suivante, Fëanor clama Fëalarte seconde capitale d'Araman, et le Cercle fut fermé à jamais. Elric d'empara de Melnibon rebaptisa la capitale Elirate -qui, jusque-là, se nommait Thorbâgon-, puis imposa un régime théocratique digne d'une dictature en 2324.
-Un peu comme la république islamique en Iran, nota Arvin.
-Si tu veux. Bref ; en 2751, Beren commença une conquête vers les Red fields of none ; et il passa un accord secret avec Arjavh, afin de sceller l'entrée d'Eldigon menant sur la péninsule montagneuse nous appartenant, mais aussi pour ne pas faire davantage avancer les troupes Eldariennes.
-Qui est Arjavh? Votre négociateur? s'enquit Arvin.
-Non ; c'est l'actuel dirigeant des Red fields of none, c'est mon frère aîné, répondit tout uniment Hawkmoon.
-Tu as un frère?
-Bien, ça suffit, Arvin. Je peux continuer? Bon... Alors, en 3011, un conflit frontalier survint entre Tanelorn et Melnibon. Avalon se rallia à Tanelorn incontinent. En 3412, Beren et Fëanor conclurent un rituel autour du Cercle, et j'abandonnai mon poste de Gardien du Cercle au profit de Fëanor. En 3624, Noldor laissa l'autonomie d'Eldar et de la Plaine à Beren et Elric. C'est en 3953, avec les accords commerciaux entre Avalon et Melnibon, que Valinor retira ses troupes de la zone conflictuelle. En 4277, Valinor conclut un pacte d'alliance des forces militaires de la Plaine en cas de menace extérieure.
-Valinor?
-Le père de Sammy.
-Non... C'est impossible!!
-Pourquoi serait-ce impossible?
-Valinor retire ses troupes en 3953, et passe un pacte en 4277. Entre les deux périodes, il s'écoule donc trois cent vingt-quatre ans. Personne ne peut vivre autant!! Tu es sûr que tu parles du même?
-Valinor a voulu goûter à l'immortalité. Mais en épousant Cassandra vingt ans plus tôt... Il l'a perdue. Au fait, je ne savais pas que tu étais doué en maths...
-Ce n'est pas une question de maths, mais de logique. Je suis un littéraire, pas un scientifique.
-Bref, il me reste deux dates avant de finir. 4398 correspond à l'arrivée d'Arjavh au pouvoir à Erkshator ; et, plus précisément, le 7/3/4/4627 correspond à la réouverture du Cercle.
-Ca fait bientôt trois mois qu'on est en Neverland?
-En effet.
-Je ne me suis même pas rendu compte!!
-Il te faut savoir une information pratique. Nous payons en crystals ici. Ce sont de petites gemmes opaques, très courantes. Nous n'avons qu'une seule devise monétaire, contrairement à vous.
Hawkmoon lui tendit une petite bourse et lui dit :
-J'aimerais bien que tu visites Erkshator le temps que je localise les autres. Cet argent est à toi, Arvin ; dépense-le à ta guise. Tu peux y aller. Mais ne sors pas d'Erkshator.

Hawkmoon s'agenouilla devant un homme, imposant par sa taille et l'éclat ardent brillant dans ses iris turquoises.
-Bonjour, Arjavh.
-Que viens-tu chercher à Erkshator, Erekosë?
-J'ai une requête à te demander, au nom de la fraternité qui nous lie. Et ne m'appelle pas Erekosë.
-Bien. Erekse, mon frère de sang, quelle est donc ta requête?
-Je suis retourné au lieu caché exécuter le serment. Et mon groupe s'est fait cliver. Je les recherche.
-Bien, je vais tenter de me projeter.
Tout comme Hawkmoon voyait le futur, Arjavh voyait le présent ; et ses visions étaient fiables. Lorsque Arjavh se reprit, il entama :
-Ta fille traîne à Thebân avec un homme qui tient une barre de métal.
-Qui sont avec eux?
-Personne. Mais, en Melnibon, je vois un jeune avec deux filles vêtues étrangement. Ils se dirigent vers Thebân.
-Bien. Il me les va falloir rejoindre. Je te remercie de ton aide, Arjavh.
Hawkmoon s'inclina, ressortit et se dirigea vers la plage.
-Alors, tu as trouvé les autres? s'enquit Arvin.
-J'espère que la vision d'Arjavh est fondée.
-On fait quoi, maintenant?
-On va en Thebân, par téléportation. On n'a qu'à faire un tour en attendant.
Hawkmoon aida Arvin à se relever, et ils firent le tour du lac, avant de rentrer chez Thorin.
--
1 -> En Neverland, grâce à la religion unique (mythologie perse), ils ne comptent pas l'an 0 comme étant la naissance du Christ, car ils en savent très peu sur cette religion. L'an 0 correspond aux premiers hommes apparus en Neverland, et ils n'étudient pas ou très peu (pour les plus grandes écoles) ce qu'il y avait avant.
2 -> Le calendrier en Otherland comporte ainsi 52 semaines, tandis que le calendrier en Neverland n'en comporte que 30.
3 -> Ex Tanelorn et Melnibon.
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #26 by Hayastan » 31 December 2007, 10:46

Chapitre 21 (Thebân, terres sacrées)

Une chute d'eau grondait à quelques mètres de leur barque.
-On va se noyer! hurla Marjane.
-Du calme, l'apaisa l'homme qui dirigeait la barque. Ca va mouiller, rien d'autre.
-Qui es-tu?
-Tanglebones(1), fidèle serviteur du noble Elric.
Tanglebones engagea la barque dans la cascade. Marjane et Brooke eurent l'impression qu'on leur eût écrasé les épaules. Ils se retrouvèrent dans une sombre caverne. Marjane sortit le crystal rouge de sa poche, illuminant ainsi l'espace.
-Tu as une Silmaril? s'étonna Tanglebones.
-C'est quoi?
-Tu ne connais pas les Silmarils? Les pierres de l'Arbre de Lumière! Les crystals du Cercle!
-Aaah!! La Silmaril liée à Bedoune! comprit Sammy.
-De vous deux, qui est le Gardien?
-Nous le sommes tous deux. Cassandra possède la Silmaril et moi l'Aveugle.
-C'est bien la première fois que j'entends ça...
La barque s'arrêta net. Sammy posa la main sur sa dague au cas où. Brusquement, sans prévenir, Tanglebones se rua sur Marjane et tenta de lui arracher le crystal. Sammy sortit sa dague et la planta dans le dos de son agresseur.
-Tout va bien?
-Il... il est mort?
-Qu'est-ce que ça peut faire? siffla Sammy libérant son Aveugle. Alors, t'en avais marre d'être enchaîné, hein mon Bedoune?? Mais Sammy va t'enlever tout ça.
Pendant qu'il s'évertuait à enlever la muselière à la pauvre créature, Marjane sortit son PDA.
-Pitié, décroche, décroche!!!
-Oui?
-T'es où Arvin??
-Salut Marjane. Je suis avec le râleur à Erkshator. Ben quoi, tu râles tout le temps!
-A qui tu parles?
-Hawkmoon.
-Erkshator??
-Aux Red field of none.
-Je croyais qu'ils étaient inhabités!!
-Apparemment pas.
-Tu sais pas où sont les autres?
-Si, en Thebân. Allez-y, on part vous rejoindre.
-Comment?
-T'inquiète, fais ce que je te dis.
-Tu t'en sors bien de ton côté?
-Ouais, j'ai remis Hawkmoon à sa place, et il m'a bassiné avec l'histoire de Neverland mais bon... A plus tard, bonne chance!
Marjane rangea son PDA.
-Apparemment, Arvin s'en sort mieux que nous.
-M'étonne pas de lui. Oh, Sammy! interpella Brooke. On fait quoi, maintenant?
-Je n'en sais rien.
-Arvin m'a dit de le rejoindre en Thebân.
-Alors allons-y!
-A t'entendre, on a l'impression qu'il vient de te filer un rencard. Réveille-toi, Marjane!!
-Ouais, on y va.
Sammy manoeuvra et ils sortirent vite de la grotte, passant une deuxième chute d'eau. Des terres arides s'étendaient au loin. Sammy arrêta la barque sur le côté.
-On va continuer à pied.
Il les aida à descendre, puis ils marchèrent un moment dans l'étendue désertique, avant de faire face à un petit bâtiment, une sorte de temple.
-Venez, entrons. J'ai entendu dire que des moines vivent ici. Ils ne peuvent refuser l'hospitalité ; et, bien qu'étant d'Avalon, je pense ravaler la fierté de mes origines en l'acceptant.
Le temple était magnifiquement décoré. Des prêtres et des moines se promenaient le long d'une grande allée. L'un d'eux vint à leur rencontre.
-Bienvenue dans le temple de Mithra. Ce n'est pas le seul en Thebân, mais j'espère que vous vous y plairez.
-Monsieur, n'auriez-vous pas vu d'autres étrangers arriver?
-Si, bien sûr! Un homme avec un bout de métal accompagné d'une jeune fille?
-C'est exact.
-Je vais vous y conduire. Si vous voulez bien me suivre...

-Mais qu'est-ce que vous faites là? s'exclama Necia.
-Devine où on a atterri? En Melnibon!! Et bonjour le vieux Elric! Il est pas commode, ton père!
-C'est pas mon père.
-Comment ça? requit Marjane. Mais... T'avais pas dit à Eltagon que...
-Non. Après ma vision dans la forêt de Tanelorn...
Marjane détourna son attention de Necia et partit voir Akira de l'autre côté de la pièce.
-Tout va bien?
-Bonjour, Marjane. Où étiez-vous?
-En Melnibon, c'était l'horreur.
-Nous avons directement atterri à Thebân.
-Je sais que ça va te sembler stupide, mais je suis sûre qu'Arvin ne s'est pas trompé en lisant le serment.
-Bien sûr que si, il s'est trompé! clamèrent Necia et Brooke.
-Non, coupa Akira. Je vous l'ai dit, Necia. Il a lu toutes les runes en sanscrit dans sa tête, et n'en a dit que la moitié. Les inscriptions permettant de révéler l'intégrité de la stèle ne sont pas celles qu'il a lues à Hawkmoon, mais celles qu'il a lues pour lui-même, sans les dire à voix haute. Arvin a voulu tromper Hawkmoon, c'est tout.
-Pourquoi aurait-il cherché à l'induire en erreur?
-Vous rappelez-vous comment Hawkmoon s'est montré injuste envers Arvin? Il l'a traité de con alors qu'il parle quand même dix-huit langues couramment! Et il a aussi insulté sa famille. Implicitement, certes, mais Arvin est pas con au point de ne pas l'avoir compris. Il a ainsi voulu se venger.
"Excellent raisonnement, Akira!" songea Marjane.
-Et où sont Hawkmoon et Arvin maintenant?
-Aux Red fields of none, mais il faut qu'on les attende ici.
-Et comment tu le sais?
-J'ai appelé Arvin sur son PDA. Ah, oui, vous ne connaissez pas...
Marjane sortit son PDA et expliqua :
-C'est un ordinateur de poche avec lequel on peut appeler.
-Alors que fait-on, maintenant?
-On attend Hawkmoon et Arvin. Toutes façons, sans Hawkmoon, on n'ira pas loin. Brooke, Akira et moi-même ne connaissons rien de ce monde. Quant à toi, Necia ; je doute que tu connaisses ton monde par coeur.
-Et pourquoi pas?
-J'ai trois ans de plus que toi et tout ce que je connais de mon monde, c'est le nord-ouest de l'Iran. Et encore, pas par coeur. Bon, eh bien on n'a plus qu'à attendre, présentement...
--
1 -> Littéralement enchevêtrement d'os
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #27 by Hayastan » 31 December 2007, 10:49

Chapitre 22 (Wastelands)

Il s'était fait happer si souvent ces derniers temps qu'il ne s'en rendit même pas compte. Ils atterrirent tous deux dans une plaine aride, juste devant un temple.
-On est en Thebân?
-Suis-moi, Arvin ; les autres sont dans ce temple.
-Quel dieu est vénéré ici?
-D'après l'aspect du bâtiment, je dirais Ishtar.
-Faux, le dieu de ce temple est Mithra.
Se retournant, ils virent un prêtre se tenant derrière eux.
-Veuillez excuser mon impertinence, susurra Hawkmoon.
-Veuillez me suivre, vos amis se trouvent à l'intérieur.
-Comment êtes-vous au courant?
-Le seigneur Arjavh m'a fait parvenir un message comme quoi son frère arriverait pour retrouver son groupe.
"Il est rapide, l'enfoiré!" songea Hawkmoon suivant le prêtre, qui les laissa devant une porte. Hawkmoon l'ouvrit et entra.
-Tiens, regardez qui voilà, lança Necia d'une voix cinglante.
-Arvin!! clama Marjane allant à sa rencontre. Tu n'as rien? Oh! Je suis si contente de te retrouver!!
-De même, Marjinam, de même...
-C'est vrai que vous étiez aux Red fields of none, Hawkmoon? s'enquit Sammy.
-En effet. Je suis rentré à Erkshator.
-C'est vrai qu'Arvin t'a fait la morale?
-Disons que je l'ai simplement remis à sa place...
-Toi, ta gueule!! Je t'ai assez entendu. Bien, alors maintenant que nous sommes tous réunis, Marjane, Necia, vous êtes là, je vous ai vues... Les deux du fond aussi ; Sammy, Bedoune est toujours avec toi? Parfait... Alors nous allons passer la nuit ici. Demain, nous irons vers l'est.
-Mais à l'est c'est les Wastelands! s'indigna Necia.
-J'ai dit : demain, nous irons vers l'est. Si tu n'es pas contente, tu rentres à Melnibon. Bien! Alors vous pouvez disposer.
Marjane et Brooke demeurèrent avec Akira, tandis qu'Hawkmoon partit réclamer une audience avec le Grand Prêtre, et que Necia et Sammy sortirent se promener hors du temple. Arvin, qui errait dans le sanctuaire, arriva dans une vaste salle, où, au centre, se dressait une statue du dieu Mithra. Il songea un instant à tous les membres du groupe, et réalisa que chacun avait ou une quête ou un objectif. Hawkmoon lui avait dit, alors qu'il faisaient le tour du lac, que Sammy était prédestiné à être le futur roi. Necia était à la recherche de ses véritables origines. Hawkmoon, pour sa part, voulait anéantir Beren et Noldor. Marjane voulait que Blindation soit reconnu et non pas rejeté. Brooke rêvait de devenir chanteuse. Akira voulait s'imposer comme étant le plus grand programmeur de tous les temps, et venger ses parents et sa soeur. Hawkmoon lui avait parlé d'autres personnes. Valinor, ce si grand guerrier Avalonnais, voulait renverser la dictature d'Elric pour en faire une démocratie. Fëanor, qui haïssait et méprisait Noldor secrètement, voulait l'anéantir et régner sur Araman. Arjavh, le frère d'Hawkmoon, voulait moderniser les Red fields of none en cassant l'idée de terres maléfiques, et en créant plus d'ouvertures avec la Plaine. Mais Arvin, quel était son ambition?
"Je n'ai jamais eu d'ambition, peut-être interprète, mais ce n'est pas une ambition. Parler toutes les langues de la Terre? A quoi bon, j'en parle déjà dix-huit et j'en apprends six autres! Faire comme mon arrière-grand-père, me présenter aux prochaines présidentielles, améliorer la situation en Iran? Non, je n'ai aucune réelle ambition" songea Arvin. Et le déclic se fit.
"J'ai menti à Hawkmoon. Je lui ai lu des inscriptions marquées à côté des vraies instructions. Le vrai serment, il ne sera visible qu'en suivant les autres instructions. Seul moi le connaîtrai. Alors j'irai prouver la vérité à tous. J'irai la clamer partout dans Neverland. Et pour ce faire, j'ai l'éternité..."
Sous la statue de Mithra se tenait une coupelle, avec des crystals dedans. Les dons que les étrangers faisaient, probablement. Des inscriptions disaient "Si ta volonté s'obstine, alors fais-y face". Il se sentit envahi par un sentiment bien étrange. Tout d'un coup, ce ne fut plus un simple sanctuaire. C'était comme si l'âme du dieu résidait dans le temple. Sortant le petit sac que Hawkmoon lui avait donné à Erkshator, il prit une poignée de crystals et les envoya dans la coupelle. Puis, il vit d'autres inscriptions en-dessous des précédentes, mais cette fois en sanscrit. Une prière à Mithra. Alors il les lut dans sa tête, puis les récita à voix haute. Enfin, il s'inclina et sortit.

Un passage très étroit serpentait entre la montagne. Hawkmoon s'y glissa le premier, et commanda :
-Sammy, tu passes derrière moi avec Bedoune. Necia vient après toi ; ensuite Marjane, Brooke, Akira et Arvin.
-Pourquoi c'est moi en dernier?
-Parce qu'en cas d'éboulement ou d'attaque tu auras plus de chances d'être le premier à clamser, rétorqua Hawkmoon. Et si on te perd ça me fera une corvée de moins.
Le groupe éclata de rire. Arvin leur lança un regard digne de Fëanor et ils s'engagèrent tous dans le passage.
Apres avoir manqué s'être coincés à plusieurs reprises, et au bout de quelques heures, ils ressortirent enfin.
-Hawkmoon, on est le combien, aujourd'hui? s'enquit Arvin.
-Mais tu vas la fermer, oui?
-On est le 5/3/7/4627, répondit Necia.
-Alors... Hawkmoon, une dernière chose ; on était quand, à Erkshator?
-Le 3/2/7/4627.
-Donc, si on était le treize juillet, troisième période... Le cinq de la troisième période... Donc on est le vingt-cinq juillet deux mil quinze! réalisa Arvin.
-Tu aurais pu le vérifier sur ton PDA, nota Marjane.
-Ouais, bon...
-Qu'y a-t-il de si important?
-C'est aujourd'hui la remise des diplômes à la fac. Je n'aurai pas ma licence en langues cette année... Si j'arrive à sortir de ce monde, vais-je devoir refaire une année de plus? Et que doivent penser les autres, à Ispahan? Ne trouvent-ils pas ça anormal que nous ne fussions pas là pour les examens? Je n'en ai jamais manqué un seul! Ca fait trois mois qu'on est ici, ils doivent se demander où nous sommes passés? Tu crois qu'avec ton PC portable, on pourrait joindre Siavash? suivit Arvin s'adressant à Marjane.
-Franchement, vu notre situation actuelle, je m'en fous complètement.
-Mais...
-On risque de ne jamais rentrer chez nous ; ce n'est pas le moment de se concentrer sur tes états d'âme, riposta Marjane.
Ils avancèrent. Et une fabuleuse vision s'offrit a eux.
Des dragons planaient dans l'étendue pourpre qu'étaient les cieux. Deux se battaient en plein vol. D'autres se tenaient fièrement sur des rochers, en haute montagne. Certains dormaient près du fleuve. Un campement se dressait non loin de là.
-Pourquoi le ciel est rouge ici?
-A cause des radiations émises par les dragons, répondit Hawkmoon. Venez.
Il les traîna jusqu'au camp, entra et se dirigea vers celui qui semblait être le chef.
-C'est vous le dirigeant du clan? s'enquit Hawkmoon.
-En effet.
-Nous souhaitons juste passer vos terres ; nous allons en Araman.
-Jusque-là? Mais que pouvez-vous donc aller faire dans de telles régions?
-Le seigneur Fëanor m'a ordonné de me rendre là-bas.
Le chef du clan partit s'entretenir avec deux hommes, revint et, s'adressant à Hawkmoon :
-Mes hommes vont vous préparer une embarcation, vous allez descendre la rivière jusqu'à la côte de la région de Fëalarte.
-Très bien...
Ils attendirent un moment, puis montèrent dans une embarcation à peine large pour qu'ils y tiennent tous, et se laissèrent emporter par le courant. Une fois arrivés à l'embouchure du fleuve, une immense étendue céruléenne. Hawkmoon mania la barque et les fit accoster sur un sol de glace. Des traînées de lave s'étendaient à l'horizon.
-Ceci est un lac de feu, les vestiges de ce qu'était Araman jadis. Derrière ce lac se trouve Fëalarte.
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #28 by Hayastan » 31 December 2007, 10:50

Chapitre 23 (Le serment de Valinor)

Deux hommes se tenaient sur la plage au bord du fleuve Elvenab. L'un, le dos voûté par l'âge, plissant ses petits yeux noirs, le crâne atteint de calvitie, le visage ravagé par de profondes rides ; s'appuyait sur le bras d'une jeune femme afin de ne pas tomber. L'autre, plus jeune, aux grands yeux gris, dont les plaies au visage avaient relativement bien cicatrisé, ses longs cheveux d'ébène étincelant sous l'éclat du soleil ; se tenant droit, un bouclier à la main, un drapeau portant les armoiries de Fëalarte dans l'autre. Le plus âgé des deux entama :
-Tu restes ici, je passe devant avec Arda.
-Non, je pense que je ferais mieux d'y aller. Je connais bien Valinor.
-Fais ce que je te dis, Fëanor. Ou ta glorieuse autocratie libre(1) qu'est Fëalarte ne t'appartiendra plus.
-Oh, tu penses rivaliser avec ma propre ville? Mon propre empire? Noldor, tu es un piètre autocrate! Ton peuple en a marre de tes ordres! Regarde-toi! Tu as besoin d'être aidé pour te déplacer ; comment espères-tu ainsi à infiltrer Silverate? De plus, je viens de dire que je connais très bien Valinor.
-Je vois que tu es de plus en plus insolent... C'est bon, vas-y.
Fëanor planta le drapeau de Fëalarte dans le sable, posa son bouclier au sol. Puis, fièrement, il s'avança dans la plaine verdoyante en direction de la capitale.
Le camp militaire de Silverate donnait vers la mer. Fëanor arriva à l'entrée et ordonna aux gardiens :
-Laissez-moi passer, je dois voir Valinor.
-Qui êtes-vous?
-Fëanor, autocrate de Fëalarte.
-Bien... bien sûr, seigneur Fëanor ; bégaya le gardien ouvrant les portes. Entrez...
Fëanor s'avança vers la tente de l'élite, ordonna "Sortez tous!!" et, désignant un homme d'environ dix années de plus que lui, siffla "Toi, tu restes". L'homme interpelle invita l'autocrate à s'asseoir.
-Je suis ravi de te retrouver, Fëanor.
-Ce n'est pas réciproque. L'idée de te revoir ne m'enchante guère, Valinor.
-Que viens-tu faire à Silverate?
-Je suis en mission pour le grand et vénérable Noldor.
-Inutile d'en faire l'éloge, je sais très bien que tu le méprises.
-Je recherche Erekse.
-Hawkmoon? Il était de passage à Silverate, le 8/3/3/4627.
-On est le 2/1/8/4627, tu te fiches de moi? Bref ; ton fils, Morgoth, est avec lui. C'est le Gardien du Cercle Tanelorn.
-Sammy? Non...! Comment a-t-il...?
-Ilian lui a confié Bedoune.
-Et pourquoi cherches-tu donc Erekse?
-Je ne parviens toujours pas à maîtriser Shodan.
-Je vois ça, nota Valinor mirant la marque qu'avait laissé la plaie. C'est dommage de s'obstiner à tenter de maîtriser un Aveugle du Cercle pour de tels résultats. Tu es très séduisant, Fëanor ; bien dommage que des brûlures d'Aveugles viennent t'enlaidir.
-Ton fils n'a-t-il pas été à Silverate, dernièrement?
Valinor réfuta d'un signe de tête.
-J'ai ouï dire par Tanglebones qu'il était en Melnibon.
-Bien! alors allons importuner le vieux Elric!
-Tout seul, Fëanor. Tu iras seul. Tout comme tu es venu.
-Je suis venu avec Noldor et Arda, ils m'attendent sur la plage. Présentement que j'ai ce dont j'ai besoin, je m'en vais.
Fëanor se retourna et sortit. Il rejoignit Noldor et Arda, les congédia à Noldegor, récupéra son drapeau et son bouclier, et s'en alla vers Thebân, afin de joindre Melnibon. S'arrêtant dans un temple :
-Bienvenue dans le temple de Mithra.
-Je souhaiterais seulement me restaurer avant de repartir.
Il demeura un moment dans le sanctuaire, se laissant bercer dans ses spéculations.

On associait souvent Beren, Noldor et Fëanor aux grandes forces maléfiques de Neverland. Nonobstant, l'un d'entre eux n'était pas si malveillant qu'il le paraissait. Lequel? Beren, le Mage Blanc, le malade mental, aux propos insanes, tortionnaire d'Aveugles? Noldor, le Mage Noir, cruel, si hideux que même son propre reflet l'effarait, le conquérant de ce monde, assoiffé de sang? Fëanor, le Mage Rouge, éminent forgeron, de toute beauté, dont seul le nom était redouté des peuples allochtones? Lequel des trois subsiste encore, ne s'est pas laissé emporter par la folie des guerres meurtrières, des conquêtes? Ils ont tous trois le goût du sang sur leurs lèvres, mais lequel le réfute donc? Icelui, il a de magnifiques yeux gris dans lequel se reflétait le feu ardent, vives étincelles dans la nuit éternelle. Il a fondé sa propre ville, c'est le prestige de l'Araman. Sa ville, qui est l'une des plus développées de tout Neverland, est la gloire des Glaces. Cette ville, c'est Fëalarte. Ce Mage, c'est Fëanor.
Il existe des régions développées et des régions moins développées. A Erkshator et à Arjëate(2) -car toutes les autres régions, excepté Fëalarte, ignorent que les Red fields of none sont habités-, on les classe ainsi, de la moins à la plus développée : Wastelands, Eldar, Thebân, Araman de Noldegor, Melnibon, Red fields of none, Tanelorn, Araman de Fëalarte, et enfin Avalon. Fëalarte n'est pas la capitale d'Araman ; le dirigeant des Glaces n'est pas Fëanor. Nonobstant, contrairement à Noldor, il en est digne. Et il le sait très bien. Fëanor méprise, exècre, abhorre et maudit Noldor, honni de tous soit-il! Et il espère bien, un jour, reprendre le contrôle d'Araman et anéantir son rival. Nonobstant, pour le moment, il devra se contenter de retrouver Erekse afin de maîtriser Shodan, car c'était le seul à y parvenir. Shodan... Un Aveugle légendaire, le pire de tous! Surpassant la puissance de tous les dieux réunis, y compris Ahura Mazda, il n'obéissait -et il n'obéira toujours- qu'à son seul et unique Gardien.
Fëanor savait deux choses que Noldor ignorait. La première, c'était qu'Akira Murasaki l'avait trahi. Fëanor s'attirerait toutes les louanges, tous les dithyrambes, tous les panégyriques du monde s'il le livrait à son seigneur. La deuxième, et de loin la plus importante, était que Fëanor connaissait présentement l'Otherlander saisi par Beren. Il se nommait Arvin Khomeyni et parlait dix-huit langues couramment, dont le sanscrit. Si Fëanor parvenait à mettre la main sur Arvin et le forçait à traduire tout le serment, alors il pourrait reprendre le contrôle d'Araman...

-On la ferme et on m'écoute! rugit Valinor s'adressant à la foule regroupée sur le forum. J'ai envoyé des émissaires en Tanelorn et Melnibon afin de rassembler les armées de la Plaine.
-Sire Valinor, quel est donc le motif de tels actes?
-Noldor est arrivé à Silverate et a capturé Cassandra. Nos relations avec l'Araman de Noldegor n'étaient pas vraiment cordiales ; mais là, il a vraiment dépassé les bornes!!
-Cherchez-vous donc à déclarer la guerre à Noldor?
-Il commence par enlever ma femme, et puis plus rien ne le retient! Il va ensuite s'emparer de vos fils, violer vos filles et vos femmes, et vous tuer tous!! Nous devons y mettre un terme. J'ai conclu un serment bien longtemps jadis, et toutes les forces militaires de la Plaine sont ainsi sous mon commandement. Excepté le conflit en Tanelibon auquel je n'ai rien à voir. Ainsi la Plaine se ralliera à l'Avalon. Nous irons combattre Noldor. J'irai libérer Cassandra. Et nous anéantirons Noldegor.
Applaudi par la foule, Valinor descendit de l'estrade et partit rejoindre le camp militaire.
Plus loin, à Elirate, Elric tremblait dans le grand couloir de la demeure impériale, reconnaissant l'homme allant vers sa direction.
-Courbe-toi, Elric.
-Qui...qui êtes-vous?
-Courbe-toi devant le seigneur Fëanor de Fëalarte.
Fëanor agita la main et Elric se retrouva à genoux, paralyse, incapable de bouger.
-Que je ne fusse occis(3), seigneur Fëanor!
-La ferme! Je veux savoir, si un certain Morgoth, fils de Valinor, s'est rendu à Elirate, dernièrement?
-En effet.
-Erekse était-il avec lui?
-Non.
Fëanor libéra le Roi et partit vers le Nord. Passant la chute d'eau, arrivant dans la grotte, il vit une masse informe avachie sur un rocher passant de l'eau. Un cadavre.
-Tanglebones?? ... mort.
Il envoya un message(4) à Elric afin de lui signaler le décès, et repartit vers Noldegor.
-Bienvenue à toi à Noldegor, entama Noldor. Tu seras ravi de voir que j'ai capturé Cassandra.
-Cassandra?
-Oui.
-La femme de Valinor?
-En effet.
-Mais tu es complètement cinglé?? s'exclama Fëanor. Tu sais que Valinor va ressortir son vieux serment et attaquer Noldegor?!
-Tu te trompes de peu, Fëanor. Si Valinor décide de nous attaquer, alors ce sera tout l'Araman qui en souffrira.
-Pas Fëalarte, se défendit Fëanor. Pas Fëalarte. Pas après nos accords commerciaux avec Silverate.
-Tu fais commerce avec l'Avalon?
-On s'est engagés à scinder Araman en deux, toi et moi. Chacun fait ce qu'il veut avec sa partie. Et grâce à l'ouverture de Fëalarte sur la Plaine, nous sommes la deuxième région la plus développée de Neverland, tandis que la partie de Noldegor n'est que sixième, donc mal-developpée.
-Alors c'est pour ça que tu connais Valinor?
Fëanor acquiesça. Il se retourna et quitta Noldegor. S'arrêtant dans la neige. Devant lui apparut Valinor au beau milieu du champ de bataille, s'effondrant face à l'armée de Noldor. Une voix retentit :
"Valinor veut seulement attaquer Noldor ; il n'en a pas après Fëalarte. Libère Shodan, Fëanor ; tu ne parviendras jamais à mettre la main sur Erekosë, il est bien trop rapide!".
Fëanor leva les yeux au ciel et hurla :
-Merci, Arjavh ; mais Shodan reste avec moi!!!
Et Fëanor s'en retourna à Fëalarte.
--
1 -> En Neverland, nous distinguons divers types de régimes politiques, dont les autocraties (monarchies absolues) : les autocraties despotiques, proches de la dictature (Comme l'Araman de Noldor et Melnibon d'Elric) ; et les autocraties libres, proches de la démocratie (Comme l'Araman de Fëanor et les RFON d'Arjavh)
2 -> Autre ville des RFON, la ville où réside Arjavh
3 -> Le verbe occire ne se conjuguant pas à l'impératif, cette forme passive au subjonctif imparfait signifie "Ne me tuez pas"
4 -> En Neverland, la plupart des hauts responsables communiquent par des visions télépathiques
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #29 by Hayastan » 31 December 2007, 10:51

Chapitre 24 (Immortalité)

-Nous sommes présentement dans la zone de Fëalarte.
-On est du côté "c'est pépère, on y va cool!" ou du côté "au secours, ce vieux déchet de Noldor va tous nous tuer!"? ironisa Arvin.
-Du bon côté. Mais plus pour longtemps si tu ne la fermes pas!! Vous voyez la rive du lac de feu, là-bas? Vous voyez les hauts glaciers? Vous voyez la haute tour d'acier? Voici Fëalarte, la plus grande ville d'Araman.
-C'est vrai que Fëanor est aussi taré que Beren? Non parce que si c'est vrai, qu'attendez-vous pour créer un hôpital psychiatrique?
Hawkmoon n'en supporta pas davantage. Il sortit son yatagan et s'avança.
-Je t'en supplie, me tue pas!!
Arvin recula de quelques pas, dérapa et tomba dans le lac de lave.
-Oh non, Arvin!! s'exclama Marjane.
-Oups, siffla Hawkmoon. Eh bien, qu'est-ce que vous regardez? Avancez, enfin!!
-Mais... Arvin...
-T'en fais pas, il va pas clamser parce qu'il est tombé dans un lac!
Ils passèrent les portes de la cité. Marjane et Sammy, qui s'étaient lancés dans une bataille de boules de neige, avaient tous deux dérapés sur le givre, s'amochant sérieusement.
-Venez, on va chez Rivéda. Je le connais très bien.
Il les entraîna dans une large boutique, où un guérisseur était occupé à rincer les blessures d'un homme.
-Erekse!!
-Salut, Rivéda.
-Ca faisait longtemps!! Que t'arrive-t-il?
-J'ai les deux rigolos qui ont fait les couillons en jouant dans la neige, se justifia Hawkmoon désignant Marjane et Sammy.
-Je vois. Je reviens de suite. Seigneur Fëanor, vos cicatrices ont parfaitement bien disparu.
Rivéda partit, et l'homme au comptoir se retourna.
-Je te cherchais, Erekse. Et dire qu'Arjavh prétendait qu'impossible te trouver...
-Bonjour, Fëanor.
-Que viens-tu faire à Fëalarte?
-J'ai eu quelques problèmes. Marjane et Sammy se sont blessés en arrivant, ils se croient dans un camp de vacances! Et j'en ai perdu un autre dans le lac.
-Je te le ramènerai.
-Quoique tu puisses l'y laisser, il m'énerve.
-Non, je te le retrouverai, ne t'en fais pas, sourit Fëanor d'un air sadique. Quant aux deux autres, Rivéda va s'en occuper. Viens dehors, Erekse ; je te dois parler.
Tous deux sortirent ; Marjane et Sammy suivirent Rivéda dans l'arrière-boutique. Brooke et Necia se retrouvèrent avec Akira.
-Necia, tout va bien? interrogea Brooke lui secouant sa main devant ses yeux.
Les yeux rivés sur la porte, elle susurra :
-Fëanor... Il est franchement...
-Quoi? Terrifiant?
-Effrayant? Sadique?
-Non, séduisant, répondit Necia.
Brooke fut incapable de dire quoi que ce soit. Marjane et Sammy revinrent, leurs blessures effacées. Brooke se reprit incontinent :
-T'as flashé sur Fëanor??
-Qui ça? s'enquit Rivéda d'un rire daubeur.
Brooke désigna Necia d'un signe de tête.
-Fëanor? Tu le trouves attrayant?
-Oh, que oui! affirma Necia.
-Elle est cinglée, susurra Rivéda comme pour lui-même.
Hawkmoon et Fëanor revinrent dans la boutique. Brooke, Akira, Sammy, Marjane et Rivéda éclatèrent de rire, tandis que Necia souffla à Rivéda "pas un mot ou t'es mort!". Hawkmoon reprit la parole :
-Allez, on y va! Fëanor m'a retrouvé Arvin ; on y va. Il nous attend dehors. Nous allons passer la nuit à l'auberge. Merci à vous deux!
Ils sortirent. Rivéda interpella :
-C'est moi ou je rêve? Y'a pas marqué gratuit! Fëanor, ai-je la même tête que ces hommes qui proposent des services bénévoles?
Fëanor acquiesça d'un air cynique. Hawkmoon envoya deux crystals sur le comptoir et ressortit.
-Vous lui appreniez n'importe quoi quand il était gosse, seigneur Fëanor.
-Je lui apprends ce qu'il me chante.
-Vous avez vu la fille? Necia?
-Oui, je l'ai vue. Et alors?
-Elle vous regardait d'un air étrange... Comme si elle n'avait jamais vu un seul homme de sa vie!

-Tout va bien, Arvin? s'enquit Marjane.
-Ouais, tranquille... Et toi, Hawkmoon, va falloir te calmer, sérieux!
-Je pensais qu'après notre discussion à Erkshator... Tu es toujours aussi insolent, espèce de couillon!!
-Je t'ai dit qu'il faudra t'y faire ; ensuite, si tu hurles encore après moi... Ou c'est que tu m'écoutes pas, ce qui est un manque de respect ; ou c'est que tu as des problèmes de surdité, sans rien y faire pour y remédier. C'est donc, encore une fois, toi et toi seul qu'il faut traiter de couillon! conclut Arvin, avec la même expression que celle de Fëanor lorsqu'il se faisait admonester par Noldor. Et si tu dois me refaire ta tirade ; c'est pas la peine, tu perds ton temps.
Sur ce, Arvin lui tourna le dos et s'en alla errer dans Fëalarte.
-Fais gaffe aux...
Avant que Hawkmoon eût fini sa phrase, Arvin lui fit un geste grossier de la main, et tourna à l'angle de la rue, disparaissant ainsi du champ de vision de l'ex-Gardien.
-Je veux dire... Quartier libre pour tout le monde! Mais faites gaffe... Quelques Ahrimans errent dans les rues. Il ne faut surtout pas les toucher, car ils sont ensorcelés(1). Fëanor les chasse régulièrement de son territoire, mais ils reviennent toujours.
-Et que se passera-t-il si on les touche?
-Vous disparaîtrez à jamais. Mais, dans le pire des cas, vous mourrez.
-C'était ça que vous vouliez dire à...?
Hawkmoon acquiesça.
-Oh non, Arvin! s'exclama Marjane.
Et elle disparut à son tour dans la cité. Brooke proposa à Akira d'aller directement à l'auberge ; quant à Sammy et Necia, ils partirent visiter Fëalarte. Hawkmoon, pour sa part, retourna bavarder avec Rivéda.
-Ca fait si longtemps qu'on s'est pas vus!
-Tu aurais vu comment Necia regardait Fëanor tout à l'heure...
-Comment ça?
-Je reconnais qu'il est très séduisant, mais pas au point de se faire mater ainsi...
-Très bien, il faudra que j'en parle à Necia.
-Surtout pas!! Elle m'a fait promettre de ne rien dire à personne!!
-Elle t'a dit quoi?
-M'a menacé de mort.
-Tu deviens veule demeurant auprès de Fëanor. Pourquoi ne viens-tu pas chez moi?
-Je préfère largement Fëanor à Arjavh.
-Bien, je ne lui parlerai pas. Nonobstant, je vais devoir garder un oeil sur elle. Et toi, il te faut assurer que Fëanor ne l'approche pas.
-Parfait.

Fëanor stoppa Sammy et Necia, et s'enquit :
-Ca te dirait de visiter ma demeure?
-Moi? s'assura Necia.
-Oui, toi.
-Tu peux y aller, confirma Sammy.
Necia suivit Fëanor jusqu'au manoir où se dressait la tour en acier.
-Pourquoi moi, seigneur Fëanor?
L'autocrate ne répondit pas. Il fit s'ouvrir la double porte, traversant le hall, passant une cour, et ouvrit la porte de la tour. Tenant Necia à la taille, il la fit descendre jusqu'à une vaste salle.
-Qu'est-ce que...?
La pièce était sombre. Lorsque Fëanor fit apparaître une lumière crue, elle pensa tout d'abord à une salle de tortures.
-Où sommes-nous?
-J'étais Mage Rouge, je me suis reconverti en Forgeron.
Fëanor ouvrit un coffre, en sortit une pierre noire, brillante, et siffla :
-La Silmaril liée à Shodan. Tu en es plus digne que Noldor.
-Mais... Je croyais que vous le vénériez?!
-Non. Je ne suis que son ombre. Fëalarte a beau être la cité la plus puissante de tout l'Araman ; tant que Noldor sera le seigneur des Glaces, alors Noldegor nous écrasera encore et toujours. Mais plus pour longtemps... Je ne supporte plus de me faire dominer par un tyran. C'est pour ça que j'ai proclamé Fëalarte comme étant une autocratie libre.
-Oh, Fëanor...!
Necia rangea la Silmaril dans sa poche. Fëanor l'attira dans ses bras, et le temps lui sembla s'arrêter.
Au même moment, dans une ruelle de Fëalarte :
-Il est marrant, ce dragon!! Il est tout petit, et il a les yeux rouges!! Viens ici, viens voir tonton Arvin!!
Marjane surgit dans la ruelle et s'interposa.
-Arvin, c'est un Ahriman!!
-Regarde, Marjane ; il est rigolo!
-Il est très dangereux!! Tu peux mourir si tu le touches! Ils sont ensorcelés par Noldor!!!
-Qui t'a dit ça? requit Arvin, semblant prendre conscience qu'il n'était plus en Iran mais dans un autre monde.
-Hawkmoon.
-Et ça l'aurait fait chier de me prévenir?
-Il a essayé, mais tu l'as ignoré!
Arvin jeta un coup d'oeil alentours, et, se rapprochant de Marjane, réalisa :
-Je crois bien qu'on est seuls...
-Qu'insinues-tu donc?
-Je ne sais pas... On pourrait peut-être...
-Allez, arrête! pouffa Marjane.
Au moment où Arvin s'avançait davantage, Sammy surgit dans la ruelle.
-Vite!! Fëanor a emmené Necia chez lui, il faut prévenir Hawkmoon!!
Puis, les scrutant davantage, s'enquit :
-Vous faites quoi, là?
-Non, rien.
-Vous croyez que c'est le moment?
-Le moment de quoi? T'as rien vu, t'étais pas là!
-Je ne suis pas aveugle, je ne suis pas Bedoune.
L'Aveugle jeta un regard rutilant à son Gardien.
-Je ne te critique pas, mon Bedoune! susurra Sammy caressant le long cou de l'hybride.
-Eh bien, tu n'as qu'à aller prévenir Hawkmoon! lança Arvin.
-Tu viens avec moi?
-Va rejoindre Brooke, ordonna Arvin à Marjane. Nous reprendrons notre conversation plus tard...
Puis il suivit Sammy, qui retourna tout d'abord dans le laboratoire du guérisseur.
-Que t'arrive-t-il, Sammy?
-C'est Necia, elle...
Au moment même, Necia rentra dans la boutique.
-Elle était avec Fëanor!! hurla Sammy la désignant.
-Mais... Foutaises! Je flânais dans Fëalarte, je n'ai pas revu Fëanor depuis que l'on se fut dans la froidure du frimas!!
Sammy l'agrippa par le poignet et fouilla ses poches. Il en ressortit le crystal noir, étincelant.
-Eh, c'est une Silmaril!! D'où tu sors ça?
-Je l'ai trouvée par terre.
-Impossible...
-Pourquoi serait-ce impossible? Les autres les ont bien trouvées par terre, eux!
-Ils étaient en Otherland ; les habitants de leur monde ne connaissent rien aux Silmarils!! Ici, on en prend soin, on les protège!! invectiva Hawkmoon.
-Bon, d'accord ; c'est Fëanor qui me l'a confiée.
-QUE FOUTAIS-TU AVEC FËANOR??? hurla Hawkmoon.
-C'est lui qui m'a proposé de venir chez lui. On est descendus dans la tour et il m'a donné la Silmaril, me jurant qu'il ne voulait pas qu'elle soit entre les mains de Noldor! Shodan est retenu à Noldegor ; tant que Noldor n'aura pas la Silmaril, il ne pourra pas libérer ses pouvoirs!
-Très bien. Sammy, donne-moi la Silmaril. Quant à toi, reprit Hawkmoon s'adressant à Necia, je ne veux plus te voir traîner, ni m'entendre dire que tu étais, avec Fëanor.
-Et pourquoi donc? Il est formel, lui, au moins ; pas comme Arvin!
-Laisse-moi en dehors de tout ça, veux-tu? requit Arvin.
-Tu ne connais pas Fëanor, susurra Hawkmoon. Retournez à l'auberge ; il se fait tard. Personne ne va traîner dehors, c'est la nuit que les Ahrimans sont les plus dangereux. Ne m'attendez pas pour manger ; je suis convoqué par Fëanor. Le connaissant, cela risque de me prendre la soirée.
Sammy, Arvin et Necia sortirent, et Hawkmoon se dirigea vers le manoir de l'ex-Mage Rouge. Les portes s'ouvrirent à son arrivée. Hawkmoon, entendant le choc de l'acier sur le fer, se dirigea vers la tour et descendit les marches. A son entrée dans la pièce souterraine, le Forgeron se retourna.
-Bienvenue, Erekse.
-Tu voulais me voir?
-Bien sûr, suis-moi.
Fëanor remonta, se rinça les mains dans le geyser du patio et conduisit Hawkmoon jusque dans une sorte de bureau.
-Shodan n'est pas à Noldegor.
-Necia m'a pourtant dit que... C'est cela, Fëanor? Tu essaies de l'endoctriner? Réponds!
-Du calme, Erekosë. Du calme... Shodan est ici, à Fëalarte. La raison pour laquelle je t'ai convoqué ici, c'est pour que tu m'aides à maîtriser Shodan. Il m'envoie des flammes et des foudres à chaque fois que je m'approche ; tu es le seul à qui il obéit!!
-Alors c'est pour ça que tu m'as convoqué? En fait, tu veux te servir de moi!
-En effet.
-Eh bien, c'est non!
-Je t'en implore, Erekse!! Si je ne parviens pas à contrôler Shodan, alors Arjavh interviendra!!
-Arjavh fait ce qu'il veut, il a le contrôle de tous les Red fields of none, d'Erkshator à Arjëate! Je te fais confiance, Fëanor ; et la preuve en est que tu sais tout de mon peuple! La plupart des gens à Erkshator ignorent totalement l'existence d'Arjëate! Mais ça... Fëanor, je veux que tu me rendes Shodan.
-Je te conduirai à lui, car me faire igner m'insupporte...
-Très bien, alors allons-y.
Fëanor, au moment de franchir les portes, se retourna et sourit :
-Moi aussi, j'ai mes secrets. Je t'ai dit que le lac de lave ne brûlait pas ceux qui y sombraient. Mais je peux aussi te dire qu'en bousculant Arvin dans le lac, tu as brouillé ta vision. Il ne mourra pas. Pas encore...
-Qu'est-il donc arrivé à Arvin?
-Là, je marque un point.
-Ca veut dire que je vais devoir me le coltiner à vie?! réalisa Hawkmoon, complètement effaré.
Fëanor lui tapota l'épaule et le reconduisit à l'auberge.
Le lendemain, à l'aube ; Hawkmoon, aidé par Bedoune, transporta le groupe. Ils atterrirent dans un désert ; une ville de crystal se dressait devant eux.
-Oh, non...! siffla Arvin.
--
1 -> Les Ahrimans, Aveugles de ténèbres, furent ensorcelés par Noldor en raison de son mépris envers ces créatures.
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Unread post Post #30 by Hayastan » 31 December 2007, 10:52

Chapitre 25 (Opposition)

-Pourquoi tu nous as emmenés à Eldigon?? hurla Arvin.
-Ah oui, j'avais oublié que tu avais eu quelques petits problèmes avec Beren... se disculpa Hawkmoon.
-Quelques petits problèmes?? J'ai failli me tuer!! Et tu veux me forcer à y retourner? Non mais sans déconner... Laisse tomber, ce sera sans moi.
-Tu restes là! ordonna Hawkmoon retenant Arvin qui était en train de partir dans la direction opposée.
"Mais à quoi joue-t-il??" songea Arvin. "J'ai beau être jugé comme un crétin ; là, j'avoue que je n'y comprends que dalle... Il me dit à Erkshator qu'il évitait de croiser Fëanor à cause de Shodan, et il nous emmène à Fëalarte, la ville de Fëanor!! Il sait que j'ai manqué crever à cause de Beren, il le juge complètement barjo, il sait que si je tombe sur Beren de nouveau il risque de s'attirer toutes les pires emmerdes du monde, il sait aussi qu'il ne faut pas énerver les Eldariens, il risque de s'attirer le courroux d'Arjavh... Mais que veut-il, bordel?! Il est comme le bourreau de l'Iran(1), il cherche notre ruine!!".
-Allez, avancez! Fëanor m'a donné des instructions, on doit récupérer la Silmaril de Beren.
-Alors vous êtes encore aux ordres de Fëanor? s'indigna Sammy.
-Plus ou moins... Je veux qu'il me rende Shodan, rien d'autre.
-Et comment comptez-vous s'y prendre?
-Avec Akira et Sammy, on va s'assurer que le repaire de Beren soit vide, et on dégage la voie. Marjane, Brooke et Necia fouilleront et chercheront la Silmaril.
-Et moi, je fais quoi? requit Arvin.
-Toi, je t'ai gardé le meilleur pour la fin. Tu vas entrer dans le repaire de Beren et l'attirer hors d'Eldigon.
-Non mais il va pas bien! lança Arvin considérant le groupe. C'est qui, le plus taré, entre Beren et Hawkmoon? T'as complètement perdu la boule!!
-Exécution! ordonna l'ex-Gardien.
Et, suivi d'Akira et de Sammy, il partit vérifier que la petite tour dans laquelle vivait Beren était vide. Puis, il fit un signe à Arvin, qui monta dans la tour et frappa à la porte.
-Entre, Adsartha! commanda Beren.
Arvin claqua la porte et siffla :
-Adsartha, hein? Tu as la mémoire courte, mon vieux. Moi, c'est Arvin. Tu sais, celui que tu as injustement emprisonné et qui a manqué d'y passer la dernière fois qu'on s'est vus!
-Toi... Que viens-tu chercher ici? Tu as démoli ma prison, cela ne t'a pas suffi? Tu as failli mourir et tu en redemandes? Mais ne t'en fais pas, Beren est là pour exécuter ta demande... Cette fois, je vais vraiment t'ensorceler!! Tu as épuisé tous tes avertissements.
-Je t'ai dit que je ne suis pas à la fac.
-Ah, oups... Ben je l'avais pas vu!!
-Divooneh(2).
-Moi? C'est moi que tu nommes divooneh?
-Tout le monde le pense. Remarque, tu as la gueule de l'emploi. Je te l'avais dit : "Tu vas voir ce qu'il en coûte de s'en prendre à Arvin Khomeyni. Je vais sortir de la fissa et te coller une grande baffe dans ta gueule!". Tu m'as répondu qu'il faudrait d'abord sortir de ta putain de geôle. Maintenant, je peux.
-Arvin! Tu tombes bien, j'ai justement besoin de ton aide...
-Et après avoir failli crever par ta faute, tu penses que je vais l'accepter?
-Tu as plutôt intérêt...
Avant que Beren n'eût le temps de faire un geste, Arvin courut vers la sortie. Beren s'éleva dans les airs et le poursuivit ainsi jusqu'à l'entrée interdite.
-Tu ne pourras m'échapper... siffla Beren.
Arvin nota une légère faille sous les pieds de Beren, qui venait d'atterrir. Il arracha la barre d'acier scellant l'entrée donnant sur les Red fields of none, siffla "Arjavh comprendra bien pourquoi je brise le sceau de ses terres" et frappa le sol avec. La faille se rompit. Beren, surpris par l'attaque, ne chercha pas à se reprendre, et sombra dans la mer Tanelab.
-Re : Khodâhafez, Beren!
Et il s'en retourna à la tour.
Au même moment ; Marjane, triomphante, ressortit de la tour, un crystal à la main.
-La Silmaril que j'ai trouvé à Cairns! se récria Arvin.
-Nous avons les trois Silmarils, conclut Hawkmoon les réunissant dans ses mains. Je les garde toutes trois avec moi. Présentement que nous avons tout ce qu'il nous faut, nous allons retourner voir Fëanor. Juste le temps que Necia et Sammy s'emparent de Setârehye. Au fait, Arvin ; qu'as-tu fait de Beren?
-L'est tombé à l'eau, le couillon!
-Bon, si tu veux... On y va!

Une fois arrivés dans une sorte de camp militaire, une jeune femme vint à eux.
-Que voulez-vous?
-C'est bon, laisse-passer.
-J'ai l'ordre du Mage Beren, ainsi que du seigneur Arjavh, de ne laisser passer personne.
-Qu'Arjavh aille se faire voir. Moi, je suis son frère, Erekosë. Je conduis mon groupe à Erkshator, dont Arvin Khomeyni.
-Arvin?? Le fameux Arvin? Celui capable de lire le serment caché en sanscrit?
-Alors c'est pour ça que divooneh s'acharne sur moi? comprit Arvin.
-Ouais, bon... Allez, Adsartha ; laisse-passer.
-Désolée, mais vu les circonstances...
-Laisse-passer ou j'irai le déplorer à Arjavh.
-Ha! Là, il ne va pas se faire voir? J'ai ordre de livrer Arvin Khomeyni au noble Beren.
-Si tu le retrouves... insinua Arvin.
-Oh, non...! Qu'avez-vous donc fait à Beren?
-Disons que... règlement de comptes, ça te va comme apologie?
-Arvin!! siffla Adsartha le tirant par la cravate. Qu'as-tu fait à Beren?
-Arrête, tu m'étrangles! Je l'ai jeté du haut de la mer, rien d'autre!!
-Et merde...
Adsartha se mit en lévitation et plana jusqu'à Eldigon.
-Pourquoi ils volent tous? s'enquit Marjane.
-C'est chiant de marcher, expliqua Hawkmoon.
-Et comment font-ils?
-La magie est innée ici.
-Première règle en Neverland : ne jamais venir en Eldar en costard-cravate, ironisa Arvin.
-Bon, tu vas la fermer, bordel de merde??
-C'est grâce à moi si on peut aller aux Red fields of none. Si je n'avais pas balancé Beren du haut d'Eldigon, alors Adsartha ne serait pas allée là-bas, et nous aurait refusé de passer.
-Et tu crois mériter un dithyrambe pour ça?? Un gamin aurait eu la même idée! Tu m'entends, Arvin? Un gamin!!
-Je ne suis pas sourd, Hawkmoon. Tu n'es ni obligé de hurler, ni obligé de t'agiter quand tu parles.
-Pas un commentaire de plus!! hurla Hawkmoon.
Sur ce, il vit ses yeux blanchir. Tous se retrouvèrent aveuglés, privés de toute ouie. Hawkmoon les traîna et les envoya dans une sorte de cabine. Ils se sentirent filer tout vent fuyant jusqu'à l'arrêt de la cabine. Ils repartirent, et s'arrêtèrent à plusieurs reprises en chemin. L'enchantement se leva subitement.
Ils se trouvaient en fait dans une sorte de train. Une voix annonça "Terminus : Erkshator!". Hawkmoon les harangua :
-Voici la seule ville des Red fields of none : Erkshator. Vous pouvez aller vous y promener. Si vous souhaitez vous reposer, allez dans la maison là-bas. C'est chez moi. Mon père Thorin vous y accueillera.
-Les Red fields of none?
-En effet, acquiesça Hawkmoon.
-Inhabités? réalisa Necia. Foutaises!
-Présentement, je m'en vais, annonça Hawkmoon.
--
1 -> Allusion à M. Ahmadinejad, président iranien élu en 2005, dont l'objectif semblait davantage de détruire l'Iran que de développer l'arme nucléaire.
2 -> Fou, en persan
Dovahkiin, dovahkiin, nal ok zin los vahrin
Wah dein vokul, mahfaeraat ast vaal
Ahrk fin norok paal graan
Vod nust hon zindro zan
Dovahkiin, vah din, kogaan mu draal!
User avatar
Hayastan
Barde
Barde
 
Gender: Female
Posts: 839
Group: Registered users
Location: Al-Goulag (Université du Mirail)

Previous pageNext page

Return to Divers

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 5 guests

cron
x

#{title}

#{text}